Une tribune pour les luttes

ZAD de Mars / Communiqué des occupantEs lundi 26 janvier

Occupation du Square Michel Levy
Après expulsion, le collectif appelle à un RASSEMBLEMENT aujourd’hui vendredi à 14 heures devant UNICIL, 2 place de la Préfecture, 13006

vidéos des expulsions et du masssacre des arbres après l’expulsion / photos du collectif

Article mis en ligne le samedi 31 janvier 2015

Envoyé par L.A. :

massacre de la ZAD Michel Levy à Marseille aujourd’hui avec un déploiement policier impressionnant
Un scandale !!!! Une Honte un crime écologique !!!

http://youtu.be/PzClTxTYvNI
vidéo prise par
L.A. Alter Off 2013

— -
Une vidéo à chaud de l’expulsion des occupant-e-s du parc Michel Levy
(Marseille 6ème Arrondissement)
Vendredi 30 janvier 2015 au matin la police rentre en force dans ce qui
était devenu depuis quelques jours la ZAD de Marseille.

https://www.youtube.com/watch?v=R3hyFwORCw8


Par Fokus 21

Images filmées ce vendredi suite à l’évacuation...
Les boules de voir tomber ces arbres.

Vidéo
https://vimeo.com/118483962

Photographies :
http://www.fokus21.org/galerie/2015_01_ZAD_M_LEVY_EVACUATION/

Cela sera rediffusé ce mardi sur l’Alter JT :
http://www.alterjt.tv/


voir les photos sur la page facebook du collectif Sauvons le Square Michel Lévy

ALERTE Vendredi 30 10 heures

La ZAD du parc Michel Levy (perpendiculaire à rue Lodi) est en cours d’évacuation.....elle reçoit à l’instant tout ce que Marseille a de CRS, BAC, et compagnie......


6 h ce matin (vendredi 30) un huissier et des flics en civil sont rentrés sur la zad : controles d’identités
Expulsion en cours • 7 cars de police • Les occupantEs et les soutiens sont dans la rue • Les cabanes ont été détruites • Appel du Collectif à une AG à 12 h dans le bar au coin de la rue de Lodi.


Communiqué des occupants du parc Michel Levy / lundi 26 janvier

OCCUPATION DU PARC MICHEL LEVY

Nous, marseillais.e.s, riverain.e.s, citoyen.ne.s, habitant.e.s du quartier, parents, enfants, personnes âgées, boulistes, humain.e.s soucieux du vivre ensemble, déclarons nous réapproprier le parc Michel Levy par son occupation, pour la sauvegarde de ce bien commun, et pour empêcher le saccage d’arbres centenaires.

Ce lieu de vie historique du quartier, parc et centre d’animation, a été privatisé par la mairie de Marseille. Est avancé l’argument de la construction de logements sociaux et d’un parking : qu’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit pas ici de loger les plus démuni.e.s !Dans un monde de plus en plus dénué de liens sociaux, nous avons plus que jamais besoin de lieux pour nous rencontrer et échanger, dans la mixité, en dehors de rapports marchands.

Au vu du démarrage des travaux et du massacre d’arbres centenaires, et en l’absence de concertation, nous occupons le parc. Nous sommes déterminé.e.s à y maintenir et y créer ensemble un lieu de partage, où les discriminations et les rapports de pouvoir n’ont pas leur place. Ici la place est à nous, à vous, pour nous réapproprier notre ville, et nos vies !

Nous vous invitons à nous soutenir, nous rencontrer, nous rejoindre dès à présent :

Assemblée Générale
quotidienne à 17H
au parc Michel Levy

ZAD PARTOUT ET PAR TOUTES !
BOLEGAM & OCCUPY


Deuxième nuit pour les occupantEs de la ZAD du square. Malgré le froid et le mistral, plusieurs personnes dorment sur place et se relaient dans la journée.

Besoin de matériel (corde, outils...).

Vigilance le matin très tôt pour empêcher une expulsion par la police.

AG TOUS LES JOURS À 17 HEURES

Dénonçons la privatisation du parc
Stoppons la destruction des arbres centenaires !
Réapproprions-nous nos biens communs !

Depuis mai 2013, le collectif "Michel Lévy" a pris le relais des recours en justice intentés par des riverains du parc. Il se bat pour éviter que le square Michel Levy et ses arbres plus que centenaires disparaissent, notamment un arbre « remarquable » inscrit dans le fichier national de l’Association ARBRES.

Mercredi matin un tractopelle est entré en action et a commencé son œuvre destructrice ! Déjà CINQ petits arbres arrachés et toute une partie de la montée au parc démolie…

Face à la pression des habitants ils tentent de passer en force.
Nous ne pouvons laisser continuer un tel scandale, ni laisser place à d’autres engins, comme des tronçonneuses par exemple !

Jeudi au soir, un groupe de zadistes a pris place dans le parc pour assurer la défense de cet espace verdoyant et conviviale du centre ville.

Ce projet est un non-sens et comporte de nombreuses zones d’ombres et d’irrégularités légales. Le collectif "Michel Lévy" a dénoncé à maintes reprises, mais le Maire de Marseille, Madame Laure-Agnès Caradec adjointe aux espaces verts, Monsieur Yves Moraine maire du 6/8, comme son prédécesseur Monsieur Dominique Tian, s’en moquent, comme ils se moquent de protéger les quelques parcs du centre ville !

Ils restent sourds aux cris émanant de la population de tous les quartiers où des situations similaires se produisent.
La politique d’urbanisme de la ville est à la merci des promoteurs immobiliers qui opèrent dans la ville entière une opération spéculative qui a pour effet de transformer l’âme de cette ville populaire.

Nous nous devons de conserver cette espace de nature urbaine pour les générations présentes et à venir !

Nous lançons un appel à une mobilisation générale pour la sauvegarde des "espaces verts" que l’on détruit, et contre la logique immobilière spéculative, omniprésente jour aux quatre coins de la Ville !

Mobilisation permanente au square Michel Levy

Assemblée générale
au parc à 17h !

Besoins de monde !!!
Besoins de matos en tout genre à déposer sur place !!!
(cordes, outils, tentes, couvertures, vivre, peinture,...)

le trouver :
https://maps.google.fr/maps?q=rue+pierre+laurent,+marseille&hl=fr&ie=UTF8&ll=43.287703,5.387142&spn=0.001566,0.002642&sll=43.280391,5.380496&sspn=0.365915,0.617294&hnear=Rue+Pierre+Laurent,+13006+Marseille,+Bouches-du-Rh%C3%B4ne,+Provence-Alpes-C%C3%B4te+d%27Azur&t=h&z=19&output=classic&dg=brw

ZAD PARTOUT !!!


Samedi 24 janvier 2014

Contact : collectifzadmarseille chez riseup.net
Site internet en constructrion

Infos : https://fr-fr.facebook.com/SauvonsLeSquareMichelLevy
https://fr-fr.facebook.com/LaisseBeton

Pétition : https://www.change.org/p/contre-le-projet-de-destruction-du-parc-michel-levy-et-l-abattage-d-arbres-centenaires

P.-S.

Association ARBRES : http://arbres.org/actualite.html

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

11 Messages

  • Le 24 janvier 2015 à 21:38, par Sokol

    Vous oubliez de préciser que les logements prévus sont des logements sociaux, dans un quartier qui en compte très peu. Pour l’aspect solidaire de l’action, on repassera.

    Répondre à ce message

    • Le 25 janvier 2015 à 20:28, par

      la Lutte enchantée chantera jeudi soir à 18H au Parc Levy en soutien aux arbres. Vive les logements sociaux dans le 8éme et à bas les parkings, A bas l’Auto, vive le vélo !

      Répondre à ce message

      • Le 27 janvier 2015 à 12:05, par Sokol

        Le taux de logements sociaux est deux fois plus élevé dans le 8ème que dans la 6ème, cf mon message plus bas. Pire, le 6ème a un taux de logements sociaux digne de la riviera azuréenne avec 3,7% de LLS.

        "Les logements sociaux OK, mais pas chez moi, chez les autres"

        Répondre à ce message

    • Le 26 janvier 2015 à 08:56, par CHN

      Bonjour,
      il faut préciser que ce ne sont pas des logements sociaux mais des logement en accession sociale, ce qui est différent. CHN

      Répondre à ce message

      • Le 26 janvier 2015 à 18:15, par lumina

        On peut avoir des parcs arborés ET des logements sociaux ou en accession sociale, NON ? ( ne pas se tromper de combat...)

        Répondre à ce message

      • Le 26 janvier 2015 à 18:21, par Sokol

        Bien évidemment que les logements en accession sociale sont des logements sociaux. Ils visent quel public d’après vous ?

        Sur ce lien, la porte parole du collectif de défense du parc dit même "pour les logements sociaux, on a déjà donné".

        En gros son discours c’est chez les autres oui, mais pas chez moi.

        http://www.marsactu.fr/societe/nous-comptons-sur-le-bons-sens-des-elus-pour-sauver-le-square-michel-levy-35131.html

        Répondre à ce message

        • Le 26 janvier 2015 à 23:09, par Egidio199

          Bonsoir Sokol, d’après vous, ce projet est légitimé par le fait qu’il s’agit de logements sociaux. Cela me ravit tout à fait à partir du moment où cela ne contredit pas la politique de préservation de l’environnement en cours. Des arbres sont parfaitement conciliables avec des logements sociaux : il suffit de demander à l’architecte de réviser sa copie et surtout au donneur d’ordre de réfléchir sur le bien-vivre, le vivre-avec et le vivre-ensemble, notions qui semblent perdues de vue dans le cas d’espèce. Que je sache, le projet voisin est le site de l’ancien hôpital Ambroise Paré baptisé "La City" qui, lui, répond à plusieurs de ces critères. Que je sache, personne ne conteste son bien fondé, preuve que les citoyens sont bien solidaires et connaissent bien ce quartier.

          Répondre à ce message

          • Le 27 janvier 2015 à 12:33, par Sokol

            Bonjour,

            Le projet est légitimé par la double pénurie de foncier disponible et de logements sociaux dans cet arrondissement. Évidemment que s’il est possible de concilier ce projet avec le maintien des arbres encore debout, il faut absolument le faire, je suis bien d’accord avec vous.

            Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 12:03, par Sokol

    Bonjour à tous,

    Je m’interroge sur plusieurs points.

    D’abord, je trouve très curieux que certains défenseurs du square omettent systématiquement de parler de la nature des logements projetés à cet endroit en insistant exclusivement sur le parking. Ils omettent en outre de préciser qu’un espace vert sera toujours accessible au public à cet endroit, en plus d’un équipement social. Certes sans les arbres centenaires et de taille plus limitée, mais ce point mérite il me semble d’être précisé. En outre, les appels à défendre le square présentent systématiquement le promoteur au même plan qu’un promoteur privé avide de faire de la spéculation foncière et de s’enrichir grassement. Hors, par nature, l’organisme qui projette de construire les logements n’a que de lointains rapports avec les mastodontes du BTP comme KB, Bouygues ou Vinci.

    Cela implique du coup que le montage d’une telle opération est bien plus complexe puisque son équilibrage est forcément précaire. Un bailleur social a beaucoup moins de fonds et de capacité de dégager du bénéfice net qu’un bailleur privé. Partant, imaginer qu’ils n’ont qu’à acheter un immeuble ailleurs, le raser et reconstruire c’est méconnaître la lourdeur et le coût d’une telle opération, sachant que les marges d’un bailleur social sont bien plus limitées qu’un opérateur privé, et que de toute manière un bailleur social s’il dégageait des bénéfices, est obligé de les réinvestir dans l’entretien de son parc existant et/ou la construction de logements sociaux (pas de dividendes donc).

    Je regrette donc la communication légèrement orientée autour du sujet, visant à présenter cette opération au même niveau par exempleque celle de l’aménagement du terrain de boule de Saint Victor qui, pour le coup, sera au bénéfice exclusif d’un promoteur privé (ADIM, filiale de Vinci) et qui va grassement s’enrichir sur l’espace public marseillais.

    Sur la question de la hiérarchie des luttes, on peut s’interroger sur l’absence totale de réaction sur des aménagements urbains bien plus sujets à caution (pour ma part) dont se rend régulièrement complice la municipalité marseillaise, par exemple dans les quartiers nord ou est ou des bastides et leurs campagnes sont régulièrement ravagées au bénéfice de promoteurs privés. De fait, l’une des rares mobilisation à Marseille contre la construction de logements se fait à un endroit où sont prévus des logements sociaux dans un secteur très peu pourvu en la matière, malgré les dires d’une animatrice de la contestation qui estime, je le rappelle, avoir « déjà donné » en la matière.

    Enfin présenter ce square comme un « poumon vert » ne contredit certes pas la réputation d’exagération des marseillais. Une narine tout au plus, absolument méconnue j’en suis persuadé de 90 % des gens qui se mobilisent aujourd’hui comme si on leur avait arraché un rein, d’autant que ce quartier est loin d’être le plus mal loti en espaces verts du centre ville de Marseille (un ¼ d’heure à pied du parc du XXVIème centenaire, accessibilité à de nombreux autres via une desserte en transports en commun exceptionnelle compte tenu de la desserte classique des quartiers marseillais), alors qu’il est l’arrondissement de Marseille dont le taux de logements sociaux est le plus bas en valeur absolue comme relative (3,7 % de logements sociaux dans le 6ème. il y en a 7,5 % dans le 8ème et plus de 40 % dans le 14ème et le 15ème)

    De fait, il s’agit d’une initiative visant à empêcher la construction de logements sociaux, du moins dans cette zone, ni plus, ni moins. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il ne faille pas en construire ailleurs, la ville de Marseille contrevenant de toute manière à ses obligations SRU en la matière (19 % de logements sociaux contre 25 % requis), le déficit étant largement du fait de la politique visant à construire les logements sociaux uniquement là où il y en a déjà.

    Ce n’est donc certes pas ce genre d’initiative qui viendra motiver l’action municipale à encourager la mixité sociale dans le logement. Il ne suffit pas de coller l’épithète « ZAD » à une action collective pour lui donner le vernis de la vertu et du progrès social.

    Pour conclure, je ne remets pas en cause la sincérité de nombreuses personnes qui se mobilisent pour le site. Je trouve cependant qu’il manque une présentation réellement objective du projet prévu, dans tous ses aspects, et que beaucoup ignorent sa finalité. J’ai un peu l’impression que dans ce jeu de dupes, la mairie va trouver un solide argument pour expliquer pourquoi ils ne peuvent pas construire de logements sociaux dans le centre ville et pourquoi ils les concentrent dans d’autres endroits qui soulèvent moins de contestation.

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier 2015 à 01:44, par Egidio199

      Bonjour Sokol, votre commentaire construit et argumenté tourne autour de la mixité sociale, de la politique de la ville menée par la municipalité, des obligations de répondre à une crise du logement qui est bien réelle, de la bonne foi affichée par les organismes de logements sociaux.

      Ce qui est plus gênant, en revanche, c’est le silence que vous opposez à tous ceux, et ils sont nombreux, habitant de longue date ce quartier qui s’inquiètent, à juste titre, du délitement de lien social qu’engendre cette empilage de logements dans un espace réduit. A Marseille Centre, il est temps, outre de piétoniser la voie publique, d’aérer l’espace publique.

      Que voulons-nous exactement ? Multiplier les logements sociaux dans le Centre Ville ? Si c’est la politique de la ville, il va alors falloir multiplier les créches, les écoles mais aussi les espaces à l’air libre.

      Cet espace existe déjà dans le quartier : certes, il a paru à certains qu’il engendrait des nuisances. Si nuisances il y a eu et qu’aucun remède n’y a été apporté, je trouve pour le moins suspect la précipitation à privatiser cet espace sans avoir, au préalable, fait une enquête publique préalable auprès de la population. Il semble que tout ait été décidé d’en haut et imposé à la population.

      Cet espace est utile, il y a de nombreuses animations, je me souviens d’avoir fait des répétitions pour la chorale, personnellement, c’était un espace qui avait du sens.

      Construire des logements sociaux à cet endroit n’a pas vocation à être utile à la population. Le ratio avantages/inconvénients est à cet égard éloquent : en avantage, il se résume à un habitat social, à un parking ; en inconvénients, ils les cumulent tous, en terme d’environnement, de pollution, d’isolement et de solitude, pour résumer, on appauvrit l’espace.

      Enfin, le plus inquiétant, c’est l’opacité qui entoure ce projet, on a vraiment l’impression que personne ne maîtrise quoi que ce soit. A ma connaissance, aucune réunion d’information en mairie de secteur n’a été prévue, aucune concertation, à croire que la communication en Mairie, on ne connait pas quand il s’agit du foncier, du PLU, que c’est une chasse gardée, pour tout dire.

      Alors, cher ZOKOL, peut-être que la mixité sociale que crée la construction des logements sociaux est inadaptée dans le cas présent.

      Après tout, la mairie aurait pu très bien vendre ce terrain à un promoteur pour en faire des logements de luxe compte tenu du cadre face à Notre Dame de la Garde : je suis sûr que dans ce cas de figure, tout aurait été organisé pour préserver ces arbres.

      Au lieu de cela, on nous sert une dalle de béton faisant office de square pour cacher la misère !

      Etonnez-vous après du vent de révolte que cela nous rapporte !!! C’est contreproductif pour l’image de la ville, pour celle de ses représentants élus et si la force reste à la loi, la démocratie y perdra !

      Je ne crois plus dans cette démocratie représentative, seule, la démocratie participative a et aura de beaux jours devant elle ! Il ne tient qu’à nous qu’il en soit ainsi !

      Et ces logements sociaux, s’ils se font, resteront comme un échec de la politique de la ville, comme celle des grands ensembles construits dans les années 60 ghettoisés depuis et faisant frontière entre le Nord et le Sud de Marseille.

      Les grands ensembles, c’est la galère, les petites unités, c’est du vivre ensemble !

      Pour finir, je peux vous dire que vivre dans une ville sans arbres, c’est stressant, je le vis quotidiennement, j’habite dans un logement social où il y a une certaine mixité sociale, je joue le jeu mais que le béton est laid ! Il isole, il crée de la solitude.

      Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2015 à 23:51, par yo

    et pendant ce temps à Chanterelle, kes ki spass ? suffit d’aller voir le projet proposé à la sortie du métro réformés... caramba encore raté ! on s’est encore fait niqués ?

    Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Environnement/écologie c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 100

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 980