Une tribune pour les luttes

reçu par sms vendredi 17 août

Les 5 personnes arrêtées devant le consulat de Russie à Marseille ont été relachées le meme jour

Elles avaient été arrêtées pour port de cagoules (action Pussy Riot)

Article mis en ligne le vendredi 17 août 2012

Les trois chanteuses - groupe de musique punk rock Pussy Riot ont été condamnées chacune à deux ans de camp aujourd’hui vendredi 17 août par un tribunal de Moscou pour "vandalisme" et "incitation à la haine religieuse".


A Marseille, la manifestation de soutien aux Pussy Riot tourne à l’interpellation

Marseille, France ♦ 17 août 2012

Lire avec photos :

http://www.citizenside.com/fr/photo...

A Marseille, le rassemblement de soutien aux Pussy Riot a tourné au ridicule, ce vendredi 17 août 2012 à 12h devant le Consulat de Russie, 3 av Ambroise Paré, dans le 8e arrondissement de Marseille.

(...)

Retour en haut de la page

5 Messages

  • Le 18 août 2012 à 22:43, par

    Faut quand même être sacrément débile pour s’indigner du sort réservé à ces trois crétines ... et avoir les yeux plein de m.... pour ne pas voir derrière tout cela une bonne vieille manipulation orchestrée par " le monde dit libre" contre la Russie au moment où elle tient bon dans l’affaire syrienne. Avec l’intervention hilarante de BHL sur BFM TV, la boucle était bouclée ... Sûr que, dans quelques semaines, la Chine va devoir gérer un évènement que d’aucun, les mêmes certainement, qualifieront d’attaque inadmissible contre les libertés.

    • Le 19 août 2012 à 00:46, par Poussin

      Il semblerait que ce site se donne pour objectif de recenser les cas d’abus de pouvoirs, où les droits des l’homme sont menacés par ceux-là même qui les défendent. Tel est le cas dans la situation présentée par l’article ; cela ne relève donc d’aucun complot ou de manipulation visant à affaiblir la sainte Russie dans l’opinion publique.

      Ce sont les lois et les juges russes qui ont bien voulus bafouer les droits de l’homme. Il est donc logique que toute personne qui les défende et les place comme valeur fondatrice de la société et de l’Etat, les dénonce et les condamne.

      Suggérer que l’on aurait tort de se préoccuper du sort de ces jeunes femmes, ce qui revient exactement à dire que l’on aurait tort de se préoccuper du sort de tout un chacun dont les droits sont niés, est un acte plutôt égoïste, et surtout très niais : croire que dans les actions de force et de violence de l’Etat se trouve la clé d’un monde idéal, ou un tant soit peu juste et équilibré, c’est aussi avoir de m.... dans les yeux.

      Mais ce qui est vraiment intrigant et triste, ce n’est pas tant l’étrange comportement de ceux qui ont l’air de s’imaginer que les droits de l’homme n’ont aucune valeur et qu’un monde où une justice purement arbitraire servant quelque idéal pernicieux serait doux et sécuritaire, mais de constater que nombreux sont ce qui sont toujours prêt à sacrifier la vie ou l’intégrité de leurs voisins pour un éphémère ou fantasque confort personnel, ce qui n’est pas sans relever du délire.

      • Le 20 août 2012 à 01:23, par m-a patrizio

        Voir un autre récit, plus précis et argumenté, de l’"événement" sur :

        http://zebrastationpolaire.over-blog.com/

        Pour avoir une idée de l’engagement politique (et "performances artistiques") de celles qui prennent tant de risques pour la "liberté d’expression", voir la vidéo reprise par L’Express :

        http://www.liveleak.com/view?i=a4d_1204458756

        performance réalisée dans un musée de la "dictature" russe.

        On imagine comme ce type de performance et la scène dans la cathédrale de Moscou auraient reçu les félicitations d’Aurélie Filipetti et cie si elles avaient fait leur cirque à ND de Paris, par exemple. On n’ose même pas imaginer les réactions de nos gouvernants si quelqu’un faisait ça dans une synagogue (ici)...

        • Le 20 août 2012 à 11:33, par Denise

          Le récit « précis et argumenté » sur le site indiqué par m-a patrizio est très édifiant : l’auteur se rend devant le consulat de Russie pour « défendre l’intégrité des fonctionnaires de la Police Nationale présents sur place » et « faire respecter l’article R 645-14 sur la dissimulation illicite du visage à l’occasion de manifestations sur la voie publique ». Suit une description méprisante du rassemblement où il cherche à rendre ridicules les manifestants.

          Il faut aller jusqu’au bout de son témoignage et lire ceci : « J’avais envisagé de "documenter" la "faune" présente sur place et envoyer les photos aux "services compétents" »
          On est renvoyé alors à des liens de sites écrits en russe.
          Peut-etre m-a patrizio peut nous informer sur ces « services compétents » et ce projet de dénonciation des manifestants ?

          Osons imaginer ce type de performance ici. Une chose est sure : quelques soient le résultat et la réaction du gouvernement (2 ans de travaux forcés ??), plus nombreux encore seraient les militants à se retrouver devant les préfectures et les tribunaux pour s’y opposer !

  • Le 20 août 2012 à 13:30, par

    Je suis persuadé que la voix de la France, mr BHL (appelons le comme ça puisque les médias lui donne systématiquement la parole dés qu’un évènement se produit)s’offusquerait et réclamerait de sévères sanctions si 4 hystériques en mal de reconnaissance médiatique avaient investi la synagogue de Tel Aviv pour protester en termes orduriers contre le sort fait aux Palestiniens par la politique israélienne .... Quant à l’indignation soulevée chez l petit microcosme d’intellos-bobos par ces donzelles en manque de notoriété, prenons la comme une des conséquences de la canicule, pas plus !!!

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1020