Une tribune pour les luttes

Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

L’Unicef accuse Israël de maltraiter les mineurs palestiniens détenus de façon "systématique"

Depuis 10 ans 7 000 enfants palestiniens ont été arrêtés, interrogés, emprisonnés par armée israélienne.

Article mis en ligne le dimanche 10 mars 2013


Rapport de l’UNICEF sur les enfants palestiniens dans les prisons israéliennes.

Depuis 10 ans 7 000 enfants palestiniens ont été arrêtés, interrogés, emprisonnés par armée israélienne.

- Voir l’article sur France Info http://www.franceinfo.fr/monde/les-...

- Et le rapport en anglais en intégralité

http://www.unicef.org/oPt/UNICEF_oP...

Si vous voulez revoir le documentaire The Gatekeepers, diffusé hier sur Arte, c’est possible sur ce lien pendant 7 jours http://www.dailymotion.com/video/xx...

Plateforme des ONG françaises pour la Palestine
14, passage Dubail
75010 Paris
01 40 36 41 46
contact chez plateforme-palestine.org
www.plateforme-palestine.org

Membres


- AFPS – ASSOCIATION FRANCE PALESTINE SOLIDARITE

- AJPF – ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES JUMELAGES ENTRE VILLES DE FRANCE ET CAMPS PALESTINIENS

- AURDIP – ASSOCIATION DES UNIVERSITAIRES POUR LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL EN PALESTINE

- CBSP – COMITE DE BIENFAISANCE ET DE SECOURS AUX PALESTINIENS

- CCFD-TERRE SOLIDAIRE – COMITE CATHOLIQUE CONTRE LA FAIM ET POUR LE DEVELOPPEMENT

- CEDETIM

- CEMEA – CENTRES D’ENTRAINEEMNT AUX METHODES D’EDUCATION ACTIVE

- CICUP – COLLECTIF INTERUNIVERSITAIRE POUR LA COOPERATION AVEC LES UNIVERSITES PALESTINIENNES

- CIMADE

- COMITE GAZA JERUSALEM MEDITERRANEE

- CVPR-PO – COMITE DE VIGILANCE POUR UNE PAIX REELLE AU PROCHE-ORIENT

- ERM-SERVICES – ENFANCE RESEAU MONDE /SERVICES

- FEDERATION ARTISANS DU MONDE

- FSGT – FEDERATION SPORTIVE ET GYMNIQUE DU TRAVAIL

- GENERATION PALESTINE

- GREF – GROUPEMENT DES RETRAITES ET EDUCATEURS SANS FRONTIERE

- LDH – LIGUE DES DROITS DE L’HOMME

- LIFPL – LIGUE INTERNATIONAL DES FEMMES POUR LA PAIX ET LA LIBERTE

- MIR – MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA RECONCILIATION

- MRAP – MOUVEMENT CONTRE LE RACISME ET POUR L’AMITIE ENTRE LES PEUPLES

- MOUVEMENT DE LA PAIX

- PAX CHRISTI

- SECOURS CATHOLIQUE-CARITAS FRANCE

- SIDI – SOLIDARITE INTERNAITONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L’INVESTISSEMENT

- TDH – TERRE DES HOMMES FRANCE

- UJFP – UNION JUIVE FRANÇAISE POUR LA PAIX

Observateurs

- ACAT – ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE

- AFRAN SAUREL

- AEDH – AGIR ENSEMBLE POUR LES DROITS DE L’HOMME

- AMNESTY INTERNATIONAL

- ASSOCIATION POUR JERUSALEM

- COLLECTIF JUDEO-ARABE ET CITOYEN POUR LA PAIX

- COORDINATION SUD

- CRID – CENTRE DE RECHERCHE ET D’INFORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT

- FRANCAS

- GAIC – GROUPE D’AMITIE ISLAMO-CHRETIENNE

- HI – HANDICAP INTERNATIONAL

- MDM – MEDECINS DU MONDE

- RITIMO


L’Unicef accuse Israël de maltraiter les mineurs palestiniens détenus de façon "systématique et institutionnalisée"

Ce mercredi, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, dévoile sur plusieurs pages, comment l’armée et la police israéliennes traitent les mineurs palestiniens qu’elles arrêtent. Ils sont environ 700 par an selon l’Unicef, âgés de 12 à 17 ans.

"Dans aucun autre pays les enfants ne sont systématiquement jugés par des tribunaux militaires pour mineurs qui, par définition, ne fournissent pas les garanties nécessaires au respect de leurs droits" (rapport de l’Unicef)

Selon l’Unicef, ce sont des garçons qui sont en grande majorité arrêtés, interrogés et détenus par l’armée, la police ou les agents de sécurité israéliens.

Les mauvais traitements comprennent
"l’arrestation d’enfants chez eux entre minuit et 05H00 par des soldats lourdement armés, le fait de bander les yeux des enfants et de leur lier les mains par des attaches en plastique".

Le rapport cite également "les aveux forcés, l’absence d’accès à un avocat ou à des membres de la famille pendant l’interrogatoire". Ces pratiques "violent le droit international" selon l’Unicef.

Emprisonnés pour des jets de pierres

Les enfants sont jugés par des tribunaux militaires "systématiquement" écrit le rapport, ce qui ne garantie pas le "respect de leurs droits".

Ils sont en général arrêtés et poursuivis pour "jet de pierre" Lorsque les mineurs ont 13 ans ou moins, ils peuvent être emprisonnés jusqu’à six mois. A partir de 14 ans, ils encourent jusqu’à 10 ans de prison, voir 20 ans si ils ont ciblé des véhicules en mouvement.

Recommandations de l’Unicef

L’Unicef demande à Israël de limiter au strict nécessaire les arrestations nocturnes des mineurs et de ne pas attacher les enfants.

Elle recommande également que les familles des enfants arrêtés soient prévenues des motifs de la détention ainsi que de leurs droits dans leur langue.

Enfin, les forces de l’ordre israéliennes doivent également essayer de faciliter et d’accélérer l’accès des mineurs à un avocat.
Israël doit, selon l’agence de l’ONU, "faire de l’intérêt de l’enfant une considération primordiale".

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4445