Une tribune pour les luttes

Communiqué commun

Au nom de l’humanité, mobilisons-nous pour Kobanê

conférence de presse jeudi 9 octobre à 11 h à la MMDH, 34 cours Julien 13006
Manifestation samedi 11 octobre 16 h 30 aux Mobiles

Article mis en ligne le mercredi 8 octobre 2014

KOBANE ABANDONNÉ, UNE HONTE POUR L’HUMANITÉ ? LE TEMPS EST COMPTÉ : MAINTENANT OU JAMAIS

CITOYENNES, CITOYENS AGISSONS, GARDONS ESPOIR, ÉVITONS LE PIRE… UN GÉNOCIDE !

Après trois semaines de sièges, les djihadistes sont rentrés à Kobanê dans le nord de la Syrie, la communauté internationale dont la France est restée sourde aux appels d’urgence des dirigeants kurdes du Rojava(1), qui ne cessent en vain de demander des armes pour défendre la ville et ses habitants des gangs du Daesh.

Alors qu’ils étaient les meilleurs remparts contre le terrorisme de l’EI, les défenseurs de Kobanê ont été abandonnés. La France et la Communauté internationale, prétendument en guerre contre le terrorisme, ont une responsabilité majeure dans ce qui s’est passé et qui était prévisible. La complaisance envers la Turquie qui impose son embargo sur l’enclave kurde au Nord de la Syrie est insoutenable.

L’intervention de la coalition exclusivement aérienne a montré ses limites. En phase de guérilla urbaine, ces frappes seront de plus en plus inefficaces. Même si l’héroïsme des combattants et combattantes kurdes est exemplaire avec leur armement léger, ils ne pourront freiner l’avancée de cette organisation barbare qui attaque avec une artillerie lourde et sophistiquée.

Faisant partie de la coalition, la Turquie reste plongée dans son immobilisme en se réjouissant de cette situation dramatique. Allant jusqu’à repousser de sa frontière les jeunes Kurdes qui tentent de rallier Kobanê. Cette même, frontière nommée autoroute des djihadistes.

Située sur 800 km à la frontiere Turco-Syrienne, si la Province de Kobanê tombe aux mains de Daesh, cela aura des conséquences incalculables : Intervention militaire de la Turquie allant jusqu’à exiger l’établissement d’une zone tampon, désarmement des combattant-tes kurdes, anéantissement de l’expérience autogérée du Rojava, rupture des négociations de paix entre Abdullah Ocalan et Ankara, révolte en Turquie avec embrasement dans les autres régions kurdes.

Mais aussi une tragédie humaine sans précédent : UN GÉNOCIDE !

A la veille du 100e anniversaire du génocide arménien, chapitre noir de l’histoire de l’Humanité ne laissons pas Kobanê être un prochain Deir Ez Zor.

Tout n’est pas joué même si les heures sont comptées !

Ensemble gardons espoir, essayons de sauver Kobanê d’une tragédie humaine !

Le passé ne manque pas d’événements historiques ou une mobilisation de masse de la société civile a permis de faire bouger les politiques et de fait impliquer les médias ; un effet boule-de-neige pour que tout un monde fasse basculer le cours de l’histoire.

Pour l’humanité, contre la barbarie, mobilisons nous et faisons pression auprès de la communauté internationale dont la France, demandons :
- les mesures de sanctions qui s’imposent contre les états complices de la terreur islamiste, notamment la Turquie,
- la livraison d’armes aux forces kurdes engagées dans la défense de Kobanê,
- la destruction de l’armement lourd à disposition des djihadistes,
- la reconnaissance internationale du Rojava, à l’exemple du Kurdistan Irakien,
- une aide humanitaire d’envergure pour les populations concernées.

Demandons également de soutenir toutes les initiatives politiques prises dans le cadre de l’ONU visant à tarir les financements de l’EI et favorisant un règlement politique qui mette un terme à la violence dans cette partie du monde.

(1) Ouest en kurde, depuis novembre 2013, le Kurdistan Syrien dispose de sa propre administration autonome.


Premiers signataires : Alternatifs Libertaires Marseille, Association ZARI pour la promotion de la culture amazighe 13, Centre Culturel Alevis, Centre Démocratique de la Communauté Kurde – Marseille, Collectif Solidarité Maghreb, Kali Production, Forum Femmes Méditerranéennes, Images et Paroles, Ligue des Droits de l’Homme 13, MRAP13, Parti de Gauche Marseille, Parti Communiste Français 13, Solidarité et Liberté,

PDF - 77.7 ko

http://www.millebabords.org/IMG/pdf/communique_presse_kobane_071014.pdf
Communiqué du 7 octobre 2014

APPEL A MANIFESTER SAMEDI 11 OCTOBRE A 16H30

Mobiles, métro Réformés (en haut de la Canebière)

Pour l’humanité, contre la barbarie, mobilisons nous et faisons pression auprès de la communauté internationale dont la France, demandons :
- les mesures de sanctions qui s’imposent contre les états complices de la terreur islamiste, notamment la Turquie,
- la livraison d’armes aux forces kurdes engagées dans la défense de Kobanê,
- la destruction de l’armement lourd à disposition des djihadistes,
- la reconnaissance internationale du Rojava, à l’exemple du Kurdistan Irakien,
- une aide humanitaire d’envergure pour les populations concernées.

Demandons également de soutenir toutes les initiatives politiques prises dans le cadre de l’ONU visant à tarir les financements de l’EI et favorisant un règlement politique qui mette un terme à la violence dans cette partie du monde.

Les organisations souhaitant être signataires, peuvent nous faire parvenir leur accord aux deux adresses suivantes : dieudonne.philippe chez orange.fr, solidarite.et.liberte chez gmail.com

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4510

International c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 420