Une tribune pour les luttes

Communiqué de presse LDH 13- OVPI 13

" sur le dernier drame survenu dans le Centre de Rétention Administrative (CRA) du Canet à Marseille"

Article mis en ligne le vendredi 10 août 2012

Marseille le 7 aout 2012

La Fédération L.D.H. 13 et l’O.V.P.I. 13 (Observatoire des Violences Policières Illégitimes) ont saisi conjointement le 6 août 2012 le Parquet du T.G.I. de Marseille sur le dernier drame survenu dans le Centre de Rétention Administrative (CRA) du Canet à Marseille, drame ayant fait une nouvelle victime, Mme Asfour, pour laquelle l’avis médical reste réservé après avoir subi une greffe du foie.

L’association Forum Réfugiés présente dans le CRA, dans son communiqué du 2 août précise bien qu’il : « ressort également des informations communiquées par son conseil et ses proches que dès 19h environ, Mme ASFOUR avait appelé sa famille pour lui dire qu’elle souffrait depuis sa mise à l’isolement de violents maux de ventre, et pour se plaindre de violences de la part des policiers intervenus pour la maîtriser, et qui à plusieurs reprises ont placé un casque sur sa tête pour la protéger des coups qu’elle se donnait. De source médicale, les poignets de Mme ASFOUR présentent des traces de menottage, ce qui indiquerait qu’elle a été attachée dans la cellule, et son visage présentait des hématomes.

Mme ASFOUR n’a été acheminée à l’hôpital par les pompiers, appelés par la police du Centre, qu’à 1h du matin, soit 10 heures après sa mise à l’isolement, et 6 heures après son appel à l’aide auprès de sa famille. Les témoignages des proches et l’état de santé de Mme ASFOUR, avec un diagnostic vital engagé, laissent supposer que ces dix heures ont été un long calvaire. »

Forum réfugiés, a saisi le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, car rien que cette attente de plus de 6 heures constitue une « violence » inacceptable et une non assistance à personne en danger. Les enquêtes devront déterminer l’exact déroulement des faits et les responsabilités de chacun.

Le Parquet nous a précisé avoir, dès vendredi 3 août, déclenché une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) en s’engageant à nous communiquer en fin de semaine les premières constatations résultant de cette procédure et d’en tirer les conclusions pour la suite.

C’est également à ce même Parquet de Marseille qu’avait été remis et commenté le rapport - accablant - sur des violences policières intervenues dans les Bouches du Rhône en 2010 et 2011.

- Chantal Mainguy (Observatoire des Violences Policières Illégitimes)

- Jean-Claude Aparicio (Vice-président de la Fédération L.D.H. des Bouches du Rhône)

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4250