Une tribune pour les luttes

Résistons Ensemble

[resistons info] / 116 / février 2013

Permis de voler

Article mis en ligne le samedi 9 février 2013

Bonjour,

Voici en pdf, le No 116, FEVRIER 2013, du petit journal mobile recto-verso A4
"RESISTONS ENSEMBLE" du réseau contre les violences policières et sécuritaires.

Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal
vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction,
à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions,
propositions, critiques ...

à bientôt.

L’équipe de réaction

Pour télécharger ce bulletin mis en page au format pdf :
http://resistons.lautre.net/spip.php?article516

Vous connaissez l’histoire de la Bac Nord
de Marseille. Recel, vols, racket, chantage, complicité d’assassinat (un indic
dénoncé au milieu par la BAC est assas-
siné d’une balle dans le cœur) en bande
organisée par des fonctionnaires dans
l’exercice de leurs fonctions. La totale.
D’après la loi ça va chercher minimum
dans les 20 ans de cabane. Sauf si vous
êtes policier, ou mieux encore, si vous
appartenez au corps d’élite, la brigade
«  anticriminalité », la BAC. Alors, promis,
on ne vous embêtera pas. Même si, cette
fois-ci, grâce aux médias, personne
ne pourra dire qu’il ne savait pas ou
qu’il s’agit d’une «  brebis galeuse » :
c’est toute une unité de la BAC qui a
agi en criminel organisé. La BAC Nord
de Marseille a été dissoute, mais ses
ex-membres, pourront, de nouveau,
arpenter les rues en uniforme, armes,
matraque, taser, gazeuse à la main, ce
sont eux qui continueront à apprendre
aux « braves gens » qui est le maître et
quelle est la morale de l’État.

Pas de souci pour eux donc, en dépit
des preuves éclatantes, y compris les
écoutes accablantes de l’IGS, tous ces
policiers viennent d’être réintégrés. Sauf
un. Devinez qui ? Celui qui a voulu dénon-
cer ses collègues. Il ne l’a pas volé : il n’a
rien compris. Valls au moment de l’écla-
tement de l’affaire n’a-t-il pas déclaré
qu’« Il n’y a pas de place pour ceux qui
salissent l’uniforme de la police »
 ?
Bon, d’accord, rien de nouveau sous le
soleil. Quand la justice classe systéma-
tiquement les meurtres par les policiers
(comme pour Ali Ziri...), quand, au mieux,
ils écopent de quelques mois de sursis
pour avoir étranglé quelques braves
gens (comme pour Hakim Ajimi....). Alors
pourquoi pas le vol et racket organisé ?
Avec le permis de tuer, le permis de
voler ? Les baqueux de Marseille, eux,
ont tout compris.

La gôche rassure les possédants, la police
est, sera et restera le plus ardent et le
plus impitoyable défenseur de l’État : « ...
le plus froid de tous les monstres froids.
II ment froidement ; et voici le mensonge
qui s’échappe de sa bouche : “Moi, l’État,
je suis le Peuple.”
 » (Nietzsche).

PDF - 100 ko
RE116-FEVRIER-2013

sommaire

’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’

- Permis de voler

- [ C H R O N I Q U E D E L ’A R B I T R A I R E ]
« Des papiers pour tous »
La BAC de Paris et les milliardaires
Casseurs de grèves
Qui est l’ennemi ?
La police s’immisce
Une sanction en forme de double peine
Brûlé par un tir de Taser
Retour de flamme
Les parias
Grenade lacrymogène made in France

- [ A G I R ]
Abou Bakari Tandia
Hakim Ajimi
Solidarité avec Ibrahim
Notre Dame des Landes
Contre le fichage ADN

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1185