Une tribune pour les luttes

Communiqué du 9ème collectif des sans-papiers

Des manifestants sans-papiers enlevés une heure et demie par la police de Valls
Et ça continue !

Prochaine manifestation samedi 1er juin comme à l’habitude à Paris à 14h30 à Bastille sortie du métro Rue de la Roquette.

Article mis en ligne le dimanche 26 mai 2013

_

Manifestation du samedi 25 mai 2013

9ème Collectif et ça continue !

dimanche 26 mai 2013

Comme à l’habitude hier pour la 11ème fois le 9ème Collectif des sans-papiers a manifesté à Bastille à proximité du domicile de Mr Valls, contre la politique faite aux sans-papiers et la nouvelle circulaire, pour protester contre le blocage des dossiers par le préfet de police Bernard Boucault (mesure de rétorsion demandée par le ministre de l’intérieur), pour le respect du droit de manifester et pour la régularisation de tous les sans-papiers.

Comme à l’habitude, la manifestation était déclarée trois jours à l’avance. Et comme à l’habitude, les manifestants dés leur sortie du métro ont été encerclés pendant trois heures.

Hier, des sans-papiers du collectif ont aussi été manifester avec les Roms pour apporter leur solidarité à cette population persécutée et vulnérable. Nous remercions tous les militants qui sont venus apporter leur solidarité, en particulier les militants de RESF qui sont restés du début jusqu’à la fin de la manifestation.

Nous appellons à une prochaine manifestation samedi 1er juin comme à l’habitude à 14h30 à Bastille sortie du métro Rue de la Roquette.

http://www.9emecollectif.net


Aujourd’hui, 18 mai 2013, le 9ème collectif des sans-papiers appelait à manifester place de de la Bastille, pour dénoncer le durcissement des conditions de régularisation intervenu depuis plusieurs mois du fait de la
nouvelle circulaire du ministre de l’Intérieur, particulièrement restrictive, et dont l’application est encore pire, surtout à Paris, où le Préfet de police, Bernard Boucaut, bloque les dossiers de régularisation y compris pour des sans-papiers remplissant parfaitement les conditions extrêmement difficiles imposées par cette circulaire Valls.

Ce blocage complet des dossiers présentés par le 9ème collectif est une
mesure de rétorsion demandée par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls,au Préfet de police Bernard Boucaut, à la suite de ces manifestations qui l’indisposent, à proximité de son domicile particulier.

Le 9ème collectif ayant engagé une procédure devant le tribunal
administratif de Paris, pour réclamer le respect du droit de manifester,
la Préfecture a invoqué la proximité du domicile privé d’une « haute
autorité administrative
 », en l’occurrence le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, pour justifier de l’empêchement systématique de manifester dans le quartier imposé au 9ème collectif depuis plusieurs semaines.

La Préfecture invoquait également une pétition de commerçants de la rue
Keller, protestant contre le blocage de la rue par les forces de l’ordre.En effet, cette pétition dénonce « le dispositif de sécurité considérable face à un nombre modeste de manifestants sans-papiers inoffensifs  ». Ce samedi, non contents d’encercler les sans-papiers à la sortie du métro place de la Bastille, comme les semaines précédentes, les gendarmes ont embarqué la plupart des manifestants, qui manifestaient pacifiquement comme d’habitude. Ceux ci ont été promenés , en totale illégalité, dans des cars de gendarmerie, pendant une heure et demie, sans descendre des fourgons ni aucun contrôle d’identité, avant d’être ramenés sur le lieu de la manifestation...

Le 9ème collectif remercie toutes celles et ceux, les militants comme les élus, qui se seront aussitôt portés solidaires.

Samedi 25 mai 2013, à 14h30, le 9ème collectif appelle de nouveau à
manifester place de la Bastille, pour protester contre le blocage des
dossiers, pour le droit de manifester et pour la régularisation de tous
les sans-papiers.

9emecollectif.net /// 9eme_collectif chez no-log.org


13 mai 2013

Si ça manque de forces de l’ordre contre les supporters du PSG, il n’en manque pas contre les sans-papiers qui manifestent pacifiquement contre la politique du ministre de l’intérieur.


10ème manifestation des sans-papiers en direction du domicile de Mr Valls


VALLS ENCAGE LES SANS-PAPIERS À LA BASTILLE !

Chaque samedi, des centaines de policiers anti-émeutes protègent le domicile particulier du ministre de l’intérieur, Manuel Valls.

Si ça manque de forces de l’ordre contre les supporters du PSG, il n’en manque pas contre les sans-papiers qui manifestent pacifiquement contre la politique du ministre de l’intérieur.

Ci-dessous le lien vers un reportage de la télévision espagnole qui a couvert cette manifestation.

C’était la dixième fois que le 9ème collectif des sans-papiers tentait de manifester à proximité du domicile de Manuel Valls pour l’abrogation de la circulaire Valls et pour la régularisation. Leur manifestation déclarée en bonne et due forme n’est pas interdite par la Préfecture, mais elle est systématiquement bloquée place de la Bastille, où les forces de l’ordre les encerclent pendant trois heures avant de les repousser dans le métro.

Le 9ème collectif appelle à une nouvelle manifestation
SAMEDI 18 MAI 2013 à 14h30
Place de la Bastille
(sortie du métro rue de la Roquette)

http://www.youtube.com/watch?v=YPAuYMJ37uo

Traduction :
"Place de la Bastille des sans-papiers manifestent pour essayer d’approcher du domicile du ministre de l’intérieur pour rappeler les promesses de la campagne présidentielle qui leur assuraient que pour eux aussi les choses allaient changer.
Mahfoud Challaly est sans-papiers depuis treize ans en France. Il nous explique que les choses n’ont pas changé. Sarkozy expulsait 30000 personnes par an, et ce gouvernement a expulsé 36852 personnes en un an, et en plus il s’en vante. Ils ont organisé une chasse aux sans-papiers. Ils sont toujours exploités par des patrons sans scrupules. Ils vivent tous les jours avec la peur d’être expulsés du pays, vivant dans de mauvaises conditions, étant l’objet de racisme et de mépris. Ces hommes et ces femmes demandent seulement qu’on les respecte comme des êtres humains, et que soit respectée la parole donnée, les promesses faites.
« Les personnes encerclées par les forces de police demandent seulement qu’on respecte leurs droits, le droit à une existence digne. Quand on n’a pas de papiers on court le risque d’être arrêté et expulsé. Ils demandent seulement leurs droits. »
Face à eux, la police les encercle, pour éviter qu’ils approchent du domicile du ministre de l’intérieur. La France veut éviter que les manifestations devant les domiciles de ministres que l’on voit en Espagne s’étendent dans ce pays.
« On n’a plus le droit de manifester. Et ça sous un gouvernement de gauche. Il y a quelques semaines la police a maltraité, dans cette manifestation, des femmes avec des enfants. Que le gouvernement soit de droite ou de gauche, on ne voit pas le changement. »
La France ne veut pas que s’étende l’exemple espagnol des manifestations sous les fenêtres des domiciles de ministres. Et pour ça on n’hésite pas à mobiliser les forces anti-émeutes contre une poignée d’hommes, de femmes et d’enfants qui manifestent pacifiquement. La France ne veut pas voir des milliers de français manifester devant la porte des ministres pour leur rappeler leurs promesses non tenues.
Juan José Dorado, HispanTV, Paris"

http://www.youtube.com/watch?&v=OVzr3FdYa9E

http://9emecollectif.net/

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 785

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1085

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 900