Une tribune pour les luttes

Collectif Indépendance des Chercheurs

Jaurès et Dreyfus ; recherche et "consensus"

Article mis en ligne le dimanche 17 août 2014

Articles d’Indépendance des Chercheurs :

Jean Jaurès : le centenaire (II)

Le 18 juillet 2014, Le Journal du CNRS évoque « L’héritage de Jaurès », à l’occasion du centenaire de Jean Jaurès auquel nous avons également consacré notre article récent « Jean Jaurès : le centenaire (I) ». Si Jean Jaurès est particulièrement connu pour son opposition à la première guerre mondiale dont les effets néfastes ont été rappelés dans « Première guerre mondiale : le centenaire » (I) et (II) et (III), ainsi que dans « Première guerre mondiale, "gauches" et impérialisme (I) », il fut également un défenseur d’Alfred Dreyfus. Le site Dreyfus réhabilité inclut notamment un rappel du rôle de Jean Jaurès avec, entre autres, le titre Les combats de Jaurès. Au printemps 1902, ce dernier affirmait dans sa profession de foi électorale : « Maintenant, toute la France éclairée et loyale sait la vérité ». Un an plus tard, dans La Petite République, il appelait fermement les citoyens à « demander raison à des institutions de mensonge et de caste des fruits de scélératesse qu’elles ont portés ». Par la suite, son soutien à Alfred Dreyfus sera permanent jusqu’à la révision du procès. En réalité, Jaurès avait évolué au cours de cette affaire qui de toute évidence contribua à façonner sa pensée et sa démarche politique. C’est à partir d’août 1898, au vu des évidences des faux commis par le commandant Hubert-Joseph Henry, que Jaurès prendra résolument la défense de Dreyfus. On ne peut que se féliciter d’une telle évolution et saluer la force de l’engagement qui lui a fait suite.

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/07/18/jean-jaures-le-centenaire-ii-50060.html ]

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/08/14/science-recherche-et-pression-au-consensus-ii-50107.html

Science, recherche et pression au consensus (II)

Le 14 août 2014, Le Monde écrit à la une « Pourquoi Hollande est dans l’impasse », faisant une nouvelle fois référence à des « mauvais chiffres » qui contrediraient les « prévisions du gouvernement ». Mais les actuels milieux dirigeants français, présents dans la politique depuis les années 1980, ont-ils pu sérieusement ne pas prévoir cette débâcle qui ne cesse de s’alourdir ? Tout compte fait, la cible désignée depuis trois décennies était-elle autre que le niveau de vie et les acquis sociaux des populations des pays dits « riches » ? L’Acte Unique Européen de février 1986, signé sous la présidence européenne de Jacques Delors, et la création de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) qui lui a fait suite en 1994, avaient-ils un autre objectif que d’instaurer une « concurrence de la main d’oeuvre » aux échelles européenne et planétaire ? La suite était largement prévisible, même si les réactions citoyennes n’ont pas été à la hauteur des dangers réels. 20 minutes interroge « Déficit public : Que se passera-t-il si la France n’atteint pas son objectif ? ». Mais s’agit-il d’autre chose, du côté du gouvernement français, que de montrer à ses électeurs que « tout aura été fait » pour éviter une casse sociale qui de toute façon suit son cours depuis longtemps même si le pire est encore à venir ? Dans cette vaste mise scène, les interventions de professionnels intitulés « experts », « économistes »... ne manquent pas. Mais peut-on parler de science indépendante à propos de l’Économie ? Quelles sont les garanties d’indépendance de la recherche dans ce secteur ? On n’a guère vu des économistes dénoncer en temps utile la stratégie qui a conduit à la mise en place de l’OMC. Et à présent, l’OMC exerce une influence certaine sur ce domaine d’activité.

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/08/14/science-recherche-et-pression-au-consensus-ii-50107.html ]

et pour rappel :

Jean Jaurès : le centenaire (I)

Première guerre mondiale : le centenaire (I)

Première guerre mondiale : le centenaire (II)

Première guerre mondiale : le centenaire (III)

Science, recherche et pression au consensus (I)

Non à un SMIC européen !

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Analyse/réflexions c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1990

Histoire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 215