Une tribune pour les luttes

[Resf13-info] Agenda et Infos (11 novembre 2013)

Article mis en ligne le mardi 12 novembre 2013

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65
61 rue Consolat 13001 Marseille
www.educationsansfrontieres.org

AGENDA

Campagne de soutien aux inculpés de l’incendie du Centre de rétention administrative du Canet à
Marseille

Le 9 mars 2011, suite à une révolte collective de détenus, un incendie se déclare à l’intérieur du centre de rétention du Canet à Marseille. Deux personnes sont inculpées et passeront en procès le 26 novembre prochain.

En solidarité avec eux, diverses initiatives ont lieu jusqu’au procès.

- Jeudi 14 novembre à 18h30 à ESPACE Accueil Etrangers (22 rue Mathieu Stillatti 13003 Marseille) : réunion publique organisée par la LDH13 sur les politiques migratoires.
Débat avec Marc BERNARDOT, sociologue, auteur du livre « Captures ».

- Vendredi 15 novembre à 19h30 : projection du film "Illégal" de Olivier Masset-Depasse, au local de SOLIDAIRES (29 Bd Longchamp, 13001 Marseille)

- Mardi 26 novembre (jour du procès) à 14h :
Rassemblement devant le TGI, 6 Rue Émile POLLAK 13006 Marseille

 

- Mercredi 20 novembre de 17h30 à 20h : réunion RESF Marseille, à Mille Bâbords (61 rue Consolat 13001 Marseille)

 

- Samedi 23 novembre à partir de 18h : Festival Les Bienvenus, 5ème édition du concert contre le racisme
et pour la régularisation des sans papiers
, Salle du Grès à Martigues.
Entrée libre, tous les bénéfices reversés aux actions du RESF.

Contact : RESF Ouest Etang de Berre resf.ouestedb chez yahoo.fr

 

 

INFOS

1/ Il faut entendre la jeunesse : bilan des mobilisations de la rentrée 

2/ « Je n’ose pas dire que j’ai été expulsé. C’est trop la honte »…

3/ « Après l’expulsion de Leonarda, Khatchik et tous les autres, nous, RESF, ne lâchons rien »

4/ Chaque semaine, le RESF dans CHARLIE HEBDO et MEDIAPART

 

 

1/ Il faut entendre la
jeunesse : retour des expulsés, régularisation !

Mardi 5 et jeudi 7 novembre, dans une vingtaine de villes de France, des lycéens et des étudiants ont manifesté pour le retour des jeunes scolarisés expulsés et leur régularisation.

A Marseille, ils étaient une centaine à se rassembler devant la préfecture.

Voir article du journal La Marseillaise http://resf.info/article48067.html

 

Si ces mobilisations ont rassemblé moins de jeunes qu’avant les vacances d’automne, leur détermination reste intacte. Ils exigent le retour des élèves expulsés et que l’expulsion des jeunes en parcours de formation (apprentis, lycéens, étudiants...) ne soit plus possible. Leur régularisation, comme celle des familles d’enfants mineurs, doit être la règle.

Au-delà, un changement profond de la politique migratoire menée depuis des années par les gouvernements successifs est indispensable.

 

A Paris, une nouvelle manifestation est organisée le 16 novembre (14h place de la République) :

-
Régularisation des lycéens, des anciens lycéens, des élèves et de leurs
parents.

- Retour des lycéens expulsés, Khatchik, Leonarda, et les autres,

A l’appel de SGL, UNL, MILI, Solidaires Etudiant-e-s, UNEF / CGT-Educ’action, FERC-CGT, FSU, Sud-Education, Union syndicale Solidaires / Gisti, Cimade, RESF / Front de gauche, JC, NPA, Alternative Libertaire, AGAUREPS-Prométhée, UJR,
GSI

 

 

2/ « Je n’ose pas dire que j’ai été expulsé. C’est trop la honte »…

Cheikh, expulsé vers le Mali en juin 2013 alors qu’il passait son bac.

Par Michaël Hajdenberg (Médiapart)

 

On a l’habitude d’entendre des professeurs qui se mobilisent au moment de l’expulsion. Parfois des camarades de classe. Plus rarement les expulsés eux-mêmes, et encore moins plusieurs mois après leur retour. C’est pour cela que nous avons demandé à Cheick, arrêté en juin alors qu’il allait passer son bac, puis renvoyé moins d’une semaine plus tard au Mali,
de nous raconter son histoire. Grâce à RESF, nous avons pu le retrouver, et nous assurer de la véracité factuelle de son expulsion.

Ensuite, Cheick livre sa version, son récit, son ressenti. S’il a accepté de nous parler, alors qu’il n’a « envie de discuter avec personne », c’est parce qu’il croit qu’une médiatisation de son cas peut l’aider, même si l’année scolaire a recommencé sans lui, ce qui rend
son retour plus compliqué. Cheick a en revanche demandé à ce que son nom de famille ne figure pas dans l’article, soucieux d’éviter qu’on ne retrouve facilement sa trace sur Internet. Car il n’a pas dit la vérité à ses amis maliens, qui le croient toujours de passage.

 

Le récit de Cheikh http://www.educationsansfrontieres.org/article48032.html

 

 

3/ « Après l’expulsion de Leonarda, Khatchik et tous les autres, nous, RESF, ne lâchons rien  »

Alors que la famille de Leonarda a déposé un recours pour revenir en France, le Réseau éducation sans frontière (RESF), qui avait contribué à médiatiser ce cas d’expulsion, soutient toujours la régularisation de la jeune fille. De même que celle de tous les enfants sans-papiers scolarisés en France. Explications d’Armelle Gardien, au nom de RESF.

Voir http://www.educationsansfrontieres.org/article47982.html

 

 

4/ Chaque semaine, le RESF dans CHARLIE HEBDO et MEDIAPART

Retrouvez ces chroniques sur le site du RESF.

 

- Les chroniques RESF
dans

Charlie-Hebdo, rubrique « L’expulsé de la semaine »

http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique461.html

Cette semaine : « Sale temps pour les Roms  »

 

- Sur le blog de RESF
sur Médiapart,

http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique707.html

« NI EXPULSABLES NI REGULARISES, UN EXEMPLE PARMI DES MILLIERS  » par Albert Gehant (Albertville)


L’émission RESF sur FPP
de mercredi 6 novembre : la mobilisation lycéenne et l’enferment des étrangers
à Chypre est en ligne ici : http://www.educationsansfrontieres.org/article48051.html

avec Emilie Dubuisson, de Migreurop  ; Sékouba, Sarah et
Khalilou, lycéens.

Au sommaire :

1 -
 Des lycéens parlent de leur mouvement

Sékouba, Sarah et Khalillou, lycéens engagés parlent
de leur mouvement, avec un tout petit reportage enregistré lors de la
manifestation de mardi novembre, ou on entendra
un élève « sans papiers » du lycée Camille Jenatzy. Sarah et Kalillou
sont membres de l’UNL.

durée : 33’33’’

____

2 - La
politique d’enferment des étrangers à Chypre

Comme chaque premier mercredi du mois,
l’émission « RESF » est réalisée en collaboration avec Migreurop.

Emilie Dubuisson revient de Chypre ou elle a passé 8
mois comme volontaire auprès de KISA, une ONG
qui intervient notamment auprès étrangers enfermés et des demandeurs d’asile.

Durée : 22’15’’

____

3 -
L’Agenda

Durée : 03’21’’

____

Bonne écoute et merci de faire suivre sur vos
listes

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 495

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 900