Une tribune pour les luttes

Comment un mineur étranger isolé s’est retrouvé pour trois semaines aux Baumettes sur un signalement de l’Aide sociale à l’enfance qui l’héberge. Cinq cas rapportés en quelques jours

Article mis en ligne le samedi 29 novembre 2014

Comment un mineur étranger isolé s’est retrouvé pour trois semaines aux Baumettes sur un signalement de l’Aide sociale à l’enfance qui l’héberge. Cinq cas rapportés en quelques jours. Les mains accrochées au garde-corps du box des prévenus, le garçon écoute visiblement inquiet son interprète en langue « soussou » lui dire qu’il est poursuivi pour « détention et usage d’un faux document administration délivré en vue de constater un droit, une qualité, une identité ». Lamine, mineur isolé guinéen, sort de trois semaines de détention provisoire aux Baumettes. Ce 10 novembre, il a eu dix-huit ans en cellule.

Lire la suite :

http://www.lamarseillaise.fr/marseille/faits-divers-justice/33584-criblage-en-foyer-de-mineurs-guineens

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Marseille c'est aussi ...

0 | ... | 215 | 220 | 225 | 230 | 235 | 240 | 245 | 250 | 255 | 260

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | ... | 770 | 775 | 780 | 785 | 790 | 795 | 800 | 805 | 810 | ... | 905