Une tribune pour les luttes

Violation des droits de l’Homme en Algérie

Abdelkader Kherba entame une grève de la faim

Article mis en ligne le mercredi 29 août 2012

Arrestation arbitraire de Addelkader Kherba, president du comité des chomeurs (affilié Snapap)

Actuellement en Algérie et de depuis de nombreux mois, des syndicalistes, des journalistes, des militants des droits de l’homme et des citoyens font l’objet d’intimidations, de harcèlements et d’arrestation illégales, pour avoir participé à des manifestations pacifiques, pour délit d’opinion, pour dénoncer tout ce qui se passe dans ce pays gangréné par la corruption.

Aujourd’hui le cas de Abdelkader Kherba, ce jeune chomeur, a déjà fait l’objet d’une arrestation en avril pour délit d’opiion , il avait soutenu la greve de la faim des greffiers, aujourd’hui, il se retrouve à nouveau en prison pour avoir voulu filmer une manifestation contre la pénurie d’eau potable.

Actuellement en greve de la faim, son état de santé s’est degradé, son procés a été reporté au 4 septembre prochain.

Durant le mois de septembre, d’autres procès contre des militants des droits de l’homme sont prévues, contre Yacine Zaid, syndicaliste et president de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme de Lagouah et bien d’autres qui ont osés dénoncé la dictature du pouvoir algérien.


Arrêté lors d’une manifestation à Ksar El Boukhari

Abdelkader Kherba entame une grève de la faim

El Watan le 23.08.12

Abdelkader Kherba a été arrêté et poursuivi en justice pour avoir participé au sit-in des greffiers, au mois d’avril dernier.

Abdelkader Kherba, vice-président du comité des chômeurs affilié au Snapap, a été arrêté mardi après-midi à Ksar El Boukhari. L’arrestation a eu lieu au moment où ce militant des droits de l’homme filmait une manifestation de citoyens qui dénonçaient la pénurie d’eau. Son procès est prévu pour mardi prochain.

L’un de ses avocats, maître Sidhoum, coordinateur du Réseau des avocats pour la défense des droits de l’homme (RADDH) a annoncé que Kherba a entamé, hier après-midi, une grève de la faim pour protester contre cette arrestation que Me Sidhoum qualifie d’« arbitraire ». « C’est une grave atteinte aux libertés individuelles », déclare-t-il. Et de poursuivre : « C’est le début des atteintes à l’approche de la rentrée sociale. » Me Sidhoum a précisé que, selon le frère de Kherba, ce dernier a été mis sous mandat de dépôt mardi soir.

Ce qui pourrait expliquer, d’après cet avocat, la réponse des agents de police ayant déclaré à son frère que Kherba n’était pas au commissariat. La cellule des droits de l’homme du Front du changement national (FCN) a noté que « le même frère est retourné au commissariat où il a appris qu’Abdelkader, après une garde à vue durant la nuit, a été présenté au parquet, inculpé d’outrage à corps constitué et écroué à la prison de Ksar El Boukhari ». Le FCN exprime son soutien à ce jeune chômeur arrêté pour la deuxième fois pour avoir soutenu des citoyens qui protestaient contre les mauvaises conditions de vie, en l’occurrence la pénurie d’eau en ces jours de canicule.

Pour rappel, Abdelkader Kherba a été arrêté et poursuivi en justice pour avoir participé au sit-in des greffiers, au mois d’avril dernier. Lors de son premier procès, ce militant des droits de l’homme a été condamné à une année de prison avec sursis et une amende de 20 000 DA. Suite à cette deuxième arrestation de Kherba, la réaction des organisations des droits de l’homme et des syndicats ne s’est pas fait attendre.

En plus du RADDH et du FCN qui qualifie cette arrestation de « hogra institutionnalisée », le Syndicat national autonome du personnel de la Fonction publique (Snapap) a saisi les instances internationales. Ainsi, « le Bureau international du travail, l’Internationale des services publics, la Confédération internationale des syndicats ont été saisis », déclare Mme Ghozlane, secrétaire nationale du Snapap. Ce syndicat a même convoqué une réunion de l’exécutif qui se tiendra aujourd’hui pour discuter du cas Kherba et des suites à donner au mouvement de soutien à ce militant des droits de l’homme.

Djedjiga Rahmani

el watan
jca artivist dz
ladh

info portfolio

553760_4073293082754_1330460866_n
Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Tribune libre c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 225