Une tribune pour les luttes

Internationalistes 13

PAS EN NOTRE NOM - Marseille 21 avril 2013 "Le vrai visage de l’Excellence israélienne"

Vidéo
+ Rapport sur les violations israéliennes des droits humains ( PCHR du 18 au 24 avril 2013 )

Article mis en ligne le mardi 30 avril 2013

Une vidéo d’une action BDS réalisée à Marseille par Génération Palestine et l’UJFP

http://youtu.be/bYoWF7nNASI

PAS EN NOTRE NOM - Marseille 21 avril 2013 "Le vrai visage de l’Excellence Isr....."
Action BDS à Marseille - contre exposition à l’hôtel de ville de Marseille.
******Pas en notre nom******
Appel d’artistes, de responsables de structures culturelles, de spectateurs, solidaires du peuple palestinien.
A l’occasion de « Marseille capitale européenne de la culture 2013 », le Consulat d’Israël à Marseille a organisé la venue de nombreux artistes pour une quarantaine de rendez-vous appelés « Israël en scène 2013 ».
Il ne s’agit pas de simples événements artistiques et culturels, mais d’une véritable opération de propagande destinée à « changer l’image d’Israël » dans l’opinion française, directement organisée par le gouvernement israélien. Les artistes ainsi instrumentalisés ne peuvent l’ignorer.
Réalisé par Génération Palestine Marseille et l’UJFP
http://www.generation-palestine.org
http://www.ujfp.org
Filmé et édité par : Génération Palestine Marseille
Filmé avec : GH3 12-35mm
Musique : Impunité Zéro (Youssoupha, Haroun, Aketo, La Caution, Amel Mathlouthi,MAP, Sana Tahra) - Nos voix pour la Palestine

Voir l’appel sur le site de Mille Bâbords :
23067

Réseau Palestine : programme d’actions
Semaine de l’excellence israélienne
du 18 au 27 avril 2013

L’État colonial israélien, son consulat et leurs relais dans les institutions locales ont choisi de célébrer l’Excellence israélienne dans le cadre d’Israël en scène : Les deux semaines qui viennent vont être plutôt chargées et nous espérons que vous serez nombreuses et nombreux à nous rejoindre pour montrer ce que les Palestiniens vivent au quotidien : destruction de maisons, construction de colonies, du mur, vol de terre, de l’eau, arrachage d’oliviers, meurtres, crimes de guerre, crimes contre l’humanité, viol des résolutions des Nations Unies, de la 4ème Convention de Genève, de la décision de la CIF, détention administrative, torture, apartheid….. toutes choses dans lesquelles effectivement l’état israélien excelle !
Rappel : nos actions ne sont pas contre les artistes israéliens, mais dénoncent la politique israélienne et la HASBARA-PROPAGANDE institutionelle destinée à "blanchir" par la culture, l’image détériorée de la politique coloniale d’apartheid israélienne !

Plusieurs dates pour lesquelles nous espérons votre participation :
- Jeudi 18 avril 19 h 15 : Distribution du 4 pages « Pas en notre nom » au Cabaret aléatoire de la Friche de la Belle de Mai Ouverture salle 20h c’est au 41 rue Jobin La Friche de la Belle-de-Mai

- Dimanche 21 avril 18 h : 1er Jour de la semaine de l’Excellence israélienne ! Nous nous retrouverons devant le Pavillon M consacrée à célébrer cette excellence. Notre message (photos, chansons, poèmes) diront comment le peuple palestinien sous occupation subit cette excellence meurtrière mais aussi comment il résiste ! Déambulation jusqu’à 20 h sur la Place Bargemon Mairie Centrale Vieux Port et au milieu des drapeaux palestiniens. Souhait de rencontrer les musiciens pour échanger et expliquer les raisons de cette action.

- Lundi 22 avril à 15 h Salle Mistral : Présence avec panneaux portant photos du Mur, des maisons détruites [Gaza, Cisjordanie + Naqab (bédouins)] et des colonies. Pavillon M, Salle Mistral sur la Place Bargemon Mairie Centrale Conférence « Architecture et lien social en Méditerranée ». Nous avons une excellente connaissance des capacités architecturales avec la construction du Mur, des colonies, et pour ce faire la destruction de villages, d’oliviers, de maisons…..! Place Bargemon devant le Pavillon M : Musique, chant,

- Samedi 27 avril de 16 h à 20 h : Rassemblement avec drapeaux, photos (expo), banderoles sur L’Excellence israélienne poèmes, dabké + panneaux et banderoles !

- Dimanche 28 avril à 18 h : Place Bargemon devant le Pavillon M ! Musique, chant, poèmes, dabké. Déambulation, distribution.... jusqu’à 20h avec le concert de Musique du Monde et au milieu des drapeaux palestiniens. Souhait de rencontrer les musiciens pour échanger et expliquer les raisons de cette action.
Nous vous invitons à être acteur de ces manifestations et pas uniquement participants passifs aussi nous vous proposons
— de vous entrainer à chanter des chansons que nous reprendrons ensemble et que vous trouverez en PJ
— de réciter un poème de Mahmoud Darwish, de Taoufiq Zayya, de Fadwa Tuqan…….
— de préparer votre panneau montrant l’excellence de l’État colonial : une photo mais pas de slogan.


Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

jeudi 25 avril 2013 - 20h:22

PCHR du 18 au 24 avril 2013

http://www.internationalistes13.org...

Les forces israéliennes continuent leurs agressions contre les civils palestiniens et leurs biens dans les territoires palestiniens occupés (TPO).

Durant cette semaine du 18 au 24 avril 2013 :

un civil palestinien a été blessé durant les incursions, et un enfant près du mur d’annexion en Cisjordanie ;
les forces israéliennes ont continué d’user d’une force démesurée contre les manifestants non violents en Cisjordanie :
3 manifestants, et une femme âgée, ont été blessés durant les manifestations non violentes contre le mur d’annexion et les activités de colonisation ;
les forces israéliennes ont arrêté 2 de ces blessés ;
3 civils palestiniens ont été blessés durant les manifestations en soutien des prisonniers enfermés dans les geôles israéliennes, l’un d’eux a été arrêté ;
les forces israéliennes ont conduit 98 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie, et 2 limitées dans le sud de la bande de Gaza :
52 civils palestiniens, dont 6 enfants, ont été arrêtés en Cisjordanie ;
2 enfants ont été arrêtés, et l’un blessé, alors qu’ils tentaient de traverser la frontière vers Israël ;
Israël a maintenu un bouclage total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
les forces israéliennes ont monté des dizaines de checkpoints en Cisjordanie ;
_ 7 civils palestiniens, dont 4 enfants, ont été arrêtés aux checkpoints ;
les forces israéliennes ont poursuivi leurs activités pour créer une majorité juive dans la Jérusalem-Est occupée :
7 appartements habités et 2 magasins ont été démolis ;
les forces israéliennes ont continué de soutenir les activités de colonisation en Cisjordanie et les colons israéliens leurs attaques contre les civils et les biens palestiniens :
2 salles ont été démolies à al-Khader, au sud de Bethléhem ; dont l’une a une histoire remontant à 60 ans ;
800 plants d’olivier à Beit Dajan, à l’est de Naplouse, et à Yatta, au sud d’Hébron, ont été arrachés ;
11 tentes et un hangar à légumes ont été démolis ; 30 civils, dont 20 enfants, sont maintenant sans abri dans le nord de la vallée du Jourdain ;
une maison en cours de construction et 2 hangars agricoles, au sud d’Hébron, ont été démolis ;
les colons ont incendié une dizaine de véhicules à Deir Jarir, dans Ramallah.

Les violations israéliennes du droit international et du droit humanitaire international dans les TPO se sont poursuivies durant la période du 18 au 24 avril 2013

Tirs

Durant la semaine écoulée, les Israéliens ont blessé 8 Palestiniens, dont 4 enfants et une femme âgée de 70 ans, en Cisjordanie. Trois de ces blessés, dont la dame âgée, l’ont été durant les manifestations non violentes à Selwad, au nord-est de Ramallah, contre la confiscation de terres au profit de la colonisation. En outre, 3 enfants ont été blessés, dont l’un a été arrêté, durant une manifestation organisée par des dizaines de jeunes à l’entrée sud du camp de réfugiés d’al-Jalazoun, au nord de Ramallah, pour soutenir les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes.

Un Palestinien a été blessé quand les Israéliens sont entrés dans le camp et ont ouvert le feu sur un groupe de garçons et de jeunes hommes. De plus, un enfant a été blessé près du mur d’annexion, à Jalaboun, dans Jénine.

Dans ce même camp, un Palestinien a été blessé lors de l’incursion israélienne, le 18 avril.

Dans un exemple d’usage d’une force démesurée contre les manifestations non violentes organisées par les Palestiniens, avec des militants israéliens et internationaux, contre la construction du mur d’annexion et les colonies, en Cisjordanie, le 19 avril, 3 civils, dont une femme âgée, ont été blessés à Selwad, au nord-est de Ramallah ; dont 2 ont été arrêtés et transportés vers une destination inconnue.

Des civils palestiniens ont organisé de nombreuses manifestations non violentes en solidarité avec les prisonniers palestiniens, et spécialement ceux en grève de la faim. Les Israéliens ont usé d’une force démesurée contre les manifestants : 3 enfants ont été blessés à l’entrée sud du camp de réfugiés d’al-Jalazoun, le 19 avril. Les Israéliens ont arrêté l’un des blessés après lui avoir donné les premiers soins.

Le 24 avril, un enfant a été blessé quand les Israéliens qui patrouillaient le long du mur d’annexion à Jalaboun, au nord-est de Jénine, ont tiré sur deux enfants alors qu’ils tentaient de passer la clôture de sécurité. L’un d’eux a été blessé et les deux ont été arrêtés.

Incursions dans les zones palestiniennes

Jeudi 18 avril

Minuit trente, des soldats israéliens en civil entrent dans Tulkarem, patrouillent dans les rues où des jeunes Palestiniens se rassemblent et leur lancent des pierres. Dans une réaction exagérément dure pour des jets de pierres, les soldats lancent des bombes assourdissantes et des grenades lacrymogènes sur les garçons. Puis les Israéliens se retirent.

1 h 30, incursion dans Tubas et raid sur un certain nombre de maisons. Les Israéliens arrêtent Ahmed Mohammed al-Shobaki, 23 ans, et Mobin Jamal Salah, 21 ans, à leur domicile. De plus, les Israéliens remettent à la famille de Hamza Mousa Elian, 22 ans, une convocation devant les Renseignements au centre de détention de Salem, à l’ouest de Jénine, Elian n’étant pas chez lui.

A peu près au même moment, les Israéliens entrent dans le camp de réfugiés d’al-Jalazoun, patrouillent dans les rues d’une manière provocante, et des garçons se rassemblent et leur jette des pierres. Les soldats réagissent avec une violence démesurée en tirant à balles d’acier recouvertes de caoutchouc, en lançant des bombes assourdissantes et des lacrymogènes. Un homme de 27 ans est blessé d’une balle dans la jambe droite. En outre, de nombreux civils suffoquent sous les lacrymogènes. Les Israéliens se retirent vers 2 h 30.

Également dans les mêmes moments, les Israéliens entrent dans Deirat, à l’est de Yatta, patrouillent dans les rues pendant quelques temps, puis se retirent.

2 h, incursion dans le camp de réfugiés d’al-Arroub, au nord d’Hébron, les Israéliens fouillent plusieurs maisons et arrêtent 3 civils :

Oday Khalil Jawabra, 20 ans ;
Wasim Saleh al-Badawi, 18 ans, et
Abdullah Emad Abu Sharar, 18 ans.

Dans les mêmes moments, les Israéliens entrent dans Jénine, patrouillent dans la ville, et investissent la maison de Mojahed Mostafa Ahmed Tahayna, 20 ans, qui est arrêté ;

incursion dans Shweika, en périphérie nord de Tulkarem où les Israéliens patrouillent puis prennent position dans le centre de la ville. Ils investissent la maison d’Abdul Fattah Nabil Abdul Fattah Humouda, 30 ans, et l’arrêtent. Ils opèrent aussi sur le domicile du frère d’Humouda, Akram, 25 ans, lui aussi arrêté. Les Israéliens forcent une troisième maison appartenant à Mazen Ahmed Abdul Rahman Ikbariya, 50 ans, qui est arrêté. Les Israéliens se retirent ensuite, conduisant les personnes arrêtées vers une destination inconnue.

16 h, incursion dans al-Daheriya, au sud d’Hébron.

18 h, dans Krisa, au nord de Doura.

20 h, dans Bruqin, à l’ouest de Jénine.


Vendredi 19 avril

Minuit trente, incursion des Israéliens dans Qufin et dans Zita, au nord de Tulkarem ;

dans Rummana, au nord-ouest de Jénine.

1 h, dans Yatta, au sud d’Hébron, où les Israéliens opèrent sur le domicile de Wa’el Ahmed al-‘Edra, 35 ans, et l’arrêtent ;

dans le camp de réfugiés d’al-Aroub, au nord d’Hébron.

3 h, dans Kofur al-Deek, à l’ouest de Salfit, où les Israéliens investissent le domicile de Mohanned Baker Mostafa Ali Ahmed, 40 ans, l’arrêtent et le conduisent au centre de détention de Hawwara, à l’est de Naplouse, et le libèrent 5 heures plus tard.

3 h 30, dans Jaba’, au sud de Jénine, avec un raid sur le domicile d’Ammar Ibrahim Shalash Hamour, 26 ans ; les Israéliens lui saisissent deux téléphones portables et lui remettent une convocation devant les Renseignements israéliens au centre de détention de Salem, au nord-ouest de Jénine ;

dans al-Bireh.

4 h, dans Battir, à l’ouest de Bethléhem, où les Israéliens opèrent sur le domicile de Haidar Hassan Rashid Mo’mer, 47 ans, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

10 h, dans Deir Jarir, au nord-est de Ramallah.

14 h, dans le centre de Beit Ummar, au nord d’Hébron, où les Israéliens patrouillent dans les rues avant de se déployer à l’entrée du secteur de Za’ta, à l’est de la ville. Des garçons palestiniens se rassemblent et lancent des pierres sur les soldats qui les poursuivent ; les soldats investissent le domicile de Hmeidan Abu Mariya, 33 ans, agressent abu Mariya et montent sur la terrasse de la maison, d’où ils tirent des bombes assourdissantes, des lacrymogènes et des balles caoutchouc. De nombreux civils inhalent les lacrymogènes. Mohammed Awaid a indiqué au PCHR que les Israéliens ont empêché l’ambulance du Croissant-Rouge palestinien de faire son travail.

16 h 30, incursion dans ‘Allar, au nord-est de Tulkarem.

22 h 30, dans Zita, au nord de Tulkarem ;

dans al-Janiya, au nord-ouest de Ramallah.

23 h, dans ‘Abwein, au nord-ouest de Ramallah.

23 h 30, dans Beituniya, au sud-ouest de Ramallah.

Samedi 20 avril

Minuit trente, incursion israélienne dans al-Mughair, au sud-est de Jénine ;

dans Deir Abu Da’if, au nord-est de Jénine ;

dans Rummana, au nord-ouest de Jénine.

1 h, dans Naplouse, où l’occupant fouille plusieurs maisons et arrête Husam Mohammed Najib al-Bustami, 32 ans, à son domicile, rue Asira, dans le nord-ouest de la ville. Al-Bustami est étudiant en droit à l’université nationale al-Najah.

1 h 30, dans le quartier d’al-Dahiya, au sud-est de Naplouse, avec raid et fouille de plusieurs maisons, l’occupant arrête Ra’ed Sa’di Abu Rmaila, 32 ans, également étudiant en droit à al-Najah ;

dans al-Dyouk, au nord-ouest de Jéricho.

2 h, dans Awarta, au sud-est de Naplouse, où l’occupant opère sur un certain nombre de maisons, arrête Samir Saleh Mousa Abu Shu’aib, 23 ans, également étudiant en droit à al-Najah.

3 h 20, dans Husan, à l’ouest de Bethléhem, avec un raid sur la maison de Dawood Ammar Dawwod al-Sha’er, 19 ans, à qui les soldats remettent une convocation devant les Renseignements israéliens dans la colonie de Ghosh Ezion, au sud de la ville.

À environ 10h30, les forces israéliennes stationnées le long de la frontière, au sud-est de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, ont arrêté Mohammed Khaled Mohammed Abu ’Eweili (22), de Deir al-Balah, quand il a tenté de traverser la frontière, au sud-est de la ville. Son père a dit qu’il avait reçu un appel téléphonique de la police israélienne de Beersheba, qui l’a informé de l’arrestation de son fils. Ils ont également dit au père que son fils comparaitra devant le tribunal.

Dimanche 21 avril

1 h, incursion israélienne dans Beit Kahel, à l’ouest d’Hébron, avec raid sur la maison de Hamam Asafra, 23 ans, qui est arrêté et transporté vers une destination inconnue ;

dans Beit Ummar, au nord d’Hébron.

1 h 15, dans Jayous, au nord-est de Qalqilya, où l’occupant intervient sur le domicile de l’étudiant Mohammed Radi Abu Se’da, 21 ans, et l’arrête. Les Israéliens se retirent à 2 h, emmenant Se’da au centre de détention de Hawwara, d’où il est relâché vers 14 h.

1 h 30, dans Deir Razeh, à l’est de Doura.

1 h 50, dans Azzoun, à l’est de Qalqilya.

2 h, dans de nombreux quartiers d’Hébron où les Israéliens opèrent sur un certain nombre de maisons et arrêtent 3 civils :

Ibrahim Issa Abdul Rahman Izghir, 18 ans ;
Feras Farouq Hejazi, 36 ans, et
Hassan Yasser Mamdouh Bader, 18 ans.

A peu près au même moment, incursion dans Yatta, au sud d’Hébron, avec un raid sur la maison de Ra’fat al-‘Edra, 29 ans, à qui il est remis une convocation pour se présenter devant les Renseignements israéliens.

2 h 30, dans Anabta, à l’est de Tulkarem, où l’occupant investit la maison d’Alaa’ Samih Mostafa al-‘Arajj, 25 ans, étudiant en ingénierie à l’université nationale d’al-Najah. Egalement la maison d’Alaa’ Basem Ihrahim Abu ‘Asal, 23 ans. Ils sont arrêtés tous les deux et conduits vers une destination inconnue.

Dans les mêmes moments, incursion dans la vieille ville d’Hébron, avec patrouilles dans les rues et déploiement des soldats entre les maisons ; ils investissent le domicile d’Ezz Eddin Abdul Halim Hamed al-Dweik, 15 ans, et l’arrêtent.

3 h, dans Sourif, à l’ouest d’Hébron, où les soldats patrouillent et se postent dans le centre de la ville, avec un raid sur la maison familiale de Dia’ Khalil Mahmoud Ghneimat, 23 ans, qui est arrêté ;

dans Beit Oula, même secteur.

3 h 30, dans Jaba’, au sud de Jénine, avec un raid sur la maison d’‘Ammar Ibrahim Shalash Hamour, 26 ans, à qui l’occupant confisque plusieurs téléphones portables et l’arrête. Il faut indiquer que Hamour souffre d’hypertension et d’asthme. En outre, les Israéliens, le 19 avril dernier, ont déjà investi sa maison et lui avait remis une convocation devant les Renseignements du centre de Salem.

6 h 30, dans Deir Ghazalah, au nord de Jénine, où l’occupant prend des photos de certains endroits, comme de la mosquée et du cimetière du village ;

dans Arabouna, au nord de Jénine.

14 h 30, dans al-Jalama, même secteur.

18 h 30, dans Faqou’a, au nord-est de Jénine ;

dans Jalaboun, à l’est de Jénine.

À environ 19 h 00, les forces israéliennes positionnées le long de la frontière, au sud-est de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, arrêtent Baha ’al-Din Mohammed Kamal Kamel Abed (18), d’al-Zawayda, quand il tente de franchir la frontière. Son père a dit que l’ami de son fils, Nidal Abu Setta (19), lui a dit que Baha ’ avait été arrêté par les forces israéliennes alors qu’il tentait de franchir la frontière avec . Nidal a pu fuir les soldats israéliens, mais Baha ’n’a pas pu.

20 h 30, incursion dans Jefna, au nord-est de Ramallah.

21 h 30, dans Beit ‘Our al-Tahta, au sud-ouest de Ramallah.

22 h 45, dans Zita, au nord de Tulkarem.

Lundi 22 avril

1 h, les Israéliens entrent dans al-Khader, au sud de Bethlehém, envahissent deux maisons appartenant à Amid Ahmed al-Ezza, 20 ans, et Ahmed Ali Mousa, 20 ans, qui sont arrêtés et conduits vers une destination inconnue ;

dans Raba, à l’est de Jénine, avec un raid sur deux maisons aux habitants desquelles l’occupant remet des convocations pour se présenter devant les Renseignements israéliens, au nord-ouest de Jénine ; les personnes convoquées sont Rabe’ Amro Suleiman al-Bzour, 22 ans, et son frère Yazan, 24 ans ;

dans Halhoul, au nord d’Hébron, les Israélien se postent dans le centre de la ville, investissent de nombreuses maisons et arrêtent deux enfants :

Karam Nidal Shehada Se’da, 14 ans, et
Qusay Khalil Ibrahim al-Zama’ra, 14 ans ;

dans al-Shyoukh, au nord-est d’Hébron.

2 h, dans le secteur d’al-Jaberiyat, au sud de Jénine. Les Israéliens se postent dans le secteur pour surveiller le camp de réfugiés près du quartier ouest de la ville. Des dizaines de soldats s’infiltrent dans le camp de réfugiés et investissent le domicile de Jamal Abdul Salam As’ad Abu al-Haija, 54 ans, dirigeant du Hamas, qui est prisonnier dans une geôle israélienne. Les Israéliens arrêtent les fils d’Abu al-Haija : Abdul Salam, 29 ans, Asem, 26 ans, et Hamza, 21 ans. Les Israéliens se postent alors dans un lotissement et investissent la maison de Khaled Mohammed Amen al-Hajj, 48 ans, autre dirigeant du Hamas. Ils l’arrêtent et lui confisquent son PC. Ensuite, ils reprennent position cette fois dans le quartier est de la ville et opèrent sur le domicile d’Ibrahim Ahmed Mahmoud al-Sa’di, 48 ans, qui est arrêté. Les Israéliens se retirent ensuite, transportant les 5 personnes arrêtées vers une destination inconnue.

2 h 30, incursion dans le camp de réfugiés d’Aïda, au nord de Bethléhem, avec un raid sur plusieurs maisons. Ils investissent aussi le centre de la Jeunesse d’Aïda et confisquent un PC. Ils arrêtent 3 civils qui sont conduits vers une destination inconnue. Plus tard, ils remettent aux trois frères une convocation devant les Renseignements israéliens à la colonie Gosh Ezion, au sud de la ville. Les frères convoqués sont :

Khaled Walid al-Ezza, 27 ans ;
Mohammed, 23 ans, et
Abdul Rahman, 20 ans.

Les trois Palestiniens arrêtés sont :

Ahmed Adel al-Hajajra, 20 ans ;
Morad As’ad Karaja, 19 ans, et
Ahmed Amer Ouda, 19 ans.

A peu près au même moment, incursion dans le camp de réfugiés d’al-Ezza, au nord de Bethléhem, avec un raid sur la maison de Jehad Abu Sha’ira, 20 ans, qui est arrêté.

3 h, incursion dans Beit Ummar, au nord d’Hébron.

9 h 30, incursion dans al-Tiba, à l’ouest de Jénine.

10 h 30, dans Allar, au nord-est de Tulkarem.

22 h, dans al-Ouja, au nord-est de Jéricho ;

dans Fasayel, au nord-ouest de Jéricho.

22 h 30, dans Shweika, en périphérie nord de Tulkarem.

23 h, dans Sa’ir, à l’est d’Hébron.

Mardi 23 avril

Minuit dix, incursion dans Kofur al-Deek, à l’ouest de Salfit.

Minuit et quart, dans Qabatya, au sud de Jénine, avec un raid sur le domicile de Hamza Mohammed Khalil Abu al-Rob, membre des Brigades al-Quds (la branche armée du Jihad islamique), qui a été tué par les Israéliens à Qabatya, le 26 décembre 2002. Ils investissent aussi la maison de Sobhi Najib Nafe’ Abu al-Rob, 58 ans. Pas d’arrestations.

1 h, dans ‘Anin, au nord-ouest de Jénine ;

dans al-Tiba, à l’ouest de Jénine ;

dans Jénine ;

dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya.

3 h 30, dans al-Zbaidat, au nord de Jéricho, où l’occupant investit deux maisons, arrête 3 civils, dont 2 frères, qui sont conduits vers une destination inconnue.

Les Palestiniens arrêtés sont :

Ya’qoub Khalil Hassan Zbeidat, 25 ans ;
Yehya Hussein Ibrahim Zbeidat, 27 ans, et
Mo’men Hussein Ibrahim Zbeidat, 25 ans.

6 h 30, dans Beir al-Basha, au sud de Jénine ;

dans Maythaloun, au sud-est de Jénine.

8 h, dans ‘Anza, au sud de Jénine ;

dans Fahma, au sud-ouest de Jénine.

11 h, dans Tulkarem, où les soldats se postent à l’entrée de Kaffa, puis se retirent un peu plus tard.

11 h 30, dans al-Khader, au sud de Bethléhem, avec un raid sur le domicile de Sameh Jamil al-Balboul, 27 ans, à qui l’occupant remet une convocation devant les Renseignements israéliens à la colonie Gozh Ezion. Quand il s’est présenté devant les Renseignements, il a été arrêté.

19 h, dans Beit Leed, à l’est de Tulkarem.

22 h 30, dans Ta’nak, au nord-ouest de Jénine.

23 h, dans Zita.

Mercredi 24 avril

1 h, incursion dans Beit ‘Awa, au sud-ouest de Doura, où l’occupant patrouille quelques temps et investit la maison de Tariq Nayef al-Mokhtar Masalmeh, 20 ans, qui est arrêté et emmené vers une destination inconnue.

2 h, dans Deir al-Ghosoun, au nord de Tulkarem ;

dans certains quartiers dans le centre d’Hébron, où l’occupant opère sur plusieurs maisons, arrête 3 civils et les emmène vers une destination inconnue : Belal Mohammed Khalil ‘Abdel ‘Aziz, 24 ans, Tariq Anwar Khalil Ed’aeis, 30 ans, et Khalil Abu Nejmeh, 28 ans.

2 h 30, dans Shwaika, au nord de Tulkarem ;

dans Tulkarem.

2 h 55, dans Taqou’, au sud-est de Bethléhem, où l’occupant investit le domicile de Marwan Abu Mefreh, 18 ans, qui est arrêté ainsi que son frère Ibrahim, 16 ans.

3 h, dans le camp de réfugiés d’al-Fawwar, au sud d’Hébron, avec un raid sur la maison de Mahmoud Ishaq Abu Hashhash, 25 ans, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

6 h, dans Burqin, à l’ouest de Jénine ;

dans Ya’abod, au sud-ouest de Jénine ;

dans Jénine, où l’occupant se poste dans le quartier est de la ville. Des soldats envahissent la mosquée Halimah al-Sa’adiya, se déploient tout autour et prennent des photos de la mosquée. Pendant ce temps, d’autres soldats investissent une maison près de la mosquée, celle d’Abu Ghali. Des soldats montent sur les terrasses de deux maisons, près de la mosquée, appartenant aux familles d’al-Sayed et Souqiya. Ils se retirent un peu plus tard.

A environ 08:00, les forces israéliennes ont pénétré à environ 150 mètres dans l’ouest de Beit Hanoun dans le nord de Gaza. Elles ont nivelé les terres en bordure de la frontière, couvertes par des tirs sporadiques. Aucun blessé.

11 h, incursion dans al-Koum, à l’ouest de Dora, où les soldats se postent dans le centre du village, se déploient entre les maisons et fouillent les voitures dans la rue et sur les terrains près des maisons. Ils se retirent ensuite.

Dans la soirée, les Israéliens postés à proximité du mur d’annexion à Jalboun, au nord-est de Jénine, ouvrent le feu sur Yazeed Tawfiq Khalid Abu al-Rob, 17 ans, et Ibrahim ‘Omar Mohammed Abu al-Rob, 16 ans, tous les deux du village. Les Israéliens ont prétendu qu’ils tentaient de s’infiltrer à travers la clôture de sécurité qui sépare le village du bloc de colonies voisin (colonies Jalbou’a, Ma’aali Jalbou’a et Malek mansha). Yazeed est blessé à un pied, les deux sont arrêtés et conduits vers une destination inconnue.

Restrictions aux déplacements

Israël a maintenu un bouclage serré des TPO, imposant de sévères restrictions aux déplacements des civils palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée. Des milliers de Palestiniens n’ont toujours pas accès à Jérusalem.

Le blocus illégal imposé par les Israéliens de la bande de Gaza, blocus fortement hermétique depuis juin 2007, a un impact désastreux sur la situation humanitaire et économique dans la bande de Gaza. Le blocus illégal ne fait pas que causer une crise humanitaire, mais aussi une crise des droits humains et de la dignité humaine pour la population gazouie. Les mesures récemment annoncées pour desserrer le blocus restent vagues, purement cosmétiques et ne règlent en rien les causes profondes des crises ; celles-ci ne peuvent être solutionnées que par une levée immédiate et totale du blocus, notamment par l’annulation de l’interdiction d’entrer et sortir de la bande de Gaza et l’interdiction d’exporter. Les Palestiniens dans Gaza ne peuvent supporter plus longtemps ces pénuries de nourritures, et aussi longtemps que le blocus se poursuivra, ils resteront économiquement dépendants, incapables de prendre soin d’eux-mêmes, et isolés sur le plan social, culturel et universitaire du reste du monde.

Les forces israéliennes ont continué d’appliquer la politique qui vise à prévenir le développement économique dans la bande de Gaza, en imposant un contrôle total sur le flux des importations et des exportations.

Tentatives pour créer une majorité juive dans la Jérusalem-Est occupée

Maisons rasées au bulldozer : le mercredi 24 avril, les Israéliens démolissent au bulldozer 7 appartements habités et 2 magasins dans le quartier d’al-Hadroub à al-Tour, dans Jérusalem-Est occupée, appartenant à Kayed Mohammed Abdallah Jaradat. En outre, ils détruisent un bâtiment en cours de construction, sous le prétexte qu’il n’y a pas de permis de construire. Le bâtiment appartient à Khaminy Mohammed Hamdan.


Activités de colonisation

Israël poursuit la colonisation des TPO, en toute violation du droit humanitaire international, et les colons leurs agressions contre les civils et les biens palestiniens.

Violations perpétrées par les forces israéliennes

Le jeudi 18 avril, les forces israéliennes investissent al-Khader, dans le sud de Bethléhem, démolissent au bulldozer deux hangars au motif qu’il n’y a pas de permis de construire, et qu’ils sont construits près des colonies. Les hangars sont situés près des colonies Daniel et Eliezer, dans le sud du village, et ont été construits il y a plus de 60 ans. Ils servaient pour stocker le matériel agricole.

Le samedi 20 avril, les forces israéliennes, accompagnées de l’Administration civile israélienne, entrent dans le secteur d’‘Attous, à l’ouest de Beit Oula, dans l’ouest d’Hébron. Un agent de l’Administration civile place 7 ordres d’évacuation sur un certain nombre de terrains qui attouchent le mur, ce qui inclut la confiscation d’environ 600 dunums (60 ha) de cultures et pâturages.

Le lundi 22 avril, les forces israéliennes, avec des véhicules de l’armée et un bulldozer, arrachent 150 oliviers dans le secteur d’al-Marhan, dans l’est de Beit Dujn, dans l’est de Naplouse. Ces arbres avaient entre 1 an et 1 an et demi ; c’est la 5e fois que les Israéliens arrachent des arbres sur la même parcelle de terres ces dernières années, sous le prétexte que c’est une zone fermée pour des raisons militaires.

Le mardi 23 avril, les forces israéliennes rasent au bulldozer 11 tentes utilisées comme habitations et étables, dans la vallée d’al-Maleh et le village voisin de Yarza, dans le nord-est de Tubas. 30 civils sont maintenant sans abri, dont 20 enfants.

Également mardi, les forces israéliennes arrachent 650 oliviers âgés de 1 à 4 ans, dans le secteur d’Um Nir, au sud-est de Yatta. Ils rasent en même temps une tente.

Le même jour, les forces israéliennes détruisent une serre de 420 m², et de 5 mètres de hauteur, utilisée pour ensiler leurs moissons pour l’exportation, et située dans la zone d’al-Shobazy, à Bardala, village à l’est la route de contournement n° 90, à l’est de Tubas ; ils en détruisent le contenu : un gros stock de cartons, 4 caméras de surveillance, un ordinateur, un écran numérique.

Le mercredi 24 avril, les forces israéliennes rasent au bulldozer une maison en cours de construction, deux hangars agricoles et un mur de 80 mètres de long en béton armé, dans le secteur de Khlat al-Bas, au sud-est du camp de réfugiés d’al-‘Aroub, dans le nord d’Hébron.

Également mercredi, les forces israéliennes entrent dans l’ouest d’Ethna, dans l’ouest d’Hébron, et interpellent un certain nombre d’ouvriers de la construction alors qu’ils travaillent sur un puits de 200 mètres cube, et leur interdisent de continuer leur travail au motif qu’il a déjà été remis un ordre d’arrêt des travaux sur ce site, ce secteur tombant sous la compétence d’Israël pour la sécurité, selon les Accords d’Oslo.

Toujours mercredi, les forces israéliennes placent des avis ordonnant l’arrêt de constructions sur un site prévu pour la construction d’un centre médical, dans le centre du village. Les Israéliens photographient l’endroit.

Violations perpétrées par les colons

Le samedi 20 avril, un groupe de colons de la colonie Beit Ayin, qui s’est montée sur des terres civiles palestiniennes dans l’ouest de Beit Ummar, dans le nord d’Hébron, agressent des agriculteurs palestiniens alors qu’ils travaillent sur leurs terres, dans le secteur de la vallée Abul-Reish, mitoyennes avec la colonie. Il faut indiquer que cette attaque est la troisième du genre contre les agriculteurs dans le secteur rien que dans le mois d’avril, les colons ont saccagé et arraché un certain nombre d’oliviers et d’amandiers appartenant à la famille Slaibi.

Le mardi 23 avril, un groupe de colons de la colonie Ofra, sur les terres des villages de Silwad et ‘Ayn Yabroud, dans le nord-est de Ramallah, envahissent le village de Deir Jarir, à environ 2 km au nord-est de la colonie. Les colons mettent le feu à dix voitures palestiniennes dans le village.

Toujours mardi, un groupe de colons, sous la protection de l’armée israélienne et de ses véhicules, envahissent le secteur de Yousif Grave, dans l’est de Naplouse. Les colons restent le temps de se livrer à des rites talmudiques, puis se retirent.


Recommandations du PCHR à la communauté
internationale




Document public


Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR, ou de le contacter à son bureau à Gaza ville par courriel : pchr chez pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893).


Rapport hebdomadaire pour la période du 18 au 24 avril 2013 : PCHR
sur Info-Palestine.net - traduction : JPP pour la
Cisjordanie et Jacques Salles pour la bande de Gaza.

.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

International c'est aussi ...

0 | ... | 380 | 385 | 390 | 395 | 400 | 405 | 410 | 415 | 420 | 425

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | ... | 400 | 405 | 410 | 415 | 420 | 425 | 430 | 435 | 440 | ... | 1090

Marseille c'est aussi ...

0 | ... | 210 | 215 | 220 | 225 | 230 | 235 | 240 | 245 | 250 | 255

Palestine c'est aussi ...

Vidéos c'est aussi ...

0 | ... | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80 | 85