Une tribune pour les luttes

Communiqué des parents d’élèves mobilisés

La Ville de Marseille et le Rectorat demandent aux Conseils d’école de voter à nouveau !

Article mis en ligne le dimanche 29 mars 2015

Imaginez.... Vous avez voté dimanche dernier pour les élections départementales mais le résultat ne convenant pas à la majorité en place.... On annule tout et on recommence !! OUI à Marseille c’est possible !

Début mars, la mairie de Marseille a demandé aux conseils d’école de se réunir pour valider la proposition de la ville de réunir les TAP [temps d’activités périscolaire] sur une demi-journée de 3 heures, le mardi ou le jeudi suivant les arrondissements.
Mme Danielle Casanova précisait qu’en cas de refus, les écoles de Marseille adopteraient le rythme « classique » des journées allégées avec un temps scolaire finissant à 15h45 et des TAP jusqu’à 16h30.

Les Conseils d’école ont voté... Majoritairement ils ont voté CONTRE* ou se sont abstenus au vue de l’absence totale de communication sur le projet qui serait mis en place sur les 3 heures d’activités !

Or nous apprenons avec stupéfaction que le vote du mois de mars est invalidé et doit être reconduit ! L’abstention serait en cause...

Mais ne nous trompons pas, les résultats ne satisfont pas les décideurs alors ils rebattent les cartes.... en changeant entre-temps la règle, puisque tout est fait pour que soit entérinée la demi-journée :
- L’abstention ou le refus de vote sera considéré comme une validation du projet
- le rythme « classique » ne correspond plus maintenant à une sortie à 15h45 mais à une pause
méridienne de 3h !!

Un véritable chantage est mis en place : après 7 mois de grèves répétées de cantine et des conditions d’accueil déplorables le vendredi après-midi, pensez-vous que les parents d’élèves et les enseignants voteront pour des TAP sur le temps méridien ?

Nous dénoncions le non choix du 1er tour mais sans savoir qu’il pouvait y avoir l’arnaque du second tour ! La majorité des votes exprimés dénonçaient la mascarade de cette consultation... dans la plupart des cas, nos votes, nos refus de votes, nos abstentions ont d’ailleurs été assortis d’une motion argumentée.

Les parents d’élèves mobilisés refusent de cautionner cette mascarade, ils dénoncent :
- l’incompétence municipale qui n’a même pas pris la peine de consulter à minima les instances
représentatives réunies autour des comités de pilotage depuis 2 mois,
- la caution du rectorat à l’heure où sont organisées les assises de l’éducation nationale sur les valeurs républicaines,
- la mauvaise gestion financière de ce dossier et le paiement des activités imposé aux parents,
- la manipulation des votes !

La méthode est intolérable et inacceptable ! Nous, parents mobilisés, refusons d’y participer !

Nous exigeons :
- la publication détaillée des avis de tous les conseils d’écoles,
- l’élaboration d’un véritable projet ayant à cœur les intérêts des enfants avec l’ensemble de la communauté éducative et sans oublier les parents d’élèves.

Nous demandons la démission de Mme Casanova et l’implication réelle du ministère.

Ce mépris à l’égard des conseils d’école, et de l’ensemble de la communauté éducative illustre bien l’indifférence envers nos enfants dans la politique éducative menée par la ville et les services de l’état.

Les parents mobilisés marseillais, le 29 mars 2015
13avrilpourlesecoles chez gmail.com

* Selon nos informations : 124 CE se sont exprimés CONTRE, 93 POUR, 37 se sont abstenus et plus d’une centaine n’ont donné aucune réponse.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4530

Education c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 260