Une tribune pour les luttes

Non-lieu annulé dans l’affaire ZYED et BOUNA, l’appel des familles entendu

La pétition s’élevant contre ce non-lieu scandaleux avait dépassé les 10000 signatures en une semaine.

Article mis en ligne le mercredi 31 octobre 2012

Bonjour à tous,

10 MILLIARDS DE FOIS BRAVO POUR CETTE MOBILISATION !

*** COMMUNIQUÉ ***

NON-LIEU ANNULÉ DANS AFFAIRE ZYED ET BOUNA, L’APPEL DES FAMILLES ENTENDU

Paris le 31 octobre 2012 - À 14h00, la Cour de cassation a annulé le non-lieu prononcé en avril 2011 dans l’affaire Zyed et Bouna et renvoyé l’instruction devant la Cour d’appel de Rennes. Elle répond favorablement à la demande des familles des deux adolescents contre les deux policiers mise en examen pour non-assistance à personnes en danger, après le décès de Zyed et Bouna dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois en 2005.

Les familles avaient relayé cette demande via une pétition sur Change.org qui avait dépassé les 10000 signatures en une semaine. Selon Maître Spinosi, l’avocat des victimes “C’est une décision de renouement historique !”.


“C’est un événement ! Je suis soulagé et extrêmement satisfait. Un grand merci à tous ceux qui ont signé la pétition. Les remercier tous les jours ne suffirait pas !”
, a confié Siyakha Traoré, le frère de Bouna à l’équipe de Change.org dès la sortie de l’audience.

Franco Lollia, le porte-parole du Collectif Contre le Contrôle au Faciès et du Collectif Antinégrophobie a ajouté : “Cette décision vient enrayer la spirale d’impunité qui recouvrait la police jusqu’à maintenant. C’est un moment important pour tous. Cela montre qu’il faut agir sur tous les leviers : être sur le terrain, lancer des pétitions, tous les éléments pèsent sur la décision de justice. Ce sont des actions qui font changer les mentalités quand on pense que tout est plié d’avance.”

Les proches de Zyed et Bouna avaient lancé cette pétition sur Change.org pour dire “non au non-lieu” dans une affaire qui avait embrasé le pays ; “Un non-lieu, c’est pour un non-événement. La mort de Zyed et Bouna n’était pas un non-événement”. Parmi les signataires figuraient des artistes, personnalités, élus, associations et de simples citoyens.

L’une des membres du collectif Contre le Contrôle au Faciès vient de confier à l’équipe de Change.org : “C’est tellement rare d’obtenir des victoires que c’est précieux ; Aussi petite qu’elle paraisse, cette victoire est immense ! Elle redonne force, confiance. Sans Change.org, on n’aurait jamais pu mobiliser autant de monde, qui se disent “moi aussi, je me sens concerné, j’y pense””.

Lien vers la pétition Change.org :
http://www.change.org/zyedetbouna


Voici pour rappel quelques extraits de leur pétition lancée sur Change.org :

C’est avec effroi que nous avons appris la préconisation de l’Avocat Général près la Cour de cassation, qui est rattaché au Ministère de la Justice, de confirmer le non-lieu prononcé en faveur de deux policiers dans l’affaire de la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré

(...)

Ces deux enfants, comme leur ami Muhittin Altun qui leur a survécu, ont couru lorsqu’ils ont vu la police le 27 octobre 2005, non pas parce qu’ils étaient connus des services de police, avaient quelque chose à se reprocher, ou étaient en train de commettre un crime ou un délit. Ils ont couru car dans certains quartiers, les contrôles sur les jeunes, motivés par leur seule apparence vestimentaire ou leur origine, sont disproportionnés.

(...)

Préconiser la confirmation de ce non-lieu, c’est envoyer un message qui glace le dos de milliers de parents et de futurs parents. C’est leur dire que malgré les contrôles abusifs dont peuvent faire l’objet leurs enfants, personne n’est tenu de leur porter assistance s’ils se mettent en danger, s’éloignant lorsque s’approchent des agents de police. C’est risquer de leur envoyer le message que la police n’est pas là pour les protéger.

---

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 4 novembre 2012 à 21:26, par

    2012 : Déjà 14 morts ( connus) et ( au moins ) 4 blessés grave (connus) :

    11 janvier 2012 : Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) :
    Abdel 25 ans meurt « d’une crise cardiaque » lors d’un contrôle.

    10 janvier 2012 : Clermont Ferrand : Wissam El-Yamni 30 ans, battu par la police, il tombe dans le coma et succombera de ses blessures 10 jours plus tard. La famille attend toujours une contre-expertise d’autopsie. Le corps n’a donc toujours pas pu être inhumé.

    11 Mars 2012 : Ivry : Ahamadou Maréga, 17 ans mort à la suite d’une poursuite par la police.

    27 Mars 2012 : Lyon : un homme, âgé de 39 ans, est mort des suites de ses blessures, il serait « tombé » d’une voiture de police.

    21 Avril 2012 : Noisy-le-sec ( 93) : Amine Bentounsi est tué par un policier de plusieurs balles dans le dos.

    14 Mai Nantes : un garçon de 13 ans se noie afin d’échapper à la police.

    22 Mai : Massy Palaiseau : 2 jeunes en scooter sont
    percutés par la police, l’un est grièvement blessé, l’autre meurt.

    17 Mai : Cayenne : Un jeune de 17 ans meurt au commissariat.

    Dans la nuit du 5 au 6 Juin : Melun : Youssef Mahdi 24 ans
    est mort des suites de sa noyade dans la seine, alors qu’il
    voulait échapper à un contrôle de police.

    9 Juin : Villiers-le-Bel : 2 jeunes sont blessés dont l’un
    grièvement : Rodrigue 20 ans actuellement dans le coma. Ils ont été percutés par une voiture de la BAC, 5 ans après la mort de Lakhamy et Moushin percuté dans le même quartier par la police.

    12 Juin : Une femme de 62 ans meurt lors d’une perquisition de police à Bondy ( cité martin luther king) Elle aurait fait un malaise cardiaque.

    23 Juin : Un fillette de 18 mois et son père blessé par des policiers à La Verrière (Yvelines)

    26 Juin : Nabil, un jeune villefranchois de 26 ans a été tué, à Millau, par la balle d’un fonctionnaire de police appartenant à la BAC.

    18 Juillet : Un homme s’est noyé dans la Marne au Perreux-sur-Marne dans la nuit de mardi à mercredi alors qu’il tentait d’échapper à la police avec deux autres personnes soupçonnées d’avoir commis un vol.Le noyé est un homme de 35 ans « aux nombreux antécédents judiciaires », domicilié à Gentilly, également dans le Val-de-Marne, a précisé la même source. Auditionnée, sa mère « ne dépose pas plainte », a-t-elle ajouté.

    9 Juillet : Norredine 28 ans, originaire du Soudan, est mort dans le centre ville
    de Calais. Son corps a été sorti du canal à proximité de la
    sous-préfecture. Comme souvent, la police a refusé catégoriquement à la
    famille et aux proches l’accès au corps, et de rechercher les causes de la
    mort.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1180