Une tribune pour les luttes

inauguration du Stade vélodrome à Marseille ce jeudi 16 octobre

Parents d’élèves empêchés de s’exprimer devant le stade Vélodrome ce matin

Article mis en ligne le jeudi 16 octobre 2014

Ce jeudi matin à 10h, une petite centaine de parents d’élèves mobilisés pour la mise en place des temps d’activités périscolaires à Marseille, deuxième ville de France, s’est donné rendez-vous avec enfants et banderoles devant le métro Rond-Point du Prado pour aller porter, pacifiquement et dans la bonne humeur comme ils le font depuis la rentrée scolaire, leur colère et leurs revendications lors de l’inauguration officielle du Stade Vélodrome (budget + de 400 millions d’euros dont une large part de financement par les contribuables), réservée à des invités et en présence du maire de la Ville Jean-Claude Gaudin.

Surprise : un imposant dispositif policier a été mis en place pour leur interdire l’accès à l’entrée principale du stade sur le Boulevard Michelet, dispositif qui s’est renforcé au fil des minutes pour aboutir à un véritable enclos à l’intérieur duquel les parents et enfants étaient parqués devant le métro, interdits de tout mouvement, les policiers assurant l’exfiltration des visiteurs "normaux" en direction du stade (photos jointes).

Pour information, au même moment, des marins de la SNCM revendiquaient justement leur cause devant l’entrée officielle, sans être le moins du monde inquiétés par les forces de l’ordre, et c’est bien ainsi :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2014/10/16/le-stade-velodrome-theatre-des-revendications-marseille-572558.html

Nous devons donc constater que des ordres précis ont été donnés pour empêcher les parents d’élèves, vraisemblablement considérés comme de dangereux activistes, de s’exprimer devant l’entrée officielle. Des parents mobilisés, responsables et résolus, dont des représentants ont pourtant été reçus hier au Ministère de l’Education Nationale, et qui viennent de réunir près de 5000 euros en 48h sur une plateforme collaborative pour payer un avocat au Conseil d’Etat : http://fr.ulule.com/ecoles-marseille/

Au passage, le nombre de policiers encadrant la manifestation égalait presque celui des manifestants, un taux d’encadrement que les parents souhaiteraient voir appliqué à leurs enfants lors des prochaines activités périscolaires, si elles sont mises en place un jour. Pour info, à 11h30 à l’école élémentaire Azoulay 124 enfants étaient gardés par deux agents municipaux pour un pique-nique sur le terrain de sport, jusqu’à 13h30. No comment.

Communiqué parents mobilisés

Voir l’appel de l’action symbolique de ce jeudi matin :
http://www.millebabords.org/spip.php?article26783

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Education c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 560

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1090