Une tribune pour les luttes

PrisonnierEs politiques : Vengeance d’État contre Libération Totale !

Article mis en ligne le jeudi 17 juillet 2014

La répression contre les militantEs pour l’environnement et la libération animale au niveau international s’accroit de plus en plus et de nombreuses personnes sont emprisonnées. Un petit aperçu de la situation.

Les États capitalistes, dans leurs courses folles à la destruction, l’aliénation et la colonisation de la terre, des humainEs et des animaux emportent sur leur passage celles et ceux qui s’y opposent. Que ce soit en Grande-Bretagne, en Italie ou aux USA c’est un climat de “chasse aux sorcières” appelé Green Scare qui est mis en place : on persécute et criminalise les activistes véganEs, qu’illes soient pour la défense de l’environnement ou la libération des animaux et illes sont considéréEs comme terroristes et subissent des peines hallucinantes, où les intérêts des plus grandes mafias capitalistes (pharmaceutiques) et étatiques se mêlent. Face à ce déchaînement de répression, des activistes continuent sans relâche la lutte pour la libération totale.

Leur justice spéciste, misogyne, transphobe et raciste prouve son caractère machiavélique lorsque des personnes aux actions légitimes se retrouvent dans l’illégalité et doublement condamnées, pour leurs idées et pour leur couleur de peau ou leur genre..

Nous soutenons nos camarades emprisonnéEs…
Elles et ils ont commencé la lutte pour la libération totale, continuons le combat !

Si vous souhaitez consulter les sites proposés en lien, nous vous conseillons fortement d’utiliser Tor ou un VPN.

SUEDE :

Le 10 avril 2014, Ebba, une activiste de 22 ans est arrêtée pour des incendies contre un élevage d’animaux destiné à la fourrure. Elle a réalisée cette action sous la bannière ARM, Animal Right Militia, sans que personne ne soit tué ou blessé.Retour ligne automatique
Le 18 juin, sa peine est confirmée : elle est emprisonnée pour 2ans et demi. Un autre militant de 24ans est condamné à la même peine pour les mêmes faits et un troisième militant de 32ans est condamné à 1an et 9mois de prison. Une quatrième personne est libérée mais avec de nombreuses restrictions.Retour ligne automatique
Le 11 juillet, après plusieurs jours de cavale et une recherche d’Interpol, Karl est arrêté et placé en détention.

Ebba est vegane straight edge, elle aime les sudokus, les magazines vegans ou sur les droits des animaux et les livres, mais aussi les zines de musique punk.

Karl Häggroth
Box 3
70140 Örebro
Sweden

Ebba Olausson
Box 3
701 40 ÖREBRO
Sweden

Pour plus d’infos cliquez ici

Nous n’oublions pas nos camarades de Revolutionära Fronten, groupe antifasciste qui lutte contre la violence néo-nazi, dont plusieurs membres ont été condamnés et purgent une peine de prison.

ITALIE :

Gianluca et Adriano sont deux anarchistes en prison en Italie pour des incendies de banques, magasins de fourrure et attaques de sous-traitants de compagnies énergétiques (exploitation de pétrole).
Placé dans des quartiers pour prisonniers politiques, leur procès devait avoir lieu le 4 juillet. Mais l’état italien a refusé de les mener au tribunal et a voulu utiliser la vidéo-conférence pour leur procès, ce qu’ils ont refusé. Le système de la video-conférence est utilisé contre les prisonniers considérés comme les plus « dangereux », par exemple les membres de la mafia, pour criminaliser et instaurer un sentiment de peur envers ces prisonniers. C’est aussi un moyen de les isoler et de leur empêcher tout contact avec l’extérieur. Depuis, Adriano et Gianluca ont décidé de refuser la vidéo-conférence qui fait de leur procès un spectacle. Le procureur a requit une peine de 9 ans de prison pour Gianluca et 8 ans de prison pour Adriano.

Le procureur de l’affaire, Minisci, est déjà bien connu, car c’est lui qui a mené les arrestations contre des dizaines d’anarchistes après l’émeute du 15 octobre 2011 à Rome (manifestation contre des mesures d’austérité) avec accusation d’association terroriste.
Nous n’oublions pas non plus la vague de répression lancé par le gouvernement et la police en Italie au mois de juin contre le mouvement squat a Turin, aboutissant à l’arrestation de dizaines d’anarchistes, ainsi que les activistes No Tav emprisonnéEs !

Pour plus d’infos cliquez ici ou

Pour leur écrire :

Adriano Antonacci
CC di Ferrara
Via Arginone 327
44122
Italia

Gianluca Iacovacci
Via Casale 50/A
15122 San Michele (AL)
Italia

GRANDE-BRETAGNE :

Debbie est une activiste de la libération animale engagée dans la campagne S.H.A.C (Stop Huntingdon Animal Cruelty), une campagne internationale lancée en 1999 dans le but de faire fermer HLS (Huntingdon Life Science), le plus grand laboratoire de vivisection d’Europe. A l’intérieur de HLS, ce sont 70 000 animaux qui sont retenus prisonniers pour des « expérimentations » qui sont en fait des actes de torture les menant à la mort.

On les appelle les BlackMail3 : Debbie a été accusée, avec Sven et Natasha, des activistes de Hollande, d’avoir incendié plusieurs locaux de Novartis, compagnie pharma multimilliardaire, d’avoir incendié le pavillon de chasse du président de Novartis, Daniel Vasella, et d’avoir volé les cendres de la mère de Vasella dans le caveau familial dans le but des les utiliser pour faire du chantage. Au tribunal il n’a pu être prouvé que Debbie avait commis ces actes et elle a été condamné pour « complot en vue de chantage » envers HLS à 5 ans de prison et à sa sortie 6 ans d’ASBO (Anti Social Behavior Order), c’est à une liberté utra surveillée l’empêchant de voir qui elle le souhaite ou de se déplacer dans certains lieux sous peine de retourner en prison.

Natasha et Sven sont en attente de leur extradition vers la Grande-Bretagne pour y être jugéEs.

Novartis a profité de la condamnation de Debbie et d’une pseudo menace terroriste pour obtenir du tribunal des arrêtés limitant les manifestations devant leurs locaux à un périmètre choisi par eux-mêmes, avec un nombre maximum de 6 personnes, sans megaphone ou sono ni faux-sang.

En septembre aura lieu le procès des SOCPA7, ce sont 7 militantEs pour les droits des animaux accuséEs de manifestations et donc harcèlement contre HLS. Debbie sera à nouveau jugée à ce moment là.

Les Blackmail3 et les SOCPA7 sont deux exemples de procès collectifs qui montrent l’actuelle répression et criminalisation à l’encontre des militantEs pour les droits des animaux en Grande-Bretagne et ce qu’est le Green Scare. Manifester devient un crime et les preuves les plus ténues ou sans véritables fondements sont utilisées pour faire condamner les militantEs à des peines très lourdes. Des campagnes de presse sont lancées par le gouvernement, notamment dans les tabloïds, pour diffamer les militantEs et empêcher tout soutien de la part du public.

La vivisection reste une entreprise de torture et de morts pour des milliards d’animaux (25 animaux meurent par seconde dans les labos dans le monde), mais un marché extrêmement lucratif au niveau mondial qui profite aux grandes filiales pharmaceutiques comme Novartis, Sanofi ou encore Monsanto à travers sa filiale Pfizer (clients de HLS) ainsi que des marques de cosméto comme le groupe l’Oréal ou encore pour l’alimentation comme Unilever.

Pour plus d’infos sur les Blackmail 3 cliquez ici
Pour plus d’infos sur les SOCPA 7 cliquez

Pour lui écrire :

Debbie Vincent
A 5819DE
HMP Bronzefield
Woodthorpe Road
Ashford Middlesex
TW 15 3JZ
Grande-Bretagne

Australie :

Jonathan Moylan, militant environnemental, risque actuellement 10ans de prison pour avoir fait circuler de fausses informations sur des entreprises, leur faisant perdre des millions.
En janvier 2013, il a publié sur internet un article à propos de la banque Australian Stock Exchange, annoncant que celle ci avait décidé d’annuler son crédit de 1, 2 milliards de dollards dans le projet de charbon de Whitehaven pour des raisons éthiques et environnementales. Cela avait chuté les actions de l’entreprise et leur avait fait perdre des centaines de milliers de dollars.Retour ligne automatique
Jonathan Moylan, âgé de 26ans, a plaidé coupable et risque 10ans de prison ou une amende de près de 500 000 dollars.

Pour plus d’informations cliquez ici

USA :

Aux USA le nombre de prisonniers de l’ELF et de l’ALF est le plus élevé, c’est la conséquence de la politique du “Green Scare”.

Marius Mason

Marius Jacob Mason a été condamné à 22ans de prison, une des plus longues peines données à unE militantE du Green Scare. Son comité de soutien voit dans cette affaire une forme de persécution politique, partie intégrante du “Green Scare”. Il a été condamné après avoir reconnu 13 chefs d’accusation dont des incendies et dommages matériels s’élevant à 4 millions de dollars.Retour ligne automatique
En 1999, il est accusé d’avoir incendié un bâtiment de l’université du Michigan pour plus d’un million de dollars de dégâts dans le but de protester contre des recherches sur des organismes génétiquement modifiés (OGM). D’autres dommages, à hauteur de 3millions de dollars ont inclus des attaques de maisons en construction et bateaux appartenant au propriétaire d’un élevage de visons (animaux tués et utilisés pour la fourrure). Il a été trahi par son ex-mari, qui après avoir participé à ces actions a accepté de devenir informateur pour le gouvernement et a trahi, livrant Marius à la police …

Le 7 juillet, nous apprenons que Marius a officialisé sa transition. Celle-ci n’étant pas encore officielle, il est nécessaire de lui écrire à son ancien nom.

Pour plus d’informations sur Marius cliquez ici

Pour lui écrire :ici

Marie Mason #04672-061
FMC Carswell
Federal Medical Center
P.O. Box 27137
Fort Worth, TX 76127
(Texas) USA

Ne mentionnez en aucun cas des actes illégaux dans vos lettres.
Les lettres avec mention d’autres prisonnièrEs “green scare” (prisonnierEs pour les droits des animaux ou l’environnement) peuvent être refusées. Marius Mason a une liste de 100 personne pré-approuvées à qui il peut écrire donc vous ne recevrez pas nécessairement de réponse.
Toutes les lettres doivent être écrites intégralement en anglais (elles doivent pouvoir être lues par l’administration pénitencière) et utiliser un nom et un prénom (pas de surnom). Nous vous conseillons fortement d’écrire le nom du prisonnier et son numéro d’écrous sur toutes les pages car les lettres sont souvent ouvertes et des pages “égarées” facilement.

Kevin Olliff et Tyler Lang

Kevin Olliff (25 ans) et Tyler Lang, sont deux activistes pour la libération animale. Alors qu’ils étaient en voiture, un contrôle routier d’apparence “normal” survint dans une zone rurale de l’Illinois. Tous les deux refusèrent mais malgré tout la police réalisa une fouille du véhicule. Selon la version policière du “matériel suspect” a été découvert comme divers outils et vêtements de camouflage. Toujours selon l’imagination policière, ces outils pourraient être liés à une affaire de libération animale. Ils sont donc accusés d’être en “possession d’outils de cambriolage”. La seule raison pour laquelle la police s’acharne sur eux, c’est que ce sont deux activistes pour les animaux déterminés dans la lutte.Retour ligne automatique
Tyler avait été libéré mais nous apprenons qu’aujourd’hui (le 11 juillet) Tyler a été arrêté à la sortie d’un restaurant et placé en détention.

Pour plus d’informations cliquez ici

Pour écrire à Kevin (Tyler venant juste d’être à nouveau incarcéré, son adresse n’est pas encore disponible) :

Kevin Johnson M42382
Vandalia Correctional Center
P.O. Box 500
Vandalia, IL 62471
USA

Fran Thompson

Fran est une militante écologiste pour le droit des animaux. Elle est actuellement emprisonnée à vie au Nebraska pour avoir eu recours à l’auto-defense face à un agresseur. Alors qu’un homme la harcelait, la suivait et la menaçait de mort, il s’est introduit chez elle en pleine nuit. Elle a alors sorti son arme, a tiré pour se défendre et il est mort. Du fait de ses engagements militants, le procureur lui a refusé de plaider la légitime défense, elle a donc été condamnée pour meurtre au 1er degré.

Peu d’informations ont été trouvées, toute fois on peut lire le soutien de l’Anarchist Black Cross de Denver en cliquant ici

Pour lui écrire :

Fran Thompson #1090915
CCC
3151 Litton Drive
Chillicothe
MO 64601
USA

Walter Bond

Il est un militant vegan straight edge, il purge une peine de 12 ans de prison pour avoir incendié une usine de peaux de mouton à Denver, une usine de cuir à Salt Lake City et un restaurant dans l’Utah.
Le 11 Février 2011, il a été condamné à 5 ans de prison fédérale pour l’incendie de l’entreprise de peau de mouton dans le Colorado et le 13 Octobre 2011, il a été condamné à 7 ans et 3 mois pour l’incendie de l’usine de cuire dans l’Utah. Sa date de sortie prévue est le 14 Avril 2021. En prison, Walter Bond continu d’écrire de nombreux textes sur la libération animale qui sont des repris dans de nombreuses langues.

Nous avions retiré notre soutien à Walter Bond suite à ses positions anti-avortement et homophobe. Suite à une lettre d’excuse de sa part et revenant sur ce qu’il avait déclaré, nous lui réaffirmons tout notre soutien.

Pour plus d’informations cliquez ici

Pour lui écrire :

Walter Bond
37096-013
USP Marion CMU
PO Box 1000
Marion IL 62959
USA

Eric Mc David

Il purge une peine de 20 ans de prison pour un “crime idéologique” ou “crime de pensée”. Il a été arrêté en janvier 2006 (cela faisait parti du projet du gouvernement de “Green Scare”) après avoir été pris pour cible par un indic qui avait préparé un traquenard dans lequel est tombé Eric. Eric a été pris pour cible par l’état pour ses idées politiques, et son affaire est importante pour toutEs celles et ceux qui veulent se révolter.

Pour plus d’informations cliquez ici

Pour lui écrire :

Eric McDavid 16209-097
FCI Terminal Island
Federal Correctional Institution
PO Box 3007
San Pedro, CA 90731
USA

Rebecca Rubin

Rebecca Rubin purge une peine de 5 ans de prison pour incendies, tentative d’incendie et complot en vue de commettre un incendie dans les états du Colorado, de l’Oregon et de la Californie au nom de l’ELF et de l’ALF entre 1996 et 2001. Un des incendie a notamment détruit une station de ski pour 12millions de dollars en 1998. Elle a toujours refusée de donner les noms des autres participants à ces incendies.
En 2006, elle apprend qu’elle est recherchée pour ces incendies et les médias n’hésitent pas à la comparer à Oussama Ben Laden. Elle refuse tout d’abord de se rendre et ne sera arrêtée qu’en 2012 par le FBI.

Pour plus d’informations cliquez ici ou

Pour lui écrire :

Rebecca Rubin #98290-011
FCI Dublin, Federal Correctional Institution
5701 8th Street – Camp Parks
Dublin, CA 94568
USA

Justin Solondz

Il a été arrêté sous de multiples chefs d’inculpations pour des incendies criminels, pour complot et l’usage d’un “dispositif de destruction non enregistré” en 2006. Il est supposé avoir participé à l’incendie de l’université de Washington ainsi qu’à un incendie au Litchfield Wild Hourse et au Burro Corral de Susanville, Californie. Le 20 décembre 2011, il plaide coupable pour un seul “complot” et un chef d’inculpation lié à l’université de Washington. Le 16 mars 2012 Justin a été condamné à 7 ans de prison.

Pour plus d’informations cliquez ici

Pour lui écrire :

Justin Solondz #98291-011
FCI Loretto
Post Office Box 1000
Loretto, PA 15940

Mumia Abu-Jamal et MOVE

En 1981, Mumia, ancien Black Panther et partisan de MOVE a été arrêté et emprisonné pour l’assassinat d’un flic. Il a été condamné à mort, mais est actuellement en attente de nouvelle condamnation suite à une audience du tribunal en 2001.

MOVE est un groupe éco-révolutionnaire mystique qui a mené des actions pour la défense de la nature (wild) et des animaux. Il y a actuellement huit activistes de MOVE qui sont en prison pour 100 ans après avoir été accusés d’avoir participé au meurtre de ce flic en 1979. La neuvième personne, Merle Africa est décédée en prison en 1998.

Pour plus d’informations cliquez ici et

Pour leur écrire :

Debbie Simms Africa (006307)
Janet Holloway Africa (006308)
Janine Philips Africa (006309)

CI Cambridge Springs
451 Fullerton Ave
Cambridge Springs, PA 16403-1238
USA

Michael Davis Africa (AM4973)
Charles Simms Africa (AM4975)

SCI Grateford, PO Box 244
Grateford, PA 19426-0244
USA

Edward Goodman Africa (AM4974)
301 Morea Rd, Frackville, PA 17932
USA.

William Philips Africa (AM4984)
Delbert Orr Africa (AM4985)
SCI Dallas Drawer K, Dallas, PA 18612
USA

Mumia Abu Jamal (AM8335)
SCI Greene, 175 Progress Drive
Waynesburg PA 15370
USA

Dans ce monde qui enferme sans cesse, nous affirmons que toutEs les prisonnierEs sont politiques !Retour ligne automatique
En fRance, nous n’oublions pas non plus nos camarades anarchistes Enguérrand, condamné à 1an de prison suite à la manifestation du 22 février à Nantes contre l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes ! Ainsi que Damien, enfermé pour 2ans et demi pour des incendies !

Pour leur écrire :
DAMIEN CAMELIO
Ecrou n°5057
Centre de détention de Mont de Marsan
Chemin de Pémégnan
BP 90629
40000 MONT DE MARSAN CEDEX

Delanous Enguerrand
Ecrou n ° 59694
Rue de la Mainguais
BP 71636 44316
Nantes CEDEX 3

Nous nous réjouissons aussi de la libération de Victor Hugo Montoya, vegan straight edge qui était emprisonné au Chili pour terrorisme anarchiste. Il a été récemment libéré et nous sommes raviEs de savoir qu’il a pu retrouver sa famille et ses amiEs.

Jusqu’à ce que toutes les cages et toutes les prisons soient vides, jusqu’à ce qu’à la fin des frontières, continuons le combat !

P.-S.

Cet article a pour but de donner une idée des actions et de la répression actuelle autour des questions d’environnements et des droits des animaux. Si d’autres prisonnierEs ou situations nous ont échappées, écrivez nous et elles seront ajoutées à l’article.

Tout l’article (avec liens et photos) sur : https://pantheresenragees.noblogs.org/post/2014/07/12/prisonnieres-politiques-vengeance-detat-contre-liberation-totale/

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

International c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 415

Justice c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 160

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1015

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1175