Une tribune pour les luttes

Compte-rendu et photos des manifestations « Palestine Résiste » et « Solidarité avec le Kurdistan, pour la paix et des élections libres en Turquie »

Article mis en ligne le dimanche 18 octobre 2015

« Mobilisons-nous contre l’impunité de l’État d’Israel, face aux massacres et à la répression : la solidarité est notre arme ! »

Après une semaine de résistance populaire en Cisjordanie occupée par l’État d’Israel et particulièrement dans la ville assiégée de Jérusalem où le peuple palestinien continue de s’opposer et d’affronter les forces de l’armée coloniale une manifestation en solidarité avec la résistance était appelée à Marseille.
Le rendez-vous était fixé à 15H pour se rassembler sous l’Ombrière du Vieux-Port, un appel relayé par différents collectifs et groupe de soutien à la cause palestinienne.

Plusieurs centaines de personnes sont ensuite parties en manifestation direction la Canebière jusqu’au Cours Lieutaud pour ensuite rattraper la Préfecture où un cordon de police et CRS empéchait de poursuivre, la marche s’est alors poursuivit par la rue St Férréol (la rue de toutes les grandes enseignes très fréquentée) au chants des : « Israel Assassin ! Hollance Complice ! », « Nous sommes tous des enfants de Gaza ! ».

« Nous avons les moyens de faire changer la situation, par le boycott, la solidarité et grâce à nos luttes contre ceux qui oppriment ici et soutiennent l’occupant là-bas. » (extrait du tract distribué lors de la marche)

« Face à la répression et aux massacres, la solidarité est notre arme » transformant les paroles en actes la manifestation voulait témoigner sa solidarité avec le peuple Kurde en lutte qui organisait une manifestation à 16H30 à partir des Réformés.

Une fois au bout de la rue St Férréol un cordon de CRS empêchait volontairement la manifestation de remonter La Canebière pour rejoindre le rassemblement organisé par la communauté kurde, mais avec un peu d’audace la marche a alors du slalommer autour du Centre Bourse, le Cours Belsunce pour rattraper la Canebière un peu plus haut en semant les forces répressive de police.

La manifestation en solidarité avec le peuple palestinien a enfin pu rejoindre celle du peuple kurde avec un accueil chaleureux, le drapeau palestinien a été hissé sur le camion aux coté des couleurs du Kurdistan.

« Solidarité avec le Kurdistan, Paix et élections libres en Turquie »

Une semaine après le massacre causé par les attentats d’Ankara au cours d’un rassemblement pour la paix où était présents des organisations syndicales, progressistes, turques et kurdes et particulièrement du HDP (Parti Démocratique des Peuples), faisant plus de 100 morts et plus de 300 blessés, 3 jours de solidarité avec le Kurdistan étaient appelés un peu partout en France et au-delà avec une manifestation organisée à Marseille ce samedi 17 octobre 2015.

Plusieurs organisations politiques, collectifs et groupes solidaires du peuple kurde étaient présentes ; libertaires, antifascistes, communistes, autonomes, progressistes, palestiniennes etc.
La manifestation réunissant plus de 1 000 personnes a ensuite rejoint le Vieux Port, se terminant par des prises de paroles.

« Au lieu de soutenir la politique de la Turquie, la France doit peser de tout son poids pour que cessent les violences, les destructions et les actes barbares perpétués par l’armée Turque.

La Turquie doit cesser son agression contre le peuple Kurde et reconnaître son droit à vivre en paix dans le respect de son identité et de sa culture, elle doit garantir des élections libres le 1er novembre prochain » (extrait du tract distribué lors de la manifestation)

Face à l’oppression étatique : solidarité internationale, solidarité avec les peuples opprimés !

Pat, membre de Mille Bâbords présent sur place.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

1 Message

  • Le 18 octobre 2015 à 20:51, par Christiane

    Ne pas oublier que la politique actuelle du mouvement HDP, issu de la mouvance proche du PKK n’est plus de revendiquer un Kurdistan indépendant mais de refuser l’existence des frontières et d’essayer d’unir en Turquie tout ce qui peut l’être : les démocrates, les différentes ethnies et religions, les mouvements féministes ( en pratiquant aussi, à tous les échelons, la parité), les minorités sexuelles et autres. L’ennemi n’est donc pas "la Turquie", mais le gouvernement actuel et en particulier Erdogan que l’on sait bien être le responsable, probablement plus que passif, des attentats, des meurtres, des emprisonnements, de l’aide à DAESH contre lesquels se battent si courageusement les combattants du Rojava, de la guerre menée contre les Kurdes et les démocrates. D’où le slogan très repris dans la manif d’"Erdogan assassin". De plus, une bonne partie des Kurdes est maintenant installée à Istanbul ou Ankara.

    Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Capitalisme/anticapitalisme c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 155

Fascisme/antifascisme c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 55

International c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 355

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1090

Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 235

Palestine c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 95

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1150