Une tribune pour les luttes

Petit journal antinucléaire sur l’actualité de Fukushima et d’ailleurs

semaine du 6 au 12 Août 2012

Article mis en ligne le samedi 18 août 2012

- Lundi 6 Août 2012

· Fukushima Diary :
Tepco publie la vidéo de la réunion TV d’urgence en en coupant 99,3%, en rajoutant 1665 bips, 29 censures d’image.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

Les responsables de Tepco ont disparu du siège d’urgence après l’explosion du réacteur 1. NHK rapporte qu’un dirigeant avait déclaré la "dissolution" et que la plupart des responsables dirigeants ont
quitté le bureau des contre-mesures (genre ORSEC-RAD) du siège de la société dans la nuit du 12 mars 2011, lorsque le réacteur 1 a explosé.Le président précédent, M. Shimizu s’est enfui aussi.
http://fukushimadiary.com/2012/08/m...

La plus grande chaîne de supermarchés et la famille impériale déménagent à l’Ouest du Japon.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

· Le Monde et rezo-actu : des dizaines de milliers de personnes ont commémoré, lundi 6 août, le bombardement atomique sur Hiroshima, il y a soixante-sept ans, sur fond de contestation croissante du nucléaire dans le Japon.
Le Japon est le théâtre d’un mouvement de contestation antinucléaire de plus en plus puissant. Chaque semaine, des manifestations contre l’énergie atomique réunissent des milliers de personnes devant la résidence du Premier ministre,Yoshihiko Noda, à Tokyo.
http://www.lemonde.fr/japon/article...

· rezo-actu : le « zéro nucléaire » n’est plus un tabou pour le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda. Il aurait demandé à ses équipes d’étudier les effets d’un abandon de la dépendance nucléaire du pays.
http://www.lesechos.fr/entreprises-...

· Collectif Antinucléaire Vaucluse (CAN84) : Jours de deuil du 6 au 9 août 2012 en Vaucluse, date anniversaire des bombardements atomiques de 1945 sur Hiroshima et Nagasaki.

A l’appel du Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) une "Marche pour la Vie" aura lieu du 18 au 25 août
2012 sur les routes du Vaucluse, du Gard, des Bouches-du-Rhône et de la Drôme, au coeur du triangle de la mort nucléaire Cadarache-Marcoule-Tricastin. Un seul mot d’ordre réunira les marcheurs à pieds, à vélo, à cheval, en rollers, qui relieront sur près de 180km les 3 sites nucléaires civils et militaires... : arrêt immédiat

du nucléaire ! Oui à la vie !
http://www.coordination-antinucleai...

- Mardi 7 Août 2012 :
· Blog de Fukushima : l’étendue des dommages de la catastrophe de Fukushima selon le rapport de la commission d’enquête. « Des mesures doivent être prises en priorité pour la santé publique. Malheureusement, nous voyons peu de signes en ce sens. » Décidément, cette commission indépendante est très critique
mais aussi très réaliste. Non seulement elle dénonce des ordres d’évacuation chaotiques et un manque criant de préparation au désastre nucléaire, mais elle met aussi en évidence l’absence de formation du public sur les effets de la radioactivité sur la santé. « Ce que le gouvernement doit faire, c’est offrir une information détaillée
aux habitants et leur fournir des éléments pour une prise de décision informée. » (…)

Pour lire la traduction de la quatrième partie du résumé des conclusions de la commission d’enquête correspondant aux pages 37 à 41 du rapport de 88 pages édité en anglais :
http://fukushima.over-blog.fr/artic...
Extrait : de tous les problèmes résultant de l’accident, la Commission considère que le problème de la pollution environnementale est le moins traité. Comme le montrent les observations sur l’accident de Tchernobyl, les retombées radioactives répandues sur une vaste zone demeurent dans les zones de forêt et de montagne pendant de nombreuses années, et leur niveau ne diminue pas naturellement avant de longues décennies. Les feux de forêt, les inondations et d’autres facteurs peuvent étendre encore la contamination.
L’eau de pluie lessive les substances radioactives et provoque des zones de concentration élevées ("hotspots","points chauds") dans des lieux tels que les lacs. Des dépôts hautement contaminés tendent également à se former au fond de la mer. Le gouvernement devrait s’occuper rapidement de ces problèmes, avec une perspective à long terme pour corriger la situation.

· Fukushima Diary : un dirigeant de Tepco : "Fabriquez-nous des dispositions imaginaires comme si nous contrôlions la situation".
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

Des citoyens de Fukushima, n’ayant pas confiance dans le gouvernement, ont créé leur propre laboratoire de mesure de la radioactivité. (…) Doté aujourd’hui de neuf centres dans tout le pays, le CRMS met à la disposition des Japonais des outils de mesure de la radioactivité aussi bien dans leur corps que dans l’air ou leur assiette. Des « carnets de vie » sont donnés aux parents pour suivre l’état de santé de leurs enfants depuis le 11 mars. Les membres du CRMS rencontrent également les associations qui mènent des actions similaires, notamment la Criirad (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité) en France. « Parce que ce problème n’est pas que le nôtre mais celui du monde entier »,
alerte Aya Marumori.
http://www.20minutes.fr/article/982...

· Fukushima-Informations : le thé vert radioactif après Fukushima … et pendant le Ramadan ?
(…) La plus grande prudence est de mise car on n’a pas fini de parler de Fukushima et de ses conséquences
en termes de radioactivité. (…) En juin 2011, la direction de la consommation (DGCCRF) avait annoncé dans un communiqué qu’un lot de thé vert en provenance du Japon, contenant deux fois plus de césium que le niveau maximal admissible, avait été intercepté à Roissy et mis en quarantaine en vue d’être détruit. (…) les analyses en laboratoire ont mis en évidence une contamination en césium de 1.038 Bq/kg, supérieure au niveau maximal admissible défini au niveau européen, qui est de 500 Bq/kg pour ce type de produit, précisait par
ailleurs la DGCCRF.
http://www.leblogfinance.com/2012/0...

Arnie Gundersen, dernières nouvelles de Fukushima, interview par H.Caldicott.
27.07.2012 : la vidéo d’Arnie Gundersen est maintenant sous-titrée en français.

Dans le Réacteur N° 2, des particules radioactives se sont échappées du confinement, d’où « une radioactivité une centaine de fois la limite
mortelle ». « Il y avait environ une tonne de plutonium dans chacun des 4 réacteurs », donc 4 tonnes en tout. « Les bâtiments continuent de fuir dans la nappe phréatique ». La contamination atteint les rivières dans la Préfecture de Fukushima ; et l’on y trouve maintenant des poissons d’eau douce contaminés à plus de 2 000 Bq/kg, soit plus de 2 000 désintégrations par seconde pour chaque kilo depoisson.
http://www.youtube.com/watch?v=zbvi...

· GEN-4 : rien ne va plus à la centrale japonaise de Hamaoka : l’unité n°. 5, la plus récente, pourrait être condamnée. (…) Une corrosion irrémédiable et irréversible des éléments du coeur ?
Plusieurs centaines de mètres cubes d’eau de mer auraient traversé le condenseur avant d’être partiellement réinjectées dans le coeur du réacteur en stand-by. Chubu Electric pourrait ainsi être amené à
stopper définitivement l’unité n° 5, car ce type d’accident est réputé comme irréversible : l’eau de mer contamine des centaines d’éléments différents qu’il est impossible de réparer ou de remplacer. A Fukushima-
Daiichi, l’ordre de refroidir les réacteurs en surchauffe avec de l’eau de mer avait ainsi été retardé le plus possible par Tepco qui savait pertinemment que cette injection d’eau salée signait la mort des réacteurs.

· rezo-actu : Moruroa risque l’effondrement. L’association Moruroa e tatou s’inquiète du risque d’ l’atoll de Moruroa. Un rapport du ministère de la Défense vient de paraître et l’association parle de “cataclysme”et de possible “pollution radioactive de l’océan”.
http://www.lesnouvelles.pf/article/...

· Le Monde et rezo-actu : le Japon peut se passer du nucléaire d’ici à 2030, selon le Ministre japonais de l’industrie.
http://www.lemonde.fr/planete/artic...

· rezo-actu : Fukushima : Tepco diffuse des vidéos des premiers jours de l’accident. (…) Au total, la compagnie a publié sous la pression du gouvernement quelque 150 heures d’images enregistrées entre les 11 et 15 mars 2011. Environ deux tiers des vidéos ont été diffusées sans bande son. Sur l’une des plages diffusées, datée du 14 mars 2011, le directeur de la centrale Fukushima Daiichi, Masao Yoshida, informe en urgence l’équipe dirigeante de Tepco de l’explosion qui vient d’intervenir dans le bâtiment du réacteur 3. "Le siège, le siège ! Il y a un gros problème, un gros problème !", crie-t-il. (…) "Ceux qui sont sur place doivent s’enfuir, s’enfuir !", dit alors une autre voix masculine du siège.
http://lexpansion.lexpress.fr/entre...

- Mercredi 8 Août 2012 :
· Fukushima Diary : la Préfecture de Fukushima a exigé de Tepco qu’ils disent que tout allait bien après l’explosion du réacteur 3 : "Il n’y a aucune raison de s’inquiéter d’un impact humain de la radioactivité parce que le vent souffle du Nord-Ouest". Le gouvernement est là pour vous sauver la vie. Totale illusion.Le gouvernement local de Fukushima, au moins, était plus préoccupé par l’idée de perdre des contribuables que de sauver la vie des gens.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

Le siège de Tepco a essayé d’empêcher l’équipe de la catastrophe de Fukushima menée par M. Yoshida d’injecter de l’eau de mer pour refroidir le réacteur 2 parce qu’ils craignaient la corrosion. (…) Un
autre mensonge de Tepco encore révélé. La conversation enregistrée dans la vidéo montre qu’ils étaient plus soucieux de limiter leurs frais que de sauver la vie des gens.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

· rezo-actu  : un convoi nucléaire Areva a quitté Valognes très tôt le matin. Il doit rallier la Belgique. A bord, 48 conteneurs de déchets métalliques compactés.
http://www.tendanceouest.com/depech...

la suite sur : http://pectineactualites.wordpress.com/

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Nucléaire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 135