Une tribune pour les luttes

jeudi 9 août 2012

MARSEILLE

18 h

18 h sur le Cours d’Estiennes d’Orves, 13001

Commémoration des bombardements nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki.

Le Mouvement de la Paix

Cher-es ami-es de la paix,

Comme chaque année, le Mouvement de la Paix des Bouches du Rhône commémorera les victimes des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki le :

jeudi 09 août à Marseille.

Il vous invite à y participer le plus nombreux possible, tandis que de puissantes manifestations auront lieu au Japon pour l’abolition des armes nucléaires et l’avènement d’un monde de culture de paix.

Bien pacifiquement.

Le Mouvement de la Paix

45 rue de Forbin 13002 Marseille


9 aout 2012 à 18h
Commémoration des bombardements nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki.

Le Mouvement de la Paix organise pour le 67éme anniversaire des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki qui plongèrent l’humanité dans une nouvelle et terrible forme de barbarie, une cérémonie commémorative et revendicative pour l’abolition de l’arme nucléaire.

La France, malgré le changement de majorité reste campée sur ses positions en matière de dissuasion nucléaire s’interdisant de «  baisser la garde » et de restreindre les moyens qui y sont affectés. Pire, le nouveau Président accepte d’engager de nouvelles dépenses en faisant participer la France à la réalisation du bouclier antimissile américain. Une initiative stratégiquement confuse, puisque le bouclier anti missile semblerait signifier que la dissuasion ne serait pas vraiment efficace pour protéger notre État !

Les français dans le sondage que nous avons organisé en mai, sur la question du désarmement se sont prononcés à 81% pour que la France s’engage résolument sur la voie du désarmement en participant activement à l’élaboration d’une convention de désarmement nucléaire.
Le nouveau gouvernement devrait en tenir compte et les médias dont on connait les liens avec l’industrie d’armement devraient eux aussi informer plutôt que de tourner en dérision les propositions de Michel Rocard, ancien premier ministre qui récemment demandait que la France abandonne sa stratégie de dissuasion nucléaire.
Notre pays dépense chaque année 9 milliards d’euros (bien loin des 3 milliards que revendiquent les adeptes de la bombe atomique) pour le fonctionnement de sa stratégie de dissuasion nucléaire. Une stratégie de plus en plus critiquée autant pour son inefficacité que pour son influence dramatique sur la prolifération des armes nucléaires.

Les commémorations des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki rappellent combien l’hypothèse de la guerre pour régler les conflits est abominable et qu’aujourd’hui comme hier, il n’y a pas de solutions militaires pour régler les conflits comme le montre les désastres survenus après l’intervention militaires en Lybie et les souffrances dans lesquelles est plongé le peuple syrien. Ces rassemblements sont aussi l’occasion pour nos concitoyens de réclamer que soient réorientés les budgets militaires nucléaires vers les besoins sociaux d’une population qui souffre de plus en plus cruellement de la « crise ».

Rendez vous
le jeudi 9 aout 2012
à 18h00
Cours Estienne d’Orves à Marseille

Agenda de la semaine

mercredi 30 juillet 2014

vendredi 1er août 2014

samedi 2 août 2014

mardi 5 août 2014

mercredi 6 août 2014

jeudi 7 août 2014

samedi 9 août 2014

jeudi 21 août 2014

mercredi 3 septembre 2014