Une tribune pour les luttes

Concurrence non faussée des services...

Article mis en ligne le mardi 28 juin 2005

Nicolas Sarkozy veut savoir lequel des trois services qu’il finance (la DST, le GIGN ou la Police Nationale) est le plus efficace pour attraper les criminels. On affecte donc un bois à chaque service et on lâche un lapin dans chaque bois. Charge à chaque service de retrouver le sien.

Le GIGN encercle son bois, fait une sommation rapide, mitraille tout, met le feu au bois, saccage toute trace de vie. Très fiers et sans s’excuser (alors qu’une certaine presse prétend avoir les photos du lapin les bras en l’air) les ninjas rapportent le cadavre carbonisé du lapin et déclarent : "Mission accomplie".

Les espions de la DST placent des micros, engagent des lapines bien roulées, soudoient des renards, truffent des carottes, font de l’intox dans les clairières, interrogent discrètement les plantes et les cailloux. Après un mois d’enquête, ils concluent : "L’affaire est close, ce lapin n’a jamais existé".

La Police pénètre dans son bois avec le panier à salade, fait une rafle dans une clairière et revient le lendemain matin avec un sanglier bien amoché qui ne cesse de répéter : "Ok, ça va, je suis un lapin . Je suis un lapin ..."

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Humour ? c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 190