Une tribune pour les luttes

Communiqué d’Étienne Bastide, Journaliste à Radio Galère

Pas de public pour le FN

+ lien fichier son de la réunion du Conseil d’Arrondissement 7e secteur) Marseille

Article mis en ligne le mercredi 8 octobre 2014

Pour mémoire, depuis des années, je suis responsable administratif de l’association Galère, qui gère Radio Galère. Mon activité journalistique est reconnue de tous, en général. Beaucoup me connaissent. Je m’exprime lors de deux émissions : le magazine info du samedi à partir de 12 h 30 et le dimanche à 11 heures. J’entre partout et j’enregistre quand il m’en prend l’envie. A de très nombreuses occasions, j’ai interpellé et interviewé des Présidents, des Premiers Ministres et des Ministres, des députés, des sénateurs, le Maire, (de Marseille mais pas que), et de très nombreux Maires de Secteurs pour le menu fretin. Et beaucoup de simples militant(e)s ou citoyen(ne)s qui n’avaient pas besoin de titres pour dire ce qu’(elles) avaient envie de dire.

Ce soir, Mercredi 8 Octobre, je suis allé vers 17 h 45 (soit avec un peu de retard) à la réunion du Conseil d’Arrondissement du 7 ème secteur de Marseille.

Le temps de mettre mon enregistreur en route, Samy Josuah finissait une intervention sur l’absence de moyens laissés aux centres sociaux par la nouvelle mandature… Concomitamment mais ce n’est qu’un pur hasard, rien n’avait été calculé, je le jure, le représentant socialiste mettait en route un petit camescope. Et le nouveau sénatueur Maire FN des 13ème et 14 ème arrondissements de Marseille, n’a dès lors eu de cesse de tenter de le ridiculer pour cet acte (expliquant entre autres que s’il a fait cesser l’enregistrement par des agents dédiés de ces Conseils et leur mise en ligne, c’était pour faire des économies puisqu’il y avait peu d’amateurs). Alors que Stéphane Mari avait accepté de cesser de prendre des images, Ravier alors m’interpelle, et m’enjoins d’arrêter mon appareil. Je n’obtempère pas à ses injonctions. Il demande alors à la Police Municipale de m’expulser manu militari. Ce qu’elle ne fait pas, sachant pertinemment qu’elle n’en a pas le pouvoir. Ravier s’entête « la police municipales doit m’obéir », ce qu’elle ne fait pas. J’admire leur courage d’affronter un tel tyran qui ignore la loi et leur enjoint de m’expulser sous la menace de sanctions. Je montre ma carte de presse au public, appelle au droit. Quelques réactions parmi les afficionados de Ravier, « sales gauchistes, ils nous font chier, ils ne savent faire que ça », etc. D’autres heureusement plus favorables, et donc, je tiens bon.

Ravier devant tant de résistances suspend la séance… Ses gros bras font mine de me bousculer au passage, et lui s’éloigne, sans un regard…

Considérant que démonstration est faite, que les séances d’un conseil d’arrondissements tenu par le FN ne sont plus publiques que pour un public réduit et surtout interdites de diffusion à l’extérieur, à l’attention de tou(te)s les citoyen(ne)s, je quitte les lieux…

Étienne BASTIDE
Journaliste à Radio Galère.

Je tiens les fichiers sons à disposition pour tou(te)s les autres journalistes qui pourraient s’y intéresser…*

Nota : en terme de jurisprudence, j’ai trouvé ça :
http://questions.assemblee-nationale.fr/q12/12-64615QE.htm
en fait très explicite...

* cliquer lien enregistrement quasi intégral

PDF - 36.1 ko
Retour en haut de la page

Répondre à cet article

3 Messages

  • Le 9 octobre 2014 à 12:25, par Christiane

    Bonjour,
    Je viens de lire votre article sur "pas de public pour le FN". Nous filmons les conseils municipaux depuis le début de la mandature de Mr Briffaut, maire FN de Villers-Cotterêts. Je pense qu’il n’apprécie pas trop mais n’en dit mot. Il tient à paraître "clean" vis à vis de la loi Républicaine. Notre site www.villers-cotterets-citoyen2014.fr met en ligne les vidéos des conseils municipaux. Je voulais juste vous faire part de notre expérience et éventuellement écouter votre bande son afin de savoir si nous pourrions l’utiliser.
    Je vous souhaite une bonne journée et peut-être au plaisir de vous lire.
    Christiane Dufour

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2014 à 20:10, par Etienne BASTIDE

    Sur son site, le sénateur maire a récupéré le fichier son qui expose l’incident avec Stéphane MARI,
    et avec un cynisme incroyable, prétend me "remercier" parce qu’en effet son échange avec l’élu socialiste n’est pas à l’avantage de ce dernier qui se plie à son diktat...

    www.stephaneravier.fr/
    Il y a 1 jour - Le fichier audio qui prouve que Stéphane Ravier, loin de faire preuve d’autoritarisme,a conservé la plus parfaite courtoisie républicaine. Merci à Etienne Bastide, journaliste à Radio Galère
    podcast, et là donc, l’enregistrement concerné...

    C’est en effet ce qu’il a fait (écouter le fichier son suivant) : tenter de me "remercier" : me faire arrêter mon enregistrement.
    J’ai tenté un droit de réponse sur son site mais en vain, évidemment. C’est par omission, une violation de la propriété intellectuelle, d’une part, une insulte qui est faite à ce que ces enregistrements démontrent, lorsqu’ils sont écoutés in extenso : son abus de pouvoir avec pourtant une jurisprudence constante , sur le droit des conseillers et du public, d’enregistrer et de diffuser les débats des assemblées communales.

    Comme dirait l’autre, il ne l’emportera pas en paradis ...

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre 2014 à 15:56, par Etienne BASTIDE

      Je me sens obligé de vous informer qu’après une dizaine de jours (de reflexion peut-être ?) S Ravier a publié sur son propre site ma réponse...

      Et comme les fichiers ont été librement téléchargés et d’autant qu’il laisse le lien vers le fichier qui met en évidence son attitude inqualifiable à mon égard, je ne peux pas dire grand chose.

      Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

Fascisme/antifascisme c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 60