Une tribune pour les luttes

Communiqué des professeurs du lycée de l’Estaque / Marseille

Après 10 jours de mobilisation au lycée l’Estaque, l’action se poursuit jeudi 20 février

Article mis en ligne le jeudi 20 février 2014


Après 10 jours de mobilisation au lycée l’Estaque (Marseille 16), l’action se poursuit jeudi 20 février :

Les personnels toujours dans l’attente de vraies réponses !

Alors que ce mardi 18 février, la majorité des personnels enseignants du lycée l’Estaque (Marseille 16) étaient en grève et s’étaient rassemblés devant le rectorat d’Aix avant de rejoindre la manifestation à Marseille : le rectorat qui a déclaré "comprendre l’inquiétude des personnels" a pourtant refusé de les recevoir en audience.

Les personnels ont été surpris d’apprendre ce 19 février que la direction du lycée l’Estaque avait été reçue seule par le rectorat, au même moment, pour le « dialogue de gestion  », autrement dit pour discuter de l’enveloppe d’heures pour la rentrée 2013/2014.

Au bilan après plusieurs tours de passe-passe, le compte n’y est pas !

L’augmentation accordée de la dotation est de 6 petites heures hebdomadaires, soit bien loin de ce que les enseignants exigent. Pour la seule partie LP, il manque toujours 12h par rapport à la dotation de cette année (déjà pourtant insuffisante) et bien plus par rapport aux besoins.

Aucune évolution n’est annoncée sur les autres exigences des personnels : rien sur la Première STI-2D actuellement annoncée comme supprimée, sur le maintien de professeurs dans la précarité, sur l’exigence d’un 2e poste d’arts appliqués et le maintien d’un poste d’anglais. Aucune garantie n’est apportée sur le maintien et la pérennisation du classement Education prioritaire du lycée avec les moyens anciens et nouveaux correspondants

Le mouvement de revendication que les enseignants mènent depuis 10 jours va donc se poursuivre. Les personnels demandent à être reçus à leur tour. En effet, la demande d’audience déposée le lundi 10 février est restée lettre morte. Le mépris affiché par le rectorat est scandaleux.

Dès ce jeudi 20 février, les enseignants organisent devant le lycée un pique-nique auquel se joindront les professeurs du Collège l’Estaque (eux-mêmes touchés par le manque de moyens). Ils ont déjà réfléchi à d’autres actions qui auront lieu dans la journée et les jours prochains pour montrer leur détermination à obtenir les moyens nécessaires à un enseignement de qualité.

Les professeurs du lycée l’Estaque

Marseille, le 19 février 2014

[PDF]


Grève ce 18 février au lycée l’Estaque (Marseille 16) :

Les personnels rassemblés devant le Rectorat exigent d’être reçus par le recteur !

Ce mardi 18 février, la majorité des personnels enseignants du lycée l’Estaque (Marseille 16) sont à nouveau en grève.
Les personnels sont actuellement rassemblés devant le rectorat d’Aix et exigent d’être reçus, comme ils l’ont demandé depuis une semaine, par le Recteur. Ils entendent lui rappeler leur refus de l’insuffisance des moyens (baisse de 6% de leur dotation) pour leur établissement à la rentrée prochaine.

Ils rejoindront ensuite l’ensemble des collèges et lycées mobilisés ce jour et rassemblés à 14h devant l’inspection académique des Bouches-du-Rhône à Marseille.

Rappelons que les personnels du lycée l’Estaque sont mobilisés depuis une semaine sous des formes diverses d’obtenir satisfaction à leurs demandes :
- les moyens indispensables à un enseignement dans un établissement relevant de l’éducation prioritaire par une augmentation conséquente de la dotation permettant des effectifs réduits, des dédoublements ;
- la création des emplois nécessaires dans plusieurs matières et la transformation d’une part des heures-supplémentaires en postes ;
- une solution de titularisation pour les personnels non-titulaires de l’établissement ;
- la garantie du maintien et de la pérennisation du classement Education prioritaire du lycée avec les moyens anciens et nouveaux correspondants.

Les personnels se sont également prononcé pour différentes actions les jours suivants afin de poursuivre la mobilisation.

Les professeurs du lycée de l’Estaque
Marseille, le 18 février 2014


Grève massive au lycée l’Estaque (Marseille 16)

Marseille, le 14 février 2014

Ce jour, 92% du personnel enseignant du lycée l’Estaque (Marseille 16) était en grève. Les personnels refusent toujours l’insuffisances des moyens (baisse de 6% de leur dotation) pour leur établissement à la rentrée prochaine.

Dès 8h, ils ont discuté avec les élèves des conséquences de la baisse des moyens, de la fermeture de la section technologique dans l’établissement, de la perte d’un poste d’anglais et d’électronique.

Réunis ensuite en assemblée générale, ils ont constaté l’absence de réponse de la part du rectorat à leurs exigences, et ce malgré les engagements du cabinet ministériel contacté la veille.

Ils constatent que la situation qui leur est faite est aussi la conséquence d’un désinvestissement sur l’éducation prioritaire au contraire des annonces ministérielles d’une relance de ces dispositifs.

Les personnels ont donc décidé de poursuivre leur action. Ils seront à nouveau en grève ce mardi 18 février. Ils rejoindront l’ensemble des collèges et lycées mobilisés ce jour-là et rassemblés à 14h devant l’inspection académique des Bouches-du-Rhône.

Les personnels du lycée l’Estaque seront également présents mardi 18 février au matin devant le rectorat pour exiger d’être reçus et obtenir satisfaction à leurs demandes :

- les moyens indispensables à un enseignement dans un établissement relevant de l’éducation prioritaire par une augmentation conséquente de la dotation permettant des effectifs réduits, des dédoublements ;

- la création des emplois nécessaires dans plusieurs matières et la transformation d’une part des heures-supplémentaires en postes ;

- une solution de titularisation pour les personnels non-titulaires de l’établissement ;

- la garantie du maintien et de la pérennisation du classement Education prioritaire du lycée avec les moyens anciens et nouveaux correspondants.

Les personnels se sont également prononcé pour différentes actions les jours suivants afin de poursuivre la mobilisation.

Les professeurs du lycée de l’Estaque

Marseille, le 14 février 2014


Grève le 14 février au lycée de l’Estaque

Les enseignants du lycée ont décidé d’entrer dans une mobilisation et d’être en majorité en grève dès ce 14 février 2014. Différentes actions sont déjà envisagées pour les 13 et 14 février et les jours suivants.

Insuffisants depuis plusieurs années, les moyens horaires attribués au lycée de l’Estaque par le rectorat vont connaître une nouvelle baisse importante de 6% pour l’année scolaire 2014-2015 au lycée de l’Estaque.

Alors que la difficulté sociale et scolaire continue de croitre, les conséquences seront concrètes et immédiates pour les élèves de cet établissement pourtant classé prioritaire :

- Des cours en groupe devront être supprimés
- Des classes seront regroupées dans certaines disciplines.
- Des projets ne pourront être menés
- Les horaires officiels des diplômes préparés ne pourront pas toujours être assurés

Pour les élèves comme pour les personnels, c’est une nouvelle aggravation des conditions d’études et de travail.

Nous sommes très loin des prétentions affichées par le ministre le 16 janvier d’une relance de l’éducation prioritaire avec des moyens nouveaux pour ces établissements. Nous sommes également très loin des annonces de moyens supplémentaires dans le cadre du plan cohésion sociale pour les quartiers en difficulté de Marseille

Par ailleurs, nous jugeons scandaleuse la fermeture prévue de la section de bac technologique. Des investissements financiers importants avaient été faits, des professeurs se sont investis et avec cette fermeture il n’y aurait plus de filière générale et technologique dans tout le 16e arrondissement de Marseille.

C’est pour toutes ces raisons que les enseignants du lycée ont décidé d’entrer dans une mobilisation et d’être en majorité en grève dès ce 14 février 2014. Différentes actions sont déjà envisagées pour les 13 et 14 février et les jours suivants.

Les professeurs du lycée de l’Estaque

Marseille, le 12 février 2014

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Education c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 560

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1010