Une tribune pour les luttes

Collectif aixois pour les Droits et la Dignité des Roms, des Immigrés et des Sans-papiers (CADDRIS)

Communiqué du CADDRIS suite au jugement du TGI sur les Roms de Velaux et Vitrolles

Article mis en ligne le mercredi 5 septembre 2012

Le Collectif aixois pour les Droits et la Dignité des Roms, des Immigrés et des Sans-papiers (CADDRIS) prend acte de la décision du juge des référés du TGI d’Aix-en-Provence rendue le 04/09/2012 concernant les Roms installés à Velaux et à Vitrolles suite à leur expulsion et à la destruction de leur campement de l’Arbois.

Il note que le délai d’expulsion de trois mois, accordé sur le site de Velaux, va permettre de mieux s’organiser pour faire face aux besoins des personnes présentes sur le site. Il se félicite que le tribunal se soit déclaré incompétent pour la demande formulée par la Ville de Vitrolles.

Il demande aux collectivités territoriales, en l’absence de toute alternative, de ne pas lancer de procédure d’expulsion contre les campements de fortune. S’ils ne constituent en rien une alternative crédible ils sont aussi et hélas, pour les miséreux qui y trouvent refuge, le seul abri possible.

Le CADDRIS interpelle l’Etat, garant de la solidarité et de la cohésion sociale pour que soit organisé, au plus tôt, un dialogue concret qui aboutisse rapidement. Il appelle les conseillers Généraux et Régionaux concernés, le Député Maire de Velaux, les communes de Marseille et d’Aix-en-Provence, à l’origine de ces procédures d’expulsion autant inefficaces qu’inhumaines, à s’asseoir à la table des négociations et à concrétiser les attentes.

Il est urgent, avant l’hiver et en cette période de rentrée scolaire, de trouver un lieu qui permette de donner un vrai sens à l’accueil et l’insertion. L’expulsion des campements ne fait pas disparaître les personnes présentes. Elle les contraint simplement à trouver un nouveau refuge dans des conditions toujours plus précaires.

Il est temps de tourner le dos à des pratiques sans lendemain et travailler sur le long terme. Les associations, les travailleurs sociaux, les bénévoles sont prêts. Il appartient à l’Etat, à l’Europe et aux collectivités de leur donner les moyens d’avancer vers des solutions enfin durables.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4215