Une tribune pour les luttes

Jusqu’au 12 juillet

L’enquête publique relative au Plan de Déplacement Urbain (PDU)

Une occasion de manifester notre colère !

Article mis en ligne le mardi 5 juillet 2005

Chers amis,

Le Plan de Déplacement Urbain de la communauté urbaine Marseille Provence
Métropole (PDU) est entré depuis le 13 juin dans la phase d’enquête
publique. Il entend fixer jusqu’en 2015 les grandes orientations pour les
déplacements dans les 18 communes de la communauté urbaine.
Les objectifs affichés (et obligatoires pour un PDU) sont de tout mettre
en œuvre pour développer une alternative à la voiture et améliorer la
qualité de vie.

Les moyens annoncés sont : le développement de transports en commun en
site propre, l’extension des lignes de métro, la création de lignes de tramway, la réorganisation du réseau de bus...

Si les objectifs et les intentions sont louables, les dispositions concrètes qui y sont prévues, par contre, nous inquiètent.

En effet, pour avoir étudié le PDU, nous y avons noté de nombreux points
largement en contradiction avec les objectifs annoncés et qui sont :

- La création de zones tranquilles en centre ville de Marseille (ce qui impliquerait qu’il y aura des zones qui ne le seront pas).
- La création de voies d’accès aux parkings de l’hyper centre, alors que l’on veut y réduire la circulation automobile... (boulevard de la Blancarde, boulevard de la Libération, cours Lieutaud et boulevard d’Athènes...)
- La création de voies nouvelles pour les automobiles (BUS (Boulevard Urbain Sud), tunnels...).
- La création de parkings en centre-ville pour les visiteurs, véritables aspirateurs de voitures.
- Un flou total sur les liaisons entre Marseille et les autres communes de la Communauté Urbaine (train, métro...).
- Un phasage des travaux où la priorité est donnée aux infrastructures routières.
- Un abandon total des trolley-bus sous prétexte que les câbles enlaidissent les façades du centre-ville, alors que dans le même temps de nouveaux câbles vont être posés là où ils ont été retirés et sur tout le trajet du tramway. Un tramway qui n’est pas plus écologique que les trolleys et qui n’a pas ses qualités dans les rues pentues du centre.
- Une évaluation du PDU basée sur des données datant de 1999 (une modélisation effectuée en 1999) (alors que nous sommes en 2005). Une évaluation limitée à la ville de Marseille et qui n’a pas été étendue à tout le territoire de la Communauté Urbaine

Les automobilistes disposeront de plus de facilité d’accès au centre-ville, ce qui entraînera une détérioration des conditions de circulation et un accroissement de la pollution et du bruit. L’objectif assigné par MPM n’est pas de diminuer le trafic mais de limiter à 6% son augmentation en ville !!! De surcroît, si l’on tient compte de la
création des zones tranquilles et de la baisse de 32% dans l’hyper centre
(dont le bd de la Libération ne fait pas partie) cela signifie que la circulation augmentera de façon très importante dans les autres zones du centre ville, en particulier - comme nous le vivons - de + de 50% dans notre quartier.

Nous devons impérativement nous exprimer lors de l’enquête publique relative au PDU qui se déroule jusqu’au 12 juillet à la communauté urbaine de MPM.

Pour cela vous trouverez ci-joint un texte dont vous pouvez disposer ou vous inspirer pour rédiger votre courrier. Pour transmettre votre courrier vous avez plusieurs possibilités :

- Vous rendre à MPM, Palais du Pharo, 58, boulevard Charles Livon, du Lundi au Vendredi de 8h30 à 19h00 et le samedi de 14h00 à 18h00, sauf le 12 juillet de 8h30 à 17h00. Vous pourrez ainsi consulter les dossiers relatifs au PDU et écrire ou coller votre texte sur le registre d’enquête.

- Déposer votre courrier jusqu’au 11 juillet à l’une des adresses suivantes :

  • Boulangerie Gianucci 66, rue Consolat
  • Oxalis fleurs, 2 boulevard de la Libération
  • Dans la boîte aux lettres de Little’s Mode, 128, bd de la Libération
    un membre de Coqlico se chargera de le récupérer et d’aller le déposer à MPM.

- Envoyer votre courrier par la poste à M. Jean COURIVAUD, Président de la
commission d’enquête publique relative au PDU, Communauté Urbaine MPM, le
Pharo, 58, boulevard Charles Livon, 13007 Marseille.

Il ne faut pas rater cette occasion de manifester notre colère, soyons nombreux à refuser ce Plan de Déplacement Urbain dont nous subissons déjà les nuisances. A vos plumes et bon courage.

Amicalement.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4480

COQLICO c'est aussi ...

0 | 5