Une tribune pour les luttes

Collectif de Solidarité avec les Rroms – Marseille •

Ils nous entretuent ...

(avec photos de la manifestation du 27 octobre 2012)

Article mis en ligne le mardi 30 octobre 2012

La manifestation du 27 octobre a eu lieu avec la participation de famille Rroms de la Préfecture aux Mobiles où elle s’est terminée en musique et en danses (malgré un déploiement impressionnant de forces de police : des cars et des cars à la queue leu leu entourant la préfecture. Même sous Sarkozy on n’en a jamais vu autant !)

JPEG - 166.4 ko
JPEG - 183.1 ko
JPEG - 214.2 ko
JPEG - 217.3 ko
JPEG - 161.8 ko
JPEG - 224.6 ko
JPEG - 244.9 ko
JPEG - 237.9 ko
JPEG - 179.1 ko
JPEG - 176.8 ko
JPEG - 120.5 ko
JPEG - 241.5 ko
JPEG - 221.5 ko
JPEG - 199.8 ko
JPEG - 190.9 ko
JPEG - 97.2 ko

Voir aussi l’article 21760


Xénophobie d’État : la politique du pire
À Marseille, ce jeudi 27 septembre, quelques familles, 30 ou 40 personnes parmi les 1 500
Roms à la rue dans le département, voient arriver un groupe de personnes les chassant
sous la menace du feu. Ils partent et leurs affaires sont incendiées. Pendant des jours et des
jours, ils errent comme toujours de trottoirs en parking, de parkings en hangars, et partout ils
reçoivent comme accueil insultes, propos et actes racistes.

Mais les véritables incendiaires sont à la place Beauvau
Que l’on ne se trompe pas, c’est l’État, quels que soient les gouvernements, relayé par les
préfets, les maires, une partie du personnel politique, qui a créé cette situation de
précarisation systématique : administrative, économique, juridique ; la répression, le
harcèlement, la criminalisation.
En entretenant le pourrissement des situations intenables, cette politique place les familles
roms, ces derniers migrants économiques, dans une urgence permanente.

La guerre de tous contre tous a besoin d’un bouc émissaire
Leur fragilité, leur situation « des plus pauvres des pauvres » désignent les Roms comme
une cible facile sur laquelle des millions de travailleurs précaires peuvent projeter leur
ressentiment. Sans emploi, sans papiers, mal logés, sous-payés, ces derniers ne voient plus
de solution autre que de participer au jeu social de la concurrence dans un contexte de crise
économique et d’austérité généralisée où « les places sont chères ».

Les mensonges d’État
Cet été, une circulaire interministérielle, dans le prolongement des promesses sans effet du
candidat Hollande, définit les dispositifs qui doivent accompagner les « évacuations des
campements illicites
 ». Cette circulaire à « application immédiate » n’est jamais appliquée,
nous le constatons tous les jours. Elle est le dernier maillon d’une politique qui ne dit pas son
nom, un paravent pour cacher la réalité, l’augmentation des évacuations sans autre
proposition que de circuler à marche forcée.

On n’arrêtera pas les luttes sociales !
Nous appelons tous ceux et celles qui ne sont pas dupes des sirènes de cette politique
raciste – ce racisme qui vise toujours les plus pauvres, les plus différents, pour casser la
solidarité nécessaire aux luttes sociales – à s’organiser et lutter ensemble pour la justice
sociale.

Mobilisons-nous pour nos droits, les droits de tous et de toutes sans exclusion !
Pour le droit au travail, à la santé, à l’éducation, au logement, droits attaqués et laminés
depuis des années. Il est encore temps de reprendre le combat.

Pas un seul habitant à la rue ! Une seule solution immédiate : les réquisitions !
À Marseille comme ailleurs, il y a assez de terrains ou de bâtiments appartenant à l’État ou
aux collectivités territoriales qui restent scandaleusement vides et inutilisés, ils doivent être
réquisitionnés.

 Arrêt immédiat de toutes les expulsions et évacuations
sans solutions préalables acceptables

 Abrogation des « mesures transitoires »
scandaleuses mesures discriminatoires applicables aux seuls
ressortissants roumains et bulgares pourtant citoyens européens

 Liberté de circulation et d’installation pour tous et toutes !

Marseille, le 24 octobre 2012

Le Collectif de Solidarité avec les Rroms – Marseille •

collectifsolidariterroms13 chez gmail.com

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1010