Une tribune pour les luttes

Blocage de la FNAC

Avignon est une caisse de résonnance

La Coordination des Intermittents et Précaires et Le Collectif du Off

Article mis en ligne le lundi 7 juillet 2014

http://www.millebabords.org/IMG/jpg/action_fnac_7_juillet_2014_-_avignon.jpg

Aujourd’hui 7 juillet 2014, plus d’une centaine de compagnie et lieu du off ont voté la grève, demandant l’abrogation de la convention d’assurance-chômage, agréée le 26 juin par le gouvernement, et en application depuis le 1er juillet.

Ensemble, chômeurs, saisonniers, intermittent, salariés, intérimaires nous avons choisi de faire de cette journée de grève une journée d’action pour rappeler au gouvernement que nous ne cesserons de dénoncer sa politique dite sociale qui précarise encore davantage les plus fragiles.

Nous bloquons actuellement l’entrée de la FNAC. Il s’agit là d’une cible économique. Cette entreprise, coté en bourse, est, comme ses consoeurs, une grosse consommatrice de contrat court, de contrat à temps partiel, de stagiaires, de contrat aidées, bref de salariés précaires.

La précarité de l’emploi ne doit pas être synonyme d’une précarité de vie.

C’est pourquoi nous dénonçons l’ensemble de cette convention chômage qui ne fait qu’attaquer les chômeurs, sans jamais demander aux entreprises de payer le cout de la flexibilité d’emploi qu’elles imposent.

La nouvelle convention UNEDIC, nous concerne tous.

Aujourd’hui 6 chômeurs sur 10 ne sont pas indemnisés.
Nous nous battons pour que 10 chômeurs sur 10 le soient !

La Coordination des Intermittents et Précaires et Le Collectif du Off

Contacts presse
Jérôme Tisserand : 06 09 96 09 84
Stéphanie Marc : 06 09 47 26 47

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

1 Message

  • Le 7 juillet 2014 à 23:11, par messa

    LA CULTURE PARTICIPE AUSSI AU CONSUMÉRISME*

    * 3 définitions reprises sur wikipédia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Consum%C3%A9risme

    un sens courant dans la vie sociale qui définit l’« action concertée de consommateurs » face aux entreprises ;
    un sens étymologiquement erroné mais répandu en sociologie qui définit un « mode de vie lié à la consommation » ;
    une théorie qui considère que l’augmentation de la consommation des biens fournit un bénéfice économique.

    Je consomme, de fait, parce que je ne suis pas morte (même cet état est géré par le capital ; obsèques, concessions etc......). Mais je consomme le moins possible ; je me greffe sur l’existant en pratiquant le covoiturage, en achetant de l’usager, de l’occaze (meubles, vêtements etc....), en évitant le plus que je peux les produits industriels ; je mange les denrées "fabriquées" par des fabricants de proximité (légumes, viandes, huiles......) et de préférence des produits de provenance végétale (sensibilisée par la contre-domination de l’humain sur l’animal).

    Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

AVIGNON c'est aussi ...

Chômage/précarité c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 90

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 980