Une tribune pour les luttes

Nobel de la paix décerné aux vendeurs de canons

+ Attac décerne un prix Nobel de l’austérité"

Article mis en ligne le dimanche 14 octobre 2012

de : Patrig k

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article130734


1er Prix de l’aristocratie médiocre :

Laurent Joffrin, l’un de ces aristocrates du microcosme médiatique parisien, vantait ce samedi matin sur France Inter (13.10.12), le prix Nobel de la paix décerné à l’UE, car dit-il, « l’Europe n’a jamais connu une période aussi longue de paix, près de 60 ans » ; « ce depuis les romains » précise-il, «  les gens l’ont oublié » ! Tout comme lui, qui oublie dans son histoire antique, le conflit dans l’ancienne Yougoslavie, et les massacres ethniques autant que le mutisme et l’incompétence de l’Europe face à ce drame. Ce qui relativise son propos d’autant que ces guerres furent les plus meurtrières en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le bilan humain et de victimes, serait compris entre 200 et 300 000 morts, et s’accompagnant d’un million de personnes déplacées ! Poursuivant sa prébende à l’audimat, et arguant de militantisme ouvertement pro-Hollandais, la vertu du journalisme patriote en courbettes et de révérences : « Les jugements d’échecs de la gauche sont prématurés, pour ce début de mandat  », insiste Joffrin, «  il faut laisser le temps ».

Son contradicteur qui intervenait depuis sa résidence secondaire, l’homme à la cravate rouge et dandy des plateaux de télé, lui rappelle à juste titre le retournement fiscal du gouvernement face aux pigeons numériques, chargés sous leurs plumes de millions d’euros. Barbier, n’en reste pas moins, un autre de ces aristos, qui aiment ainsi nous faire la mire de ce théâtre d’un pseudo débat, et quelque soit le sujet, ce sont toujours les mêmes qui produisent ainsi la comédie démocratique et peu importe le camp qui le prétend. Celle que l’on vante en haut lieu jusqu’à Kinshasa, résumant aussi simplement ce concept démocratique par le simple droit de choisir ses dirigeants, ceux qui ont l’argent pour conquérir dans les olympes médiatiques, et si elles le veulent.

Ce n’est malheureusement pas un scoop, il m’attarde de connaitre le jour, ou il ne sera plus utile de se répéter sans cesse, face à ce matraquage lamentable. Le totalitarisme nait dès lors que le consensuel sert à planquer par des paroles et catéchisme béat, la réalité de ce qu’il se passe en dessous de toute cette information aseptisée.

L’UE à 15.4 milliards € de trafics d’armes

Un prix Nobel de la paix rendu cette année à l’UE, ce qui serait légitime et une belle récompense pour l’Europe assagie affirme le causeur des salons capitonnés. La facilité évidente, au souvenir des boucheries du XXème siècle, 1914-18, 1939-45. Il n’en reste pas moins vrai que des conflits ont tué durant cette période de paix relative en Europe, que les membres de cette Europe pacifique en étaient les belligérants de premier rang, l’observateur semble l’avoir oublié, dans sa référence historique romaine, des guerres pitoyables autant que meurtrières, les coloniales, en ex Indochine, puis celle de l’Algérie à l’époque française. Oublié aussi, les lourdes conséquences qui font souffrir bon nombre d’habitants de ce pays, en plus que de nourrir le racisme latent. Les doutes qu’il subsiste au sujet du génocide au Rwanda ! Sans oublier tous les autres conflits et des faits de guerre, alimentés par les ventes d’armes sur tous les continents, les exportations de plus en plus conséquentes par ce continent qui compte à ce jour de 18 à 20 millions de chômeurs officiels, autant de travailleurs précaires, et des aggravations des conditions sociales sans précédent, dans cette zone qui semble être de paix, uniquement là ou sont à commenter les aristos médiatiques.

Cette vantardise de paix, en voici quelques extraits en pratique :

[...//...L’exportation d’armes traduit-elle pour l’Allemagne un commerce opportuniste au sein de sa politique de grand pays exportateur, ou une recherche plus globale de puissance géopolitique ?...//...]

Le rapport du 2011 du SIPRI [...//...l’Allemagne au 3ème rang mondial des exportateurs d’armements conventionnels majeurs sur la période 2006-2010. L’Allemagne y détient ainsi 11% du marché mondial, devançant la France (7%) et leUK (4%), les USA se situant toujours largement au 1er rang (30%), suivis par la Russie (23%). Le volume des exportations mondiales d’armements est estimé pour la seule année 2010 à 70 milliards d’euros ...//...]

Ce qui en chiffre se traduit comme suit : Allemagne + France + UK : 22% des 70 milliards d’euros, soit environ 15.4 milliards d’euros, l’équivalent de la Russie, étant que d’autres fournisseurs ne sont pas signalé, tel que l’Italie, ou encore d’autres pays européens, ou les activités de constructions d’armements sont réparties au gré des vœux et montages des multinationales qui en sont les premières bénéficiaires, pour ce secteur qui est livré de plus au secteur privé.

(...)

Source http://www.infoguerre.fr/edito/edit...


Union européenne : Attac décerne un prix Nobel de l’austérité

De nombreux chefs d’Etat ou de gouvernement et des représentants des institutions européennes se félicitent du prix Nobel de la paix qui vient d’être décerné à l’Union européenne. Mais Attac ne s’en félicite pas : il est complètement déplacé de récompenser l’Union européenne, alors même que ses institutions imposent de vastes plans d’austérité sociale dans le dos des peuples, renforcent les capacités militaires de l’UE et la chasse aux migrants et mènent une politique commerciale agressive.

M.Barroso, président de la Commission européenne, justifie ce prix en déclarant que l’Union européenne porte les valeurs de "liberté, de démocratie, de l’Etat de droit et du respect des droits de l’Homme". Ces valeurs sont pourtant à mille lieues des orientations des traités européens.

Comment donner le prix Nobel de la paix à une Union européenne forteresse qui mène une politique de fermeture de ses frontières faisant des milliers de victimes ? Une Union qui s’engage à "améliorer progressivement ses capacités militaires (art. 42.3 du TUE) et qui reconnaît la suprématie de l’OTAN ? Quel message pour les peuples qui subissent sa stratégie d’exportation commerciale agressive par la signature d’Accords de partenariat économique qui laminent, par la libéralisation des marchés, des secteurs économiques entiers dans les pays du Sud ?

Enfin, quel message pour les millions de citoyens qui se mobilisent depuis deux ans, sur les places publiques en Grèce, en Espagne ou au Portugal, contre la destruction de leurs droits sociaux et les décisions de la Troïka, Commission et Banque centrale en tête ? Attac Norvège rappelle qu’actuellement "ceux qui manifestent contre les politiques néolibérales de l’Union européenne et les plans d’austérité subissent une répression policière brutale".

Plutôt qu’un prix Nobel de la paix, nous proposons de décerner à l’Union européenne un prix Nobel de l’austérité. Les politiques d’austérité mises en oeuvre depuis deux ans n’ont fait qu’aggraver la situation des pays qui les subissent. Elles creusent ainsi l’écart entre les pays "du centre" et ceux "de la périphérie". Elles renforcent les nationalismes ambiants et accentuent la guerre économique, en mettant grandement en danger la construction d’une Europe de solidarité et de coopération, qu’Attac France défend, avec tous les autres Attac d’Europe.

Attac France, le 12 octobre 2012.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4185