Une tribune pour les luttes

Contre la Loi Fillon

Grève le mardi 15 mars et manifestation à 14 h à Castellane à Marseille

Article mis en ligne le lundi 14 mars 2005

Le 10 mars, un million de manifestants et des milliers de grévistes ont rejeté la politique antisociale de ce gouvernement.

Deux jours avant, 160 000 lycéens avaient manifesté, et ils étaient nombreux encore le 10 avec nous.

Dans l’Académie, la grève a été largement suivie avec 60% de grévistes dans le second degré, les manifestations imposantes à Marseille, Avignon, Gap, Briançon, Digne

Le gouvernement ne semble toujours pas vouloir entendre : ni sur la question des salaires, ni sur la question de l’école.

Le 15 mars, la loi Fillon sera devant le Sénat, une loi que le sénat veut encore aggraver.

Le SNES académique d’Aix-Marseille considère qu’il faut réaffirmer ce jour-là toute notre détermination à poursuivre notre action et notre mobilisation : nous ne laisserons personne casser l’école, instaurer le tri social dès le collège, remettre en cause le service public d’éducation ainsi que nos métiers.

C’est pourquoi le SNES d’Aix-Marseille appelle tous les collègues :

- à la grève le mardi 15 mars

- à organiser le mardi 15 mars au matin des AG par établissements ou par groupe d’établissements (par exemple un lycée et ses collèges du secteur
de recrutement) pour débattre de la loi Fillon

- et à manifester :

à 14h à Marseille :

RV à Castellane

pour le 84, le 05, le 04 : se reporter au site académique
www.aix.snes.edu

Nous demandons en particulier l’abandon du projet Fillon et l’ouverture de vraies négociations, l’augmentation de nos salaires, la création d’emplois et l’accroissement des recrutements.

Dès lundi, organisons dans les établissements des AG avec tous les personnels, des réunions avec les parents. Il faut aussi rencontrer les lycéens et débattre avec eux de la loi Fillon.

Le 15 mars doit être une étape de notre mobilisation.

De leur côté, les lycéens appellent nationalement ce jour-là à la grève et à manifester. Ils appellent aussi à s’organiser dans les lycées, à rencontrer les enseignants.

Nous poursuivrons après le 15 mars : il faut déboucher avant les vacances de printemps sur une action nationale et unitaire de grande ampleur qui obligera ce gouvernement à abandonner ses projets de destruction du second degré. Mais pour réussir une forte mobilisation éducation, il est indispensable de ne pas laisser retomber la pression et de poursuivre jour après jour notre travail de conviction auprès de tous, collègues, parents, jeunes, opinion publique.

Le congrès académique du SNES, les 16 et 17 mars, sera un moment important pour déterminer les suites de l’action.

Plus d’informations sur le site du SNES académique dès vendredi soir et pendant le week-end ( nous prenons contact dès demain avec les autres syndicats au niveau académique notamment).

Marseille, le 10 mars, 21h

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 4520

SNES Aix-Marseille c'est aussi ...