Une tribune pour les luttes

Petit journal antinucléaire sur l’actualité de Fukushima et d’ailleurs

Semaine du 20 au 26 Août 2012

Article mis en ligne le lundi 27 août 2012

- Lundi 20 Août 2012
· Fukushima Diary :
de hauts niveaux de césium,180 000 Bq/kg, ont été mesurés dans la substance jaune à Kashiwa, Chiba.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...
5 aubergines soudées dans la Préfecture de Fukushima.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...
Du césium mesuré sur la propriétaire du lapin déformé et sans oreilles né fin avril 2011 près de la frontière de la zone des 30 km.
http://fukus hima-diary.com/2012/04...
Mme Sugimoto, propriétaire du lapin, est contaminée au Césium : Cs-137 :147 Bq/corps ; Cs-134 : 191 Bq/corps.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

· ACRO :
même si les réacteurs sont arrêtés, l’industrie nucléaire continue d’arroser les pouvoirs locaux de subventions plus ou moins cachées. L’Asahi a enquêté en utilisant son droit à l’accès aux documents
administratifs et a compté un total de 3,18 milliards de yens (32 millions d’euros) de subventions cachées depuis le 11 mars 2011. Les 3/4 n’étaient pas publics.

· Fukushima-informations :
nouveaux virus à Fukushima ? Après les papillons, d’autres mutations génétiques sont à craindre avec la radioactivité. Elles pourraient concerner des organismes bien plus petits et très dangereux pour l’homme.
http://fukushima-informations.fr/?p=2842

· GEN-4 :
180 KBq/kg de Césium sur les toits de Kashiwa, à 200 Km de Fukushima et 30 de Tokyo.
Un habitant de cette ville de 400.000 habitants située à 30 km au Nord-Est de Tokyo avait constaté un débit de dose anormal au niveau de lichens jaunes accrochés sur sa toiture. Son radiamètre personnel indiquait environ 0.7 μSv/h au contact de la surface de son toit. Peu après, une équipe de « nettoyeurs » passe et « décontamine » en expédiant la mousse jaune dans la gouttière et le jardin.Le propriétaire en profita donc pour ramasser – en tenue de cosmonaute – un gros échantillon (plusieurs kilos) afin de le soumettre au verdict de labos spécialisés dans la contamination (établissements qui semblent mystérieusement fleurir au Japon).

La dose au contact de la toiture était descendue de 0.7 à 0.4 μSv/h ; mais le problème n’était pas pour autant
« évacué » : la contamination s’était simplement déplacée de quelques mètres (Technique de décontamination japonaise brevetée). Les « professionnels » ne se sont d’ailleurs apparemment pas trop
préoccupés des résidus de leur travail…
http://gen4.fr/2012/08/kashiwa-200-...

· rezo-actu :
l’ensemble des 7 réacteurs nucléaires en Belgique sont susceptibles de présenter des dangers, et pas seulement Doel 3, affirme Eric van Walle, du Centre d’étude de l’énergie nucléaire (CEN) dans Het Laatste Nieuws. (…) D’autres cuves fabriquées et livrées par la Rotterdamsche Droogdok Maatschapij dans les années 70 pourraient présenter elles aussi des fissures. Dans le monde, il y a encore à l’heure actuelle 22 cuves livrées par cette société, dont la moitié aux Etats-
Unis.http://www.7sur7.be/7s7/fr/276...

Les micro-fissures détectées sur des cuves de réacteurs nucléaires en Belgique font douter davantage de la sécurité de la centrale nucléaire de Garoña, la plus ancienne d’Espagne, située tout près du Pays Basque. La cuve du réacteur belge de Doel 3 souffrirait dans sa partie inférieure d’environ 8.000 fissures de quelque 20 millimètres de long, constatées lors d’un contrôle par ultra-sons. La cuve est un équipement
difficilement réparable et dont le remplacement n’est pas envisagé. (…)
http://www.eitb.com/fr/infos/societ...

La Belgique pourrait être contrainte d’abandonner la filière nucléaire beaucoup plus rapidement que prévu. C’est une mauvaise nouvelle pour GDF Suez, l’opérateur des 7 réacteurs nucléaires du pays.
http://moneytalk.levif.be/economie/...

La "Marche pour la Vie" pour l’arrêt immédiat du nucléaire a démarré. Au coeur du " triangle de la mort nucléaire " Cadarache-Marcoule-Tricastin, ces citoyens de la région provençale auxquels se sont joints
des habitants d’autres régions et quelques étrangers, relient à pied, à vélo et en rollers sur près de 200 km les 3 sites civils et militaires atomiques qui regroupent près d’une quarantaine d’installations nucléaires diverses dans la vallée Rhône-Durance : réacteurs, laboratoires, centre d’essai, usines de traitement des effluents
contaminés, fonderies de matières radioactives, entrepôts de stockages de matières mortelles, etc.).
www.coordination-antinucleaire-sude...
et :http://www.bioaddict.fr/article/ils...

- Mardi 21 Août 2012 :
· ACRO :
le Ministère de l’environnement japonais a annoncé qu’il allait ouvrir un centre de stockage de cendres d’incinérateurs et de boues de station d’épuration dans quatre provinces : Miyagi, Tochigi, Ibaraki et Chiba. Gunma pourrait suivre. (…) Les autorités vont choisir des terrains qui appartiennent à l’Etat pour ne pas avoir à demander l’autorisation aux pouvoirs locaux ni consulter les populations qui vont forcément s’y opposer. Un fonctionnaire du ministère a cependant expliqué qu’ "une fois le site choisi, ils allaient expliquer poliment aux riverains la sûreté et la nécessité du projet".
Suite à la loi votée après la catastrophe de Fukushima, il incombe à l’Etat de prendre en charge les cendres et boues qui dépassent 8 000 Bq/kg en césium. Il y en aurait déjà plus de 42 000 tonnes en provenance de 9 provinces et cela va encore augmenter.

· GEN-4 :
Plutonium à Fukushima : de qui se moque le MEXT ? Le Ministre Japonais de la science sélectionne les isotopes qui l’arrangent. Du Plutonium aurait était détecté en 10 endroits différents de la
préfecture de Fukushima. Les chiffres communiqués évoqueraient la présence d’une activité maximale de Pu-238 mesurée à 11 Bq/m2 dans le village de Namie, à la limite Nord de la zone interdite de 20 km autour du site de Fukushima-Daiichi. (…) Les réacteurs contenaient – à l’origine – 25 fois plus de Pu-241 bien plus dangereux (période 5 fois moins longue que le Pu-238) et 200 fois plus de Pu-239. Pour des raisons indéterminées, le Ministre Japonais de la science a préféré ne communiquer que sur le chiffre de l’isotope 238 qui n’est pas, loin
s’en faut, le plus significatif des Plutoniums car il est celui qui est produit en plus petite quantité par le processus de fission nucléaire. (…)

Une fois respirée, une seule micro-particule de cet élément peut suffire à
irradier localement et très puissamment les cellules pulmonaires proches de son point de cohésion dans l’organisme.
http://gen4.fr/2012/08/plutonium-fu...

· Mediapart :
THT : la démocratie disjoncte... Après sept années de combat contre une ligne très haute tension (THT) et la première condamnation mardi de deux militants, Jean-Claude Bossard, maire démissionnaire d’un
village de la Manche et fer de lance des anti-THT de la région, dit ne plus croire en la démocratie. AFP 21 08 2012. Le tribunal correctionnel de Coutances (Manche) a condamné mardi un étudiant de 24 ans à trois mois de prison ferme pour “violence aggravée” sur deux gendarmes légèrement blessés lors d’une manifestation anti-THT le 24 juin à Montabot. Un leader de la Confédération paysanne écope lui d’une amende pour avoir dévissé des boulons d’un pylône en construction. “Ca confirme ce qu’on savait déjà, la justice en France ne fonctionne plus. On a déposé 100 recours et on n’a jamais eu l’ombre d’un jugement favorable”, a déclaré à l’AFP Jean-Claude Bossard, 60 ans.
http://blogs.mediapart.fr/blog/ivan...

· rezo-actu :
il y a une semaine, une équipe de chercheurs japonais a publié une étude portant sur des papillons de la région de Fukushima. La conclusion est implacable : on voit déjà apparaître chez ces papillons des anormalités qui témoignent de mutations génétiques liées à la catastrophe nucléaire.
Michel Fernex, professeur émérite de médecine et co-fondateur de l’association Enfants de Tchernobyl Bélarus, donne un entretien au sujet de ces mutations et les conclusions à en tirer. Pour Michel Fernex, cette étude confirme toutes les recherches précédentes sur les impacts des radiations sur les animaux dans les zones contaminées. "Il est temps de cesser de mentir. Il faut reconnaître le danger que représentent les problèmes génétiques qui vont s’amplifier".

Alors que la chaîne Arte rediffuse le reportage "Tchernobyl, une histoire naturelle", qui véhicule l’image faussée d’une nature qui reprendrait ses droits après la catastrophe nucléaire, il est d’autant plus important de faire connaître les impacts réels d’un tel accident sur les êtres vivants. Le Réseau Sortir du Nucléaire publie aussi sur son site un long article de Michel Fernex lors de la première diffusion de ce documentaire en 2010.
http://groupes.sortirdunucleaire.or...
Ces deux textes sont aussi disponibles sur le site Pectine actualités, à la rubrique « Articles ».

- Mercredi 22 Août 2012
· Fukushima Diary :
un 5e ouvrier de Fukushima est mort. Quinquagénaire, il est mort d’un infarctus aigu du myocarde. Selon le communiqué de Tepco, sa mort n’a rien à voir avec son exposition à la radioactivité.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

38 000 Bq/kg dans le poisson de Fukushima ; ce qui est 380 fois au-dessus de la "limite de sécurité->
[http://fukushima-diary.com/2012/08/38000-bqkg-from-fukushima-fish/]

8 560 000 Bq/m² à Fukushima, 3 fois pire que Tchernobyl. Selon le rapport de l’Agence Forestière, la contamination du sol de Fukushima est jusqu’à trois fois pire que celle de Tchernobyl. Le rapport
a été publié en mars 2012. A Namiemachi Futabagun, on a relevé 8 560 000 Bq/m² de Cs-134/137 (litière et sol), à environ 9 km de la centrale de Fukushima.
Date : 25 oct. 2011
Lieu : Namiemachi Futabagun, Fukushima
Cs-134 : 3 970 000 Bq/m²
Cs-137 : 4 590 000 Bq/m²
Total. : 8 560 000 Bq/m²
Dose atmosphérique : 43,00 μSv/h

En Biélorussie, les endroits plus radioactifs que 1 480 000 Bq/kg (césium137) sont dans la zone d’exclusion absolue. (…).
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

Deux concombres soudés ont été trouvés dans la commune de Sukagawa, à Fukushima, à environ 60 km de la centrale de Fukushima.
://fukushima-diary.com/2012/08/conj...

Une hirondelle albinos à Guma, à 227 km de Fukushima.
http://fukushima-diary.com/2012/08/...
Au Japon, davantage de nourriture pour les hôpitaux proviendra des zones contaminées. Le Ministère de l’Agriculture, de la Forêt et de la Pêche diffuse une propagande nommée "Soutenir en mangeant".
Il pousse à la consommation de la nourriture des régions contaminées, même dans les hôpitaux et au domicile des personnes âgées : « En vue d’augmenter la consommation des régions dévastées, nous vous demandons d’acheter et de consommer activement la nourriture des régions dévastées dans vos installations médicales et paramédicales. »
http://fukushima-diary.com/2012/08/...

· ACRO :
Le Tokyo’s Institute of Medical Science a mesuré 19 507 Bq de césium chez un homme de Kawamata qui se nourrit de produits de son jardin, ainsi que des champignons sauvages et des pousses de bambou. Plus
de 140 000 Bq/kg ont été détectés dans les champignons. Sa femme avait 7 724 becquerels. Un autre couple âgé de Nihonmatsu avait de fortes contaminations : 11 191 becquerels pour Monsieur et 6 771 pour Madame.
Ils mangeaient des légumes donnés par l’autre couple...

· Amis de la Terre :
l’Allemagne y est parvenue : 100 % d’électricité renouvelable le 25 mai dernier. Plus que l’éolien et la biomasse, c’est la production d’énergie électrique solaire qui a été déterminante en dépassant les
22 gigawatts/heure, soit 50 % des besoins du pays (un autre record mondial).
http://www.univers-nature.com/inf/i...

· GEN-4 :
nouvel exemple de manipulation à Fukushima, les examens « WBC ». Deux hommes âgés de 70 ans habitant Fukushima souffrent d’une contamination interne importante mais probablement très minimisée
par les autorités. [Double arnaque : l’instrument de mesure est inadapté et ignore certaines radiations ; l’unité de mesure est elle aussi inadaptée]. (...)
1) L’émetteur Alpha ne sera pas ou très peu repéré par l’examen WBC.
2) Même s’il était évalué, le rapport d’activité massique (Bq/kg) serait parfaitement imprécis car la radioactivité incorporée n’agirait ensuite que sur une toute petite fraction du corps ; à échelle comparable (celle des cellules avoisinantes et celle de la particule irradiante), l’effet est fatalement important.
http://gen4.fr/2012/08/manipulation...

· Fukushima-informations  :
en Corse, l’enquête épidémiologique sur Tchernobyl démarre fort. « Les lignes de votre correspondant sont actuellement saturées merci de rappeler ultérieurement ou de nous joindre par mail... » Ainsi répondent ces jours-ci les deux numéros de téléphone en lien avec l’hôpital Galliera de Gênes, qui a commencé il y a trois semaines son enquête épidémiologique sur le passage du nuage radioactif de Tchernobyl en Corse.
http://www.corsematin.com/article/c...

· rezo-actu :
un niveau record de radioactivité a été détecté sur des lottes au large des côtes japonaises à hauteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi accidentée, a indiqué l’opérateur Tokyo Electric Power Co. Les poissons pêchés le 1er août 2012, à 20 km de distance de la centrale nucléaire, puis soumis à des tests scientifiques ont révélé un niveau de 25.800 becquerels de césium par kg, a annoncé TEPCO, soit un
niveau 258 fois plus élevé que la limite fixée par le gouvernement dans l’alimentation. Le précédent record de radioactivité, soit 18.700 becquerels de césium par kg, avait été enregistré à l’occasion de mesures pratiquées sur des saumons au large de Fukushima, selon l’Agence nationale des Pêcheries.
http://www.lindependant.fr/2012/08/...

· Fukushima-Informations, rezo-actu et Le Monde  :
le niveau record de radioactivité détectée dans des poissons – du type de la rascasse – pêchés au large de la centrale accidentée de Fukushima pourrait affecter la reprise, depuis le 1er août, de la vente des pieuvres de cette région sur le grand marché de gros de poissons et de fruits de mer de Tsukiji, à Tokyo. (…)
http://www.lemonde.fr/japon/article...

la suite sur : http://pectineactualites.wordpress.com/

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Nucléaire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 130