Une tribune pour les luttes

Quand la communication de l’Inspection Académique est confiée à la Police !

Article mis en ligne le lundi 28 mars 2005

L’affaire du collège Marie Laurencin révèle une fois de plus que l’institution scolaire prise aux pièges de ses contradictions évite les parents d’élèves. Aucune information individuelle n’a été donnée aux parents, qui, on le sait ne sont pas tous dans les associations et se sentent, à juste raison, exclus ou au moins méprisés.

Les collèges disposent de secrétariat qui ont les adresses de toutes les familles. C’est de leur responsabilité d’informer du contrat engagé à propos de la scolarité organisé pour les enfants. Au lieu de cela on fait appel à la Police !!! Hier 5 cars devant l’Inspection d’Académie, aujourd’hui 4 véhicules de Police dans le collège, des policiers en civil répartis dans tout le secteur, plus des voitures banalisées et entre autre la présence de policiers armés de flash-ball ! Comme l’a dit une mère : « Nous ne sommes pas des assassins, nous sommes seulement des parents inquiets de l’avenir de leurs enfants ».

A quoi sert d’amplifier les craintes de ces parents ? Pourquoi ne peut-on leur donner des notes claires et des engagements précis ?

La preuve flagrante de l’absence de dialogue de l’Inspection Académique est que, ce mercredi matin 23 mars, son communiqué a été remis aux parents devant l’Inspection Académie, par les Renseignements Généraux !

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4485

Ligue des Droits de l’Homme (LDH) Section Marseille Nord-Sud c'est aussi ...

0 | 5 | 10