Une tribune pour les luttes

Petit journal antinucléaire sur l’actualité de Fukushima et d’ailleurs

Semaine du 13 au 19 Août 2012

Article mis en ligne le vendredi 24 août 2012

- Lundi 13 Août 2012 :

· Fukushima Diary :
la radioactivité s’est accumulée dans les infrastructures urbaines. La municipalité de Yokohama a relevé de hauts niveaux de radioactivité dans 8 des 206 réservoirs d’eau de pluie contre les inondations.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

· ACRO :
Tsuyoshi Yoshiwara, président de la banque coopérative Johnan Shinkin, a déclaré à la télévision "Estce que les compagnies membres du Keidanren (Japan Business Federation) peuvent acheter les réacteurs nucléaireset les exploiter elles-mêmes ? Non, car aucune banque ne leur prêterait de l’argent. Les compagnies proposent quelque chose (la poursuite de l’exploitation du nucléaire) qu’elles ne sont pas capables de réaliser elles-mêmes, sachant très bien que le fardeau finira par retomber sur la population. Et elles disent que ce qu’elles proposent est « réaliste ». Cela n’a aucun sens et complètement irresponsable." Tsuyoshi Yoshiwara s’est déjà opposé au redémarrage de la centrale de Hamaoka. Il fait même partie des plaignants qui demandent
son arrêt définitif. Quand il est arrivé à la tête de la banque, il a limité les mandats du président à l’âge de 60 ans, réduit son salaire et supprimé les voitures de fonction luxueuses.Cette banque coopérative avait aussi résilié tous ses contrats avec TEPCo en décembre dernier et choisi un fournisseur d’électricité qui n’utilise pas de
nucléaire.

· France-Culture :
les Grandes traversées / Pourquoi Fukushima ? Chaque jour de la semaine, un documentaire, des archives et un débat : du lundi 13 au vendredi 17 août de 9h à 12h. Trois émissions à écouter ou à télécharger.
Pour ce Lundi :
http://www.franceculture.fr/emissio...
http://www.franceculture.fr/emissio...
http://www.franceculture.fr/emissio...

· GEN-4 :
Fukushima : vers la création d’un niveau 8 INES ?
L’échelle INES actuelle indique dans son niveau maximum : « Rejet majeur dans l’environnement » or l’accident de Fukushima-Daiichi a impliqué plusieurs sources identifiées de rejets majeurs à des différentes ; il semblerait donc logique que l’accident multiple Japonais soit répertorié comme 3 accidents de niveau 7 (trois rejets majeurs) ou encore d’étendre la portée de l’échelle INES sur sa partie supérieure. (…)
En ce qui concerne l’implication internationale, si d’autres pays sont directement menacés par les retombées de la catastrophe, ces derniers devraient pouvoir obtenir systématiquement un droit de regard et d’intervention, une procédure appliquée tardivement – contexte de fin de guerre froide oblige – en Ukraine après 1989 et complétement inexistante en ce qui concerne l’accident Japonais de 2011. Si la radioactivité dépasse les frontières – et c’est quasiment toujours le cas à des échelles diverses en cas d’accident majeur – alors le niveau 8 devrait imposer une véritable offre d’assistance et de contrôle internationale et non un ou deux autobus de yes-men du
village nucléaire ayant effectué en 17 mois deux visites de quelques jours au Japon.

Pour éviter toute polémique, l’assistance et le contrôle de la situation post-accidentelle devrait être non seulement internationale mais également partiellement indépendante
http://gen4.fr/2012/08/fukushima-cr...

Masao Yoshida, ancien Directeur de Fukushima-Daiichi déclare : « nous avons besoin d’une aide internationale ». Il brise enfin le radio-silence. Il explique encore que, malgré les affirmations du gouvernement
japonais, le site de Fukushima-Daiichi n’est toujours pas stabilisé et qu « ‘il est nécessaire de mobiliser une assistance internationale et notamment des ingénieurs, des technologies et des appréciations venant de tous les coins du monde. »
Commentaire de GEN-4 : Un appel à l’aide internationale est une chose, la voir se motiver et s’intéresser à une situation désespérée et minimisée durant 17 mois en est une autre… Nous estimons que malheureusement, il est trop tard, bien trop tard pour agir dans ces circonstances et que l’appel de M. Yoshida a été bien trop procrastiné et qu’il ressemble à un appel tardif aux pompiers, une fois qu’il ne reste plus rien à brûler.
http://gen4.fr/2012/08/masao-yoshid...

· rezo-actu :
à Fukushima, l’indemnisation des évacués est réévaluée. 18 mois après la catastrophe, des centaines de milliers de Japonais restent toujours évacués. Originellement ignorés des dédommagements, les
évacués « volontaires » sont désormais reconsidérés. Pour établir son plan d’indemnisation, Tepco (Tokyo Electric Power) a découpé les zones géographiques aux alentours de Fukushima en 4 catégories.
Chaque division représentant un montant de dédommagement :
- 0 à 20 km autour de la centrale, « zone interdite » ou « zone d’évacuation forcée », 1.200 euros par mois d’exode, plus remboursement des frais de déplacements, des frais médicaux et des premiers besoins après l’évacuation.

- De 20 à 30 km, « zone d’évacuation non obligatoire », entre 1.200 et 1.000 euros par mois d’absence plus également la prise en charge des frais affairant à l’évacuation.

- Au delà de 30 km mais dans des zones particulièrement à risque, les « hot spots », 1.000 euros par mois plus dédommagement similaire aux autres zones.

- Pour les zones non classées comprises dans le département dont l’évacuation de certains s’est révélée « volontaire », 6.000 euros (un unique versement) pour un enfant de moins de 18 ans ou une femme
enceinte, 800 euros pour un adulte.
http://www.news-assurances.com/actu...

Pas de « village nucléaire » en Suisse. « Les Japonais parlent aujourd’hui du « village nucléaire » pour décrire le triumvirat formé par les industriels du nucléaire, le ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie et le gouvernement. Nous ne voulons pas d’un tel village en Suisse et nous nous battrons pour que des risques humains comme le manque d’indépendance et d’esprit critique soient considérés
avec autant de sérieux que les risques techniques dans le domaine du nucléaire ». Adèle Thorens-Goumaz, conseillère nationale verte vaudoise.
http://politblog.24heures.ch/blog/i...

- Mardi 14 Août 2012 :

· Fukushima Diary :
le gouvernement japonais se montre empressé d’exporter des produits de la mer, mais des quantités excessives de césium ont été mesurées dans du saumon enclavé dans le fleuve Watarase
de la préfecture de Tochigi. Ce n’est même pas dans la préfecture de Fukushima.Le 10 août 2012, le gouvernement japonais a interdit à la préfecture de Tochigi de commercialiser le saumon enclavé dans ses terres, dans le fleuve, pour y avoir mesuré plus de 100 Bq/kg de césium, ce qui est leur limite de sécurité. Les quantités de césium relevées n’ont pas été publiées.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

Plus de 1 000 thons bonites trouvés morts dans l’Ouest du Japon. Cela s’est déjà produit l’an dernier. Le tourisme en pâtit, du fait de l’odeur de pourriture sur la plage.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

. ACRO :
selon l’agence Bloomberg, les compagnies d’électricité du Japon auraient perdu 3 600 milliards de yens (36 milliards d’euros) depuis le 11 mars 2011. Cela correspond à la somme des bénéfices depuis 2004.
Elle ne devraient plus payer des dividendes à leurs actionnaires cette année. Les années à venir seront aussi difficile : personne ne sait combien de réacteur seront redémarrés. Et le projet du gouvernement de séparer la distribution de la production, comme en Europe, afin d’introduire de la concurrence, fait qu’elles ne pourront plus bénéficier d’une rente de situation abusive qui leur permettaient de payer des dividendes très élevés, 46% de plus que la moyenne des compagnies du Nikkei 225 sur les 5 dernières années. Les investisseurs se retirent.

· France-Culture :
Les Grandes traversées / Pourquoi Fukushima ? Chaque jour de la semaine, un documentaire, des archives et un débat : du lundi 13 au vendredi 17 août de 9h à 12h. Trois émissions à écouter ou à télécharger.
Pour ce Mardi :
http://www.franceculture.fr/emissio...
http://www.franceculture.fr/emissio...

· GEN-4 :
fissures de cuves de réacteur : un précédent en France ? Un étrange courrier de Westinghouse à la NRC évoque des défauts de cuve RD repérés par « les Français » dès 1979. Il semble que des défauts touchant les mêmes cuves réacteur que celle de l’unité n°. 3 de Doel aient été repérés vers la fin des années 1970 au niveau d’au moins une unité électronucléaire française AREVA (ex-Framatome).
http://gen4.fr/2012/08/fissures-de-...

· AFP et rezo-actu :
des papillons mutants découverts après l’accident nucléaire de Fukushima. Des papillons des alentours de la centrale de Fukushima et les deux générations suivantes ont souffert de mutations à cause de la radioactivité, ont découvert des chercheurs japonais. Environ 12% de petits papillons bleus de la famille des lycénidés exposés à la radioactivité à l’état de larves lors de la catastrophe nucléaire de mars 2011 ont développé des anomalies, notamment des ailes plus petites et une malformation des yeux, ont expliqué des chercheurs. Ces insectes attrapés non loin de la centrale accidentée Fukushima Daiichi (nord-est) en mai, soit deux mois après l’accident, ont ensuite été élevés en laboratoire à des fins de reproduction. Quelque 18% de la génération suivante a développé des problèmes similaires, a souligné Joji Otaki, Professeur à l’Université Ryukyu d’Okinawa (sud).

La proportion a encore grimpé à 34% pour la troisième génération. Six mois après le désastre, un nouveau lot de papillons a été attrapé près de Fukushima Daiichi et cette fois le taux d’anomalie de la génération suivante a été mesuré à 52%, a précisé M. Otaki.
Les résultats de cette étude ont été publiés dans Scientific Reports, un journal sur internet diffusé par l’éditeur du magazine Nature. "Nous en avons tiré la conclusion claire que les radiations dégagées par la
centrale Fukushima Daiichi avaient endommagé les gènes des papillons", a souligné M. Otaki. Il a toutefois prévenu que ces résultats devaient être pris avec précaution, précisant que l’effet observé n’était avéré à l’heure actuelle que sur les papillons et sur aucune autre espèce animale ni sur l’homme. Son équipe va mener de nouvelles expériences sur d’autres animaux.
http://www.midilibre.fr/2012/08/14/...
Information reprise ensuite par Le Monde et par Fukushima-informations : Ailes atrophiées, courbées ou en surnombre. Antennes difformes. Yeux bosselés. Couleur altérée. Eclosions avortées. Infertilité... C’est un très inquiétant tableau clinique de papillons de la région de Fukushima, au Japon, que dressent, dans une étude publiée
dans Scientific Reports , journal en ligne diffusé par l’éditeur de la revue Nature, des chercheurs japonais de l’Université des Ryukyu (Okinawa).
http://www.lemonde.fr/planete/artic...
L’article en anglais :
http://www.nature.com/srep/2012/120...
Mais BistroBar doute de la véracité de cette information et de la méthodologie des chercheurs. Voir en date du 18 Août sur :
http://bistrobarblog.blogspot.fr/

· rezo-actu :
Belgique : des déchets nucléaires délaissés.
Une société belge de production de matériel pour la médecine nucléaire en faillite a abandonné dans ses locaux plusieurs mètres cubes de déchets radioactifs, ont annoncé les autorités belges, une semaine après la découverte de possibles fissures dans un réacteur du pays. Best Medical Belgium (BMB), filiale d’un groupe américain située à Fleurus, près de Charleroi (sud), a fait faillite en mai et été placée sous administration judiciaire.

Le 17 juillet, l’Institut belge des radioéléments (IRE), propriétaire des locaux loués par Best Medical, a inspecté ceux-ci en compagnie de spécialistes de l’Organisme national des déchets radioactifs (Ondraf) et de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN). Dans une lettre de mise en demeure adressée aux administrateurs judiciaires ? le directeur de l’IRE, Jean-Michel Vanderhofstadt, dresse un bilan édifiant de l’état
de l’entreprise : "Nous avons constaté en maints endroits non seulement un état général de délabrement des installations et équipements, mais aussi, dans un désordre indescriptible, un amas non seulement de pièces, caisses, classeurs, papiers, outils, tuyaux, câbles électriques, bouteilles de solvants, quincaillerie... mais aussi de déchets radioactifs constituant, pour la plupart d’entre eux, des matériaux combustibles".
http://www.europe1.fr/International...

- Mercredi 15 Août 2012 :

· France-Culture :
Les Grandes traversées / Pourquoi Fukushima ? Chaque jour de la semaine, un documentaire des archives et un débat : du lundi 13 au vendredi 17 août de 9h à 12h. Trois émissions à écouter ou à télécharger.
Pour ce Mercredi :
http://www.franceculture.fr/emissio...

· Mediapart et rezo-actu :
bombarder des centrales nucléaires : un crime contre l’Humanité.
Le Ministère de la défense israélien vient de confirmer officiellement il y a quelques heures qu il souhaitait bombarder les centrales nucléaires civiles iraniennes avant le 6 nov 2012, les sites visés (contrairement
au site d’Osirak en Irak bombardé en 1981) sont approvisionnés en combustibles et leurs destructions équivaudra en terme écologique à une attaque nucléaire qui contaminera mortellement la région pour des
milliers d’années. Des centaines de milliers d’enfants vont naître avec des difformités génétiques gravissimes et les millions d’habitants exposés à ces vent de sables radioactifs vont développer des cancers mortels ou invalidants durant plusieurs siècles.
http://blogs.mediapart.fr/blog/pimp...

rezo-actu :
le Français Areva fait partie de six sociétés choisies par les Emirats arabes unis pour fournir du combustible à la première centrale nucléaire du pays, pour un montant total de 3 milliards de dollars (2,43
milliards d’euros). Le contrat signé, d’un montant de 400 millions d’euros sur une période de 8 ans, porte sur la fourniture d’uranium enrichi destiné à la future centrale nucléaire de Barakah.
http://www.lemonde.fr/economie/arti...

la suite sur :
http://pectineactualites.wordpress.com/

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Nucléaire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 135