Une tribune pour les luttes

Un toit c’est un droit !

Manifestation aujourd’hui des sinistrés de Saint Denis .

Ils continueront à dormir dans la basilique St Denis !

Article mis en ligne le dimanche 16 septembre 2012

Rectificatif : La marche des sinistrés de St Denis aura lieu dimanche à 11h, Place de la Mairie (au lieu de samedi, car une autre initiative y est programmée).

Les sinistrés du 39 rue Gabriel Péri ont manifesté aujourd’hui dans les rue de Saint Denis, avec les collectifs DAL du 93, et le comité de soutien, puis se sont rendus devant la caserne désaffectée de gendarmerie, où des dizaines de logements sont vacants depuis plusieurs années, à la limite des 4000 de la Courneuve, pour réclamer qu’ils soient mis à disposition ou réquisitionnés.
La manifestation a traversé la cité des Francs-Moisins, où de nombreuses familles sont menacées d’expulsion.

Les sinistrés ont fait part de leur sentiment d’avoir été abandonnés par les pouvoirs publics, tant en matière de soins, que de soutien psychologique, d’aide alimentaires, de vêtements, ou d’aide administrative. Ils ont rappelé qu’ils avaient du mener de nombreuses actions pour être tous hébergés : Lundi matin, se rendre tous ensemble à la Mairie, lundi soir occuper la bourse du travail de Saint Denis, mercredi soir s’installer dans la Basilique, jusqu’aux négociations menées avec la sous Préfète, qui ont abouti à l’hébergement depuis dans un hôtel du centre ville , de l’ensemble de la quasi totalité des sinistrés.

Les sinistrés, soutenus par DAL et le Comité de soutien, demandent à être relogés dans de vrais logement, et que ceux sans papier soient régularisés, afin de travailler et vivre dignement.
Ce serait le minimum à faire, après ce tragique et violent incendie qui a provoqué la mort de 3 personnes et blessé un dizaine d’autres. La sous préfecture a accepté de faire des documents attestant de l’identité des chaque sinistré, qui seront délivrés lundi dans la journée.

Les sinistrés attendent que des poursuites soient lancées, et que les deux gros bailleurs, qui portent une lourde responsabilité dans cet incendie, soient traduits en justice.
Droit Au Logement rappel à cette occasion, la condamnation vendredi d’un marchand de sommeil, à Bondy, qui louait sans autorisation, à des migrants, les chambres d’une clinique désaffectée. Il était PDG et propriétaire de cette ancienne clinique, et a été condamné par le TGI de Bobigny à 6 mois de prison avec sursis, 2 ans de mise à l’épreuve, 60 000 euros d’amende, et 21 euros de dommages et intérêts.

Il est désormais nécessaire que la municipalité de St Denis accélère le relogement des habitants des taudis du centre ville, réalise des logements sociaux sur la plaine Saint Denis, si nécessaire pour les reloger, et exproprié les marchands de sommeil et les propriétaires négligents.
Il faut également que la loi soit améliorée : Accélération et simplification des procédures, création d’une procédure préventive efficace, restauration du droit au relogement des habitants de logements et locaux indignes (supprimé par la droite, pour les occupants sans titre).

Lundi à partir de 17h, devant la Sous Préfecture de St Denis,
Rassemblement des sinistrés

où une délégation sera reçue pour examiner la suite, s’assurer que les hébergements sont prolongés après mardi, que les relogements vont être mis sur pied, et que les demandes de régularisations seront prises en compte et satisfaites.

Mardi 19h :

1 - Soirée musicale et artistique de soutien aux sinistrés salle “LIGNE 13”, à St Denis

2 – Meeting logement de rentrée par la plate forme logement des mouvements sociaux,
salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, Paris 2e – Métro Sentier
(avec de nombreux responsables associatifs, syndicaux et politiques, des sinistrés ...)

Samedi 22 septembre, 15h, Place de la Mairie ,
Manifestation :
Pour le relogement et la régularisation des sinistrés, le relogement des habitants de taudis, l’arrêt des expulsions, la mobilisation ou la réquisition des logements vacants ...

Un toit c’est un droit !

Droit au logement :
http://www.droitaulogement.org/


12 septembre 2012

Incendie St Denis : trois jours après, les sinistrés sont à la rue.

Ils dorment cette nuit dans la basilique St Denis

Il n’aura fallu que 3 nuits pour que les sinistrés du 39 rue Gabriel Péri, se retouvent à la rue, sans même un hébergement.

Déjà dans la nuit de dimanche à Lundi, la Mairie avait hébergé 20 sinistrés, laissant un trentaine d’autres“ se débrouiller”.. Certains avaient passé la nuit dans les jardins municipaux.
Lundi, il avait fallut occuper la bourse du travail de Saint Denis, pour que la Mairie de Saint Denis accepte de les héberger tous, Aujourd’hui, ils ont appris que c’était terminé.
Le ministère du logement a déclaré au DAL qu’ils n’avaient pas été tenu au courant de la fin de la prise en charge par la mairie.

La Ministre du logement ne s’est elle pas engagée dimanche devant l’immeuble incendié à reloger tout les habitants ?
Ou est la parole Gouvernementale ?

Dans la soirée, certains sinistrés ont reçu des propositions d’hébergement par la Préfecture du 93, dans les départements de grande Banlieue, qu’ils n’ont pu acceptér, car trop éloigné de leur lieu de vie, Saint Denis, où les solidarités leur permettent de tenir le coup.

Ils demandent à être hébergés à Saint Denis, ou à proximité, en attendant les relogements promis par Cécile Duflot.

A St Denis, comme ailleurs, il y a mieux et bien moins cher que les hôtel. : de nombreux logements et immeubles vides, appartenant à de riches propriétaires, à des bailleurs sociaux, ou à l’État …

Nous demandons leur réquisition, ou leur mise à disposition, pour héberger et loger convenablement les sinistrés, mais aussi tout les sans logis, les expulsés et les habitants de taudis de Saint Denis !

Nous appelons, avec le comité de soutien aux sinistrés, à une mobilisation unitaire et solidaire dans les prochaines jours, avec les sans logis, les mal logés et les habitants solidaires, de Saint Denis et de Plaine Commune.

Dimanche, 11h, devant la mairie, metro Basilique, MANIF des sinistrés, DAL, comité de soutien, habitants solidaires.

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 19 septembre 2012 à 12:45, par

    800 euros pour un taudis totalement inslubre !

    http://www.lamarseillaise.fr/social...
    19-09-2012

    (...)

    Pour le taudis où vit Zahra Issa depuis deux ans, [le propriétaire] perçoit 500 euros de la Caf et vient chercher le reste en personne. Face aux critiques, il ne se démonte pas : « si vous avez un appartement à proposer à madame Issa, faites-le. Moi je n’ai que ça ». Sa locataire renouvelle régulièrement sa demande de logement social depuis deux ans. Sans réponse à ce jour.

    Benoît Gilles

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 745