Une tribune pour les luttes

Fondation du Mémorial de la Traite des Noirs

3ème Commémoration de la traite des noirs au Sénégal

Article mis en ligne le samedi 27 avril 2013

Le 27 avril 2013, la Fondation du Mémorial de la traite des noirs, fidèle et respectueuse de la loi sénégalaise déclarant la traite des noirs et l’esclavage crimes contre l’humanité, va organiser pour la 3ème année consécutive la Commémoration de la Traite des Noirs à Dakar.

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’ATLANTIQUE NOIRE

3ème Commémoration de la traite des noirs au Sénégal

Dakar-Gorée, 27 avril 2013

Votée dans le cadre du cinquantenaire des indépendances africaines, la loi du 27 avril 2010 est la 1ère loi en Afrique qui déclare la traite des noirs et l’esclavage crimes contre l’humanité.

Adoptée et ratifiée par le Sénat sénégalais le 27 avril 2010, la loi N° 10/2010 portant déclaration de la Traite des noirs et de l’Esclavage Crimes contre l’Humanité dispose en trois articles :

«  La République du Sénégal déclare solennellement que l’esclavage et la traite négrière, sous toutes leurs formes, constituent un crime contre l’Humanité.

La présente déclaration solennelle sera commémorée chaque année sur toute l’étendue du territoire national, le 27 avril, correspondant à la date de l’abolition de la traite négrière dans les colonies françaises, le 27 avril 1848, à l’initiative de Victor Schœlcher.

Les programmes scolaires devront, notamment, dans les cours d’histoire, inclure cette question et lui réserver suffisamment de place pour que nos enfants comprennent bien ce qui s’est passé et les conséquences de la traite négrière sur l’évolution de l’Afrique. »

Sous l’impulsion du Président Abdoulaye WADE et grâce au lobbying de la Fondation du Mémorial de la traite des noirs, le Sénégal devient ainsi la première République Noire à inscrire dans son corpus juridique la qualification de ce Crime contre l’Humanité.

Le Sénégal s’honore en étant la première République noire à s’incliner devant la mémoire des millions de victimes et des descendants de ce crime horrible. Il était temps que l’Afrique décide, par un acte emblématique, d’en appeler à la conscience du monde. C’est le sens de cette loi. Cette loi va ainsi participer à rétablir les civilisations dans leur dignité et à reconnaître, apprécier et réparer les dommages causés.

Représentant de la Fondation au Sénégal : Brice Dier Koué 221 77 054 88 77

JETEE DE FLEURS SUR L’OCEAN ATLANTIQUE

Samedi 27 avril 2013 à 14h

Dans la Chaloupe Dakar vers Gorée (10mn après le départ)

LE SENS D’UNE SYMBOLIQUE : L’Océan atlantique tombeau du Crime.

La Traversée de l’Atlantique appelée « PASSAGE DU MILIEU » est le moment d’effroi le plus terrifiant et meurtrier de ce Génocide. Pendant les éprouvantes semaines de cette traversée, les fers aux pieds et martyrisés, des millions d’hommes, de femmes et d’enfants vont périr soit sous la barbarie organisée soit par leur révolte.

Cette symbolique de la Jetée de fleurs est, ainsi, lourde de sens en ce qu’elle donne une dimension poétique et fraternelle à la mémoire.

Réaliser cet acte entre Dakar et Gorée est une manière de reconnaître et de saluer la mémoire des victimes et de leurs descendants. Ce rituel républicain a aussi une dimension populaire et citoyenne réelle en ce qu’elle autorise tout le monde à y participer : officiels, citoyens, noirs, blancs, jeunes et moins jeunes.

LA FONDATION DU MEMORIAL DE LA TRAITE DES NOIRS

ANTENNE SENEGAL Villa 66, Derklé Darou Salam Dakar

Email : fondationdumemorial chez gmail.com- www.fondationdumemorialdelatraitedesnoirs.com

— 

SUR LA FONDATION

Lancée en 2006 à l’Assemblée Nationale Française, sous la présidence de Mr Patrick Chamoiseau, Mr Roni Brauman et Mme Françoise Verges, la Fondation du Mémorial de la Traite des Noirs a comme missions : Plaidoyer pour faire reconnaitre la traite des noirs crime contre l’humanité et Œuvrer pour l’Edification d’un Mémorial National de la Traite des Noirs et de l’Esclavage.

15 years after having contributed to the recognition of the involvement in the Slave Trade by the city of Bordeaux from the ex-Prime Minister Alain Juppé, the Foundation was the instigator of the vote in Senegal for the first African law declaring the slave trade of Africans a crime against humanity

CONTACTS :

SIÈGE : Cinéma Utopia : 5 Place Camille Jullian 33 000 Bordeaux
Réseau social : https://www.facebook.com/pages/FONDATION-DU-MEMORIAL-DE-LA-TRAITE-DES-NOIRS/214355498589595

Web : www.fondationdumemorialdelatraitedesnoirs.com

Email : fondationdumemorial chez gmail.com

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | ... | 185 | 190 | 195 | 200 | 205 | 210 | 215 | 220 | 225 | ... | 4505

Histoire c'est aussi ...

0 | ... | 170 | 175 | 180 | 185 | 190 | 195 | 200 | 205 | 210 | 215

Racisme c'est aussi ...