Une tribune pour les luttes

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans le cadre de « SIDA, grande cause nationale 2005 »

A l’initiative du Planning Familial 13, du TIPI (Marseille), de Aides et de Sol en Si (Marseille)

Article mis en ligne le lundi 7 mars 2005

FEMMES ET VIH

UNE CONTAMINATION QUI PROGRESSE EN SILENCE

A l’occasion de la journée internationale des femmes, Aides, le Planning Familial, Sol en Si et le TIPI se mobilisent pour une action de sensibilisation à la contamination des femmes par le virus du SIDA.

Le 8 mars de 11h00 à 15h00, à l’angle entre la Canebière et la rue St Ferréol (côté Centre Bourse), nous proposerons au public un stand d’information sur le préservatif féminin et sur la contamination des femmes par le VIH. Des préservatifs masculins et féminins seront disponibles gratuitement.

Cette journée est l’occasion de rappeler que la contamination des femmes progresse. Dans le monde, près de 18 millions de femmes vivent avec le VIH ou le SIDA, soit quasiment la moitié des personnes atteintes (47%). En France, les femmes représentent 43% des nouveaux diagnostics de séropositivité en 2003/2004, et cette proportion augmente chaque année.

Les femmes ont une double vulnérabilité face au SIDA :

- Physiologique : la contamination d’un homme vers une femme a 8 fois plus de risque de se produire que l’inverse :

  • le sperme contient plus de virus que les sécrétions vaginales
  • la surface de muqueuses sexuelles (le vagin pour la femme, le gland chez l’homme), par lesquelles le virus peut pénétrer dans l’organisme, est bien plus importante chez la femme que chez l’homme
  • le sperme peut rester plusieurs jours au contact de la muqueuse du vagin

- Socioculturelle : la dépendance économique, la précarité, les violences physiques et morales, la religion, les normes sexuelles régissant les rapports hommes/femmes... sont autant de facteurs influant sur la capacité des femmes à négocier des rapports sexuels protégés.

Tant que la recherche n’aura pas progressé sur des alternatives de prévention telles que les microbicides, le préservatif féminin reste le seul moyen de protection fiable qui soit maîtrisé par les femmes.

Un gros travail d’information et de mise à disposition reste à faire pour que les femmes s’approprient cet outil. Néanmoins, l’utilisation du préservatif féminin continuera à être confidentielle tant qu’il ne sera pas accessible, c’est-à-dire physiquement disponible ET à un prix abordable. Aujourd’hui, nous sommes loin du compte.

Une enquête menée au mois de février 2005 dans près de 80 pharmacies des Bouches-du-Rhône a donné les résultats suivants :

Si le préservatif masculin est naturellement en vente dans 100% de ces pharmacies (82% d’entre elles le proposent même sur des présentoirs en libre-service), le préservatif féminin est encore largement mis à l’écart par les pharmaciens :

  • 75% des pharmacies ne vendent pas de préservatif féminin
  • Parmi les 25% qui le proposent, moins de la moitié le laissent en accès libre (dans la majorité des cas, il faut le demander au pharmacien pour l’obtenir)
  • Enfin, le prix est totalement prohibitif : si quelques pharmacies ont encore en stock des préservatifs féminins datant de la campagne à 1 euro de décembre 2003, les autres le vendent à un prix moyen de 2.50 euros pièce !!

Rappelons que le préservatif féminin a de nombreux avantages :

  • En polyuréthane, il est deux fois plus résistant que le préservatif masculin en latex
  • Contrairement au latex, il ne provoque pas d’allergies
  • Il peut être mis en place plusieurs heures avant un rapport sexuel
  • Il est doux et confortable
  • Il transmet mieux la chaleur et respecte les sensations
  • Il ne serre pas le sexe de l’homme
  • Il permet de poursuivre l’intimité sexuelle après l’éjaculation
  • Son anneau extérieur peut provoquer du plaisir chez certaines femmes

La promotion du préservatif féminin est une question de santé publique. Il est urgent :

De mener des campagnes d’information pour que le grand public s’approprie cet outil de prévention

De mettre en vente le préservatif féminin à un prix abordable

D’inciter les pharmaciens à le rendre disponible de façon systématique

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

Lisa Tichané au Planning Familial : 04 91 91 09 39 - mfpfad13 chez club-internet.fr

Joëlle Manignal au Tipi : 04 91 92 52 95 - tipi chez letipi.org

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1095