Une tribune pour les luttes

Réseau Education Sans Frontières 13

Agenda et infos du RESF 13

Article mis en ligne le dimanche 22 juin 2014

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65
61 rue Consolat 13001 Marseille
www.educationsansfrontieres.org

Dimanche 22 juin 2014

AGENDA

- Mercredi 25 juin à 15h : rassemblement devant la préfecture de plusieurs comités de soutien à des jeunes scolarisés et familles sans papiers.

10 ANS DU RESF :

- MARSEILLE
Jeudi 26 juin à partir de 18h : Soirée solidaire et festive, au local de Solidaires, 29 bd Longchamp 13001.
Entrée libre. Restauration sur place (chacun est invité à apporter de quoi alimenter le buffet…)
Au programme :
musique (percussions, acoustique, chorales…), témoignages et prises de paroles de jeunes, de familles, de militants…, projections films et diaporama…

- MARTIGUES Mardi 1er juillet à partir de 19h : « Soirée-concert Les Bienvenus » n°6, au Parc du Prieuré à Martigues. Ouverture des portes à partir de 18h.
Au programme :
3 concerts (Los Fralibos, Ciao Tympans, Macadam Bazar) entre coupés de prises de paroles militantes (en partenariat avec le collectif solidarité Roms de Martigues) et de percussions/danses africaines (avec le groupe Akassa Production et la MJC de Martigues).
Entrée libre. Restauration sur place

INFOS
1/ Mercredi 25 juin à 15h : rassemblement devant la préfecture de plusieurs comités de soutien à des jeunes scolarisés et familles sans papiers.
2/ Les dernières pétitions de soutien…
3/ Chaque semaine, le RESF dans CHARLIE HEBDO et MEDIAPART

1/ Mercredi 25 juin à 15h : rassemblement devant la préfecture de plusieurs comités de soutien à des jeunes scolarisés et familles sans papiers.
A la veille d’un été qui risque comme toujours de s’avérer chaud pour les élèves sans papiers et leurs parents, les enseignants, parents d’élèves et citoyens solidaires de ces familles tiennent à notifier à la préfecture qu’ils prennent ces jeunes et leurs parents sous leur protection durant les vacances. A cette occasion des centaines de pétitions seront remises aux autorités préfectorales.
Le RESF appelle à être nombreux devant la préfecture mercredi 25 juin à 15h pour soutenir les lycéens Séfo et Gayané, les écoliers Djamila et Moutalib et leur grand-mère, les familles Boyadjan, Parvanyan, Yusupov, Mme Lopes Almeida et sa fille Melody dont le père a été expulsé en mai…
La liste est longue (cf les dernières pétitions ci-dessous). Au-delà il s’agit de rappeler la nécessité de changer la loi afin que le droit à l’Education et à la vie familiale soient enfin respectés.

2/ Les dernières pétitions de soutien à des lycéens et à des familles sans papiers dont les enfants sont scolarisés dans les Bouches du Rhône. Tous sont menacés d’expulsion et vivent dans la précarité.

- La famille Boyadjian doit pouvoir vivre en France !
Monsieur et Madame BOYADJAN ont quitté l’Arménie en 2008 pour s’installer à Moscou. En 2012, suite à des menaces, des coups, la mise à sac de leur appartement et de nombreuses intimidations ils quittent la Russie pour venir à Marseille où réside la famille de Monsieur et où leur deuxième enfant, Alexandre, nait en 2012. Levon, l’aîné, est scolarisé à l’Ecole maternelle Parmentier (13001) et il doit entrer au CP en septembre.
En France, la famille Boyadjan pensait obtenir le statut de réfugié et le droit de vivre en toute sécurité mais la demande d’asile a été refusée.
Les Boyadjan doivent pouvoir rester en France en tout sécurité !
SIGNEZ LA PɨTITION DE SOUTIEN http://resf.info/P2766

- Régularisation de la famille PARVANYAN !
La famille PARVANYAN vit en France depuis 3 ans.
Mushegh, 5 ans, est scolarisé à l’école maternelle Belle de Mai (Marseille 13003) et Alex (2 ans) est né en France.
Suite à de nombreuses violences policières liées à leurs activités politiques en Arménie, et craignant pour la sécurité de leur fils, ils ont dû fuir et demander l’asile en France.
Mais cette demande a été refusée et la préfecture leur a délivré une obligation à quitter le territoire…
Leur retour est pourtant impossible et leur avenir se trouve en France où ils se sont bien intégrés.
Ils vivent ici, ils bossent ici, ils étudient ici… ils restent ici !
M. le préfet, nous vous demandons de régulariser la situation administrative de cette famille.
Signez la pétition de soutien à la famille PARVANYAN ! http://resf.info/P2764

- Pour que M. et Mme YUSUPOV puissent travailler et leurs 4 enfants aller à l’école, ils doivent être régularisés. Aidons-les !
Yasmina (3 ans), Naïb (5 ans), Amirkhan (6 ½ ans) et Amina (8 ans) et leurs parents dorment dans la rue.
Cette famille a fui la Tchétchénie où elle ne se sentait plus en sécurité pour se réfugier en France en 2012. Leur demande d’asile a été refusée et ils ont été expulsés de leur logement de demandeurs d’asile.
Solidaires de ces parents et de leurs enfants qui sont maintenant bien intégrés à l’école (Amina vient de passer avec succès son DELF – Diplôme d’Etude en Langue Française), nous réclamons que le cas de cette famille soit réexaminé, d’autant plus qu’Amirkhan et Naïb souffrent d’une maladie génétique qui nécessite un suivi médical régulier à l’hôpital de la Timone.
Monsieur le Préfet, nous vous demandons de régulariser la situation administrative de cette famille pour qu’elle puisse rester en France en toute légalité.
Signez la pétition de soutien à la famille YUSUPOV ! http://resf.info/P2761

- NON à l’expulsion de Gayané Arakelyan, lycéenne marseillaise !
Nous, élèves, surveillants, enseignants et personnels du Lycée Denis Diderot à Marseille refusons l’expulsion de Gayané ARAKELYAN, élève de Terminale STMG Mercatique.
À quelques jours de passer son Bac, elle est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français le 15 juin 2014 au plus tard.
Nous demandons l’octroi d’un titre de séjour pour que Gayané puisse poursuivre ses études en France.
Signez la pétition de soutien à Gayané ! http://resf.info/P2757

- Djamila et Moutalib doivent pouvoir grandir en France !
Djamila, Moutalib et leur grand-mère sont arrivés du Daghestan en mars 2012.
Scolarisés à l’école élémentaire Kléber (13003), les enfants sont très bien intégrés à la communauté scolaire et s’investissent dans leur travail.
Victimes d’une vendetta familiale de la part d’un clan ayant du pouvoir au Daghestan, ils étaient menacés et ont du fuir leur pays.
Leur demande d’asile a été refusée, ils sont aujourd’hui sans ressources et sont menacés d’expulsion.
La préfecture leur a délivré une obligation à quitter le territoire.
Nous voulons qu’ils restent en France et pour cela qu’ils aient des papiers.
Signez la pétition de soutien à la famille G. ! http://resf.info/P2748

- Régularisation de la famille LOPES-ALMEIDA !
La famille LOPES-ALMEIDA (cap-verdienne) vit en France depuis 5 ans.
Melany est scolarisée à l’école maternelle Peyssonnel (Marseille 13003) en petite section.
Son père, qui travaillait comme maçon, a été dénoncé et expulsé pendant les vacances de printemps 2014.
Mme Lopes-Almeida, qui travaillait elle aussi, est maintenant seule avec Melany, sans ressources…
Signez la pétition de soutien à la famille LOPES-ALMEIDA ! http://resf.info/P2737

- Seule avec ses trois enfants, Mme BENCEUR doit être régularisée !
Mme Souad BENCEUR (algérienne) est arrivée à Marseille en 2012. Deux de ses enfants (Khadidja, 8 ans et Baraa 7 ans) sont scolarisés à l’école Busserine (13014), le troisième (Souhayb) a 17 mois.
En février 2014, la préfecture refuse de lui délivrer une carte de séjour et décide d’une obligation à quitter le territoire français…
Nous voulons que cette famille puisse rester en France, avec les mêmes droits que les autres.
Signez la pétition de soutien à la famille BENCEUR ! http://resf.info/P2730

- Mme JONUSOVIC et ses trois enfants doivent pouvoir vivre en France ! (Marseille 13006)
Mme Jonusovic vit avec ses 3 enfants (Bane 5 ans, Dzavit 4 ans et Muhammed 18 mois) à Marseille depuis 2012. En Serbie, elle a subi de nombreuses persécutions parce que le père de ses enfants était albanais. Celui-ci a été assassiné.
Malgré cela, sa demande d’asile a été refusée et au 15 mars 2014, le paiement de l’hôtel dans lequel elle était hébergée s’est arrêté. Seule la solidarité des parents et des enseignants de l’école de ses enfants a permis pour l’instant qu’elle et ses enfants ne se retrouvent pas à la rue.
Mme Jonusovic ne peut pas retourner dans son pays d’origine où elle est en danger. Elle doit être protégée par l’Etat français et donc être régularisée.
Signez la pétition de soutien http://resf.info/P2673

3/ Chaque semaine, le RESF dans CHARLIE HEBDO et MEDIAPART
Retrouvez ces chroniques sur le site du RESF.

- Les chroniques RESF dans Charlie-Hebdo, rubrique « L’expulsé de la semaine »
http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique461.html
Cette semaine : « Linda, future pupille d’un État pillard des droits de son père ? »

- Sur le blog de RESF sur Médiapart,
http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique707.html
« Elèves sans papiers : Marseille, des lycéens de Zep mobilisés pour un des leurs »
par le Comité de soutien Séfo SABANI Lycée Victor Hugo, RESF13 : Julie MORISSET, Frédéric SALVY

Retour en haut de la page

Répondre à cet article