Une tribune pour les luttes

Les 5 de Roanne arrêtés à leurs domiciles ce matin pour refus de fichage ADN

Article mis en ligne le vendredi 24 mai 2013

23 mai 2013

Voici le message que les militants de Roanne font circuler ce matin :

Bonjour à toutes et à tous.

NOS 5 CAMARADES DE ROANNE ARRETES A LEUR DOMICILE PAR LA POLICE CE MATIN dès 6H30 ne sont PAS DES CRIMINELS. ILS DOIVENT ETRE LIBERE(ES) IMMEDIATEMENT.

Pour la plupart vous avez suivi l’acharnement judiciaire dont sont victimes nos 5 camarades de Roanne. Pour ceux qui seraient passés à côté, ci-dessous le document diffusé par leur comité de soutien expliquant pourquoi ils étaient convoqué hier pour subir un prélèvement d’ADN.

PDF - 191.6 ko

Ce mercredi 22 mai ils se sont rendus à leur convocation au commissariat pour préciser qu’ils refusaient de remettre leur ADN considérant qu’ils n’étaient pas des bandits. Par contre symboliquement ils ont remis leur carte d’électeur soutenus par plus de 300 militants rassemblés à cette occasion.

Nous apprenons ce matin que dès 6h30 la police s’est rendue au domicile de chacun pour les arrêter et les mettre en garde à vue. 3 sur les 5 n’étant pas à leur domicile à cette heure ( horaires de travail oblige ) sont obligés de se ‘planquer ‘ à l’heure où vous recevrez ce message.

Ils refusent d’être considérés comme des criminels.

ILS ONT BESOIN DE NOTRE SOUTIEN IMMEDIAT.

En lien avec les camarades de l’UL CGT de ROANNE nous vous demandons de faxer dès réception de ce message la motion annexé au :

Commissariat de ROANNE : 04 77 67 76 05
Sous-préfecture de Roanne : 04 77 71 42 78
Tribunal : 04 77 44 48 22 .

Rappel sur l’affaire :
- Acharnement judiciaire contre les 5 de Roanne !
- Le 15 octobre les « 5 de ROANNE », Cristel, Christian, Jean-Paul, Gérard et Didier doivent être Relaxés !
- Des 5 de Roanne au verdict de Créteil : compte rendu de rassemblements contre l’injustice
- Les cinq de Roanne dispensés de peine à Lyon


Coordination Régionale CGT Santé et Action Sociale Rhône-Alpes

LIBEREZ NOS 5 CAMARADES de ROANNE - STOP A L’ACHARNEMENT JUDICIAIRE.

Les salariés, les militants syndicaux ont appris avec stupéfaction la façon dont nos 5 camarades ont été traités ce jeudi 23 mai par les forces de l’ordre de Roanne. Ils ont été arrêtés à leur domicile aux premières heures de l’aube, considérés comme des criminels alors que leur seule ‘ faute ‘ était de défendre nos intérêts collectifs dans la bataille des retraites de 2010.

Rappelons qu’aucune peine n’a été retenue par le tribunal lors de leur passage en jugement.

Non seulement la loi d’amnistie, votée par le sénat, n’a pas été relayée par notre gouvernement, mais celui-ci, par la voix de sa police, fait preuve d’une politique de répression accrue et injustifiée envers les militants.

Ces agissements sans précédents sont une honte pour notre république !

Nous nous laisserons pas impressionnés et sommes solidaires de nos camarades.

C’est pourquoi dans l’intérêt de notre démocratie nous exigeons une libération expresse de nos camarades et que cesse à leur encontre tout acharnement judiciaire.

Non : Prénom : Adresse :

OU

Condamnation sans exécution de peine, l’acharnement continue.

Plus de 2 ans après, le cauchemar continu pour Christel, Christian, Jean-Paul, Gérard et Didier et leurs familles.

Quel est ce pays démocratique ou s’exerce une telle répression, il ne s’agit pas d’une dictature mais bien de notre pays la France.

Coupable d’avoir exprimé leur désaccord avec un projet de réforme des retraites dont nous connaissons déjà les effets néfastes et inefficaces.

Le gouvernement et l’assemblée nationale doivent prendre leurs responsabilités et faire voter la loi d’amnistie.

Nous affirmons notre exigence d’un arrêt de cet acharnement et continuerons à nous battre auprès de nos camarades.

Montreuil, le 23 mai 2013

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Fichage/surveillance c'est aussi ...

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 230

Justice c'est aussi ...

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 165

Répression c'est aussi ...

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 1175