Une tribune pour les luttes

Observatoire des inégalités

Qui sont les pauvres en France ?

Article mis en ligne le mardi 16 octobre 2012

A lire avec les liens et les statistiques
http://www.inegalites.fr/spip.php?article1372

le 16 octobre 2012

En France, la population pauvre est d’abord jeune et peu qualifiée. Le risque de pauvreté est très inégal selon les populations.

Qui sont les 4,5 millions de personnes pauvres [1] ? Le plus souvent, les données présentées demeurent très générales. Au mieux, on observe les taux de pauvreté, très rarement la composition de cette population démunie.

- La moitié des pauvres ont moins de 30 ans.

La pauvreté touche en premier lieu les enfants, les adolescents et les jeunes adultes dont plus d’un sur dix sont pauvres, contre 3,7 % des plus de 60 ans (les seniors). Parmi les 4,5 millions de pauvres au seuil de 50 % du niveau de vie médian, 1,5 million (plus du tiers du total) sont des enfants et des ados. Mais les enfants pauvres ne sont pas pauvres tout seuls : s’ils sont dans ce cas, c’est que leurs parents disposent de revenus insuffisants notamment du fait du chômage et des bas salaires.

Les plus de 60 ans sont moins souvent concernés et ne constituent qu’un dixième des personnes pauvres. Ce qui ne signifie pas pour autant que leur situation soit moins grave : une partie de ces personnes survivent avec de très bas revenus et surtout n’ont que très peu de chances de sortir de leur situation.

- La population pauvre est aussi un peu plus souvent féminine et vit au sein d’une famille monoparentale.

Les femmes sont 2,4 millions [2] à être dans ce cas, soit tout de même 260 000 de plus que les hommes. Elles représentent 53 % des pauvres. Une partie d’entre elles sont des femmes à la tête d’une famille monoparentale. Un million de personnes vivant dans ce type de famille sont pauvres, soit 23,6 % de l’ensemble des personnes pauvres avec un taux de pauvreté de 19,4 %. Seuls 3,3 % de personnes qui vivent dans un couple sans enfant sont pauvres, mais c’est le cas d’une personne seule sur dix. Les couples avec enfants sont moins souvent pauvres que la moyenne (6,3 %), mais ils sont très nombreux (1,8 million) et rassemblent 41 % des personnes pauvres.

- Les non-diplômés sont plus souvent pauvres.

Ne pas arriver à décrocher un titre scolaire est un lourd handicap en France. Le taux de pauvreté des personnes sans diplôme est de 10,1 %, contre 3,1 % pour les bac+2. Au total, 42,7 % des pauvres n’ont aucun diplôme, alors que 4,6 % disposent au moins du niveau bac+2. Cette situation se reflète dans le paysage social de la pauvreté : 60 % des pauvres vivent dans un ménage dont la personne de référence est ouvrière, employée ou inactive. 9, 8 % des employés, 8,2 % des ouvriers sont pauvres, contre 1,5 % des cadres supérieurs.

- Ne pas avoir d’emploi fragilise.

Enfin, compte tenu des faibles indemnités versées aux demandeurs d’emploi et en particulier aux jeunes et à ceux en fin de droits, le taux de pauvreté atteint 23 % chez les chômeurs. Il est de 16 % chez les inactifs mais aussi de 11,7 % - presque le double du taux moyen (7 %) - chez les indépendants. Inactifs et chômeurs forment à eux seuls la moitié de la population démunie.

(...)

Pour en savoir plus :

- Des données :

La pauvreté augmente chez les jeunes et les seniors

Les seuils de pauvreté en France

La pauvreté en France

et notre rubrique Pauvreté.

- Des analyses :

Huit millions de pauvres, un chiffre exagéré

Lutter contre la pauvreté par objectifs chiffrés

Comment mesurer la pauvreté ?

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 735