Une tribune pour les luttes

Occupation du radar du Carthage en solidarité avec les sans-papiers !

Article mis en ligne le samedi 4 août 2012

Certains militants auraient été arrêtés, puis relâchés, un autre aurait sauté à la mer.

Communiqué de presse :

Aujourd’hui à Marseille sur le bateau Carthage, plusieurs tunisiens sans-papiers sont en train d’être expulsés vers la Tunisie.
Certains d’entre eux ont déjà résisté une première fois à leur expulsion.

En solidarité avec ces sans-papiers et contre les expulsions, une dizaine de personnes occupent le radar du bateau et réclament pour redescendre à quai, l’assurance que cette expulsion n’aura pas lieu et la libération des sans-papiers.

Cette action s’inscrit dans un contexte de tension extrême au centre de rétention du Canet où se multiplient les tabassages quotidiens, les expulsions violentes et où une femme sans-papière se retrouve hospitalisée entre la vie et la mort après deux refus d’expulsion.

Arrêtons la passivité et le silence. Seule notre solidarité peut abattre les murs !

Par mail :

La Ligue des Droits de l’Homme soutient cette action et dénonce la situation dans les Centres (camps ?) de Rétention Administratif qui devraient disparaître./

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Education c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 505