Une tribune pour les luttes

Autorisation de manifester = 2 poids, 2 mesures

Article mis en ligne le mercredi 12 mars 2014

Voici la lettre envoyée à jean-Marc AYRAULT

A diffuser sans modération

Objet : Autorisation de manifester = 2 poids, 2 mesures

Monsieur le Premier Ministre,

Pour la 6ème année consécutive, le collectif "Sortir du colonialisme", qui regroupe des associations, partis et syndicats, devait clôturer la 9ème édition de la "Semaine anticoloniale et antiraciste" par une manifestation, le samedi 1er mars dernier.

Or, cette année, sur directives des plus hautes autorités, (dixit de la Préfecture de Police de Paris) cette manifestation nous a été interdite, seul un rassemblement statique, Place de la République, a été toléré. Il semble que la phobie des incidents ayant eu lieu la semaine précédente à Notre Dame des Landes a "justifié" cette interdiction, alors que la tradition des précédentes années démontrait le bon déroulement de nos initiatives. En plus cette année, la fin de cette semaine "anticoloniale, antiraciste" tombant en période scolaire, l’affluence allait être réduite.

Alors qu’une partie des manifestants voulaient quand même sortir de la Place de la République, un déploiement phénoménal de CRS, plusieurs centaines, (avec casques, matraques, bombes lacrymogènes, boucliers, gilets pare-balles,…) stoppaient cette "velléité" et encerclait les militants pacifiques et les retenaient comme dans un centre de rétention à ciel ouvert pour une garde à vue de près de 2 heures, sur la Place de la République, et ce, malgré l’ordre de dispersion lancé.

Quelle surprise, ou plutôt, consternation, de constater qu’une semaine plus tard, des groupes, islamophobes, à connotation raciste, sur des thèmes de haines racistes, obtenaient le droit de manifester dans les rues de Paris. Ces groupes, eux s’étaient déjà signalés auparavant par des comportements violents.
On constate donc, Monsieur le Premier ministre, après les dérives racistes de votre gouvernement face aux Rroms, que vos services autorisent les manifestations à connotation racistes, mais interdisent celles antiracistes, anticoloniales. Et cette interdiction survient quelques jours après le refus par votre ministère des Affaires étrangères de recevoir une délégation de notre collectif pour évoquer les questions de droits de l’homme au Maroc, et du Sahara occidental !!!
Quelle conception d’un gouvernement se prétendant de gauche : même sous le sarkozisme, on n’avait pas assisté à un tel comportement !!!!
Nous publierons cette lettre et bien évidemment votre réponse.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier Ministre l’assurance de nos meilleurs sentiments.
Henri Pouillot
Président de "Sortir du colonialisme"

Henri POUILLOT
Tél : 0130.501.523 / 0686.400.201
Site http://www.henri-pouillot.fr


Déclaration de Sortir du Colonialisme - 2 mars 2014

Depuis 6 ans, l’Association "Sortir du colonialisme" organise avec le soutien de dizaines d’organisations, une marche de clôture de la Semaine anticoloniale et antiraciste, déclarée en préfecture conformément à la législation.

Or cette année pour la première fois, la préfecture nous signifie le refus de notre parcours allant de République à Ménilmontant en passant par Belleville, au motif que des "casseurs" l’infiltreraient.

Nous tentons alors de négocier un 2nd parcours qui irait en direction de Barbès pour arriver devant l’église St Bernard, et nous nous heurtons à un second refus sous prétexte de trouble à l’ordre public. ​ Pour la première fois une interdiction nous a donc été notifiée​ par la préfecture de police ​qui veut par la pression ​ nous impos​er​ un rassemblement statique Place de la République.

Alors que nous nous apprêtions ​malgré tout​ à partir en manifestation pacifique, un déploiement policier ​hallucin​ant ​ et totalement disproportionné​ a ​bloqué le cortège, ​l’a empêché de quitter la place de la République​, refoulé sur le terre plein central ​ pour l’encercl​er, ​interdisant toute possibilité de sortie de ce périmètre jusqu’à 17 heures. Une sorte de camp de rétention provisoire à ciel ouvert a donc retenu en otage des centaines de manifestant​-e-s en plein Paris ! Même sous la présidence de Chirac et de Sarkozy, de telles pratiques d’intimidation et de répression contre nos initiatives ne s’étaient jamais produites. L’association « Sortir du colonialisme" et les organisations signataires appelant à la manifestation du 1er mars dénoncent cet abus d’autorité d’un pouvoir qui se prétend socialiste et bafoue l’exercice du droit constitutionnel de manifester.

Après la véritable provocation du week-end dernier à Nantes, transformée en citadelle assiégée par les forces de l’ordre, Manuel Valls entend intimider et museler tous ceux qui refusent de courber l’échine devant la politique du gouvernement. ​C’est ce même ministre de l’intérieur qui, ​depuis des mois, fait preuve d’une grande complaisance envers les forces réactionnaires et fascistes ​qui ​ occupent ​​ la rue en toute impunité ​ et sécurité​, et défilent le bras tendu.

Nous dénonçons avec fermeté la politique colonialiste de la France, fer de lance de la défense des intérêts de la Françafrique, son soutien aux régime israélien, marocain, tur​c​ et autres qui maintiennent une domination coloniale sur les peuples palestinien, sahraoui, kurde.

Nous dénonçons le​ maintien du système colonial en Kanaky, aux Antilles et partout ailleurs.

Nous entendons poursuivre nos mobilisations malgré la répression et les intimidations, et appelons toutes les forces démocratiques à défendre notre droit inaliénable à la liberté d’expression. Nous nous réservons le droit de porter plainte contre cet atteinte inqualifiable contre le droit non négociable​ de manifester. 


Notre combat continue.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

1 Message

  • Le 13 mars 2014 à 23:01, par kamel

    Mr veuillez vous meller des histoires de votre jolie pays la France.en qui concerne le sahra dit occidental sachez qu’il à été et le restera.que penseriez vous si tout les marocains demandaient l indépendance de la corse , l Alsace ,la Lorraine ou la Polynésie etc.donc veuillez vous occupez de vos affaires svp.VIVE LE MAROC VIVE LE PEUPLE ET VIVE LE ROI MOHAMMED6
    LE SAHRA EST MAROCAIN ET LE RESTERA GRACE A LA VOLONTÉ DE DIEUX.

    Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Colonialisme/esclavage c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 785