Une tribune pour les luttes

Communiqué de presse de l’Assemblée de la Plaine

Simulacre de concertation pour le projet de réaménagement de La Plaine

Article mis en ligne le dimanche 22 novembre 2015

La mairie organise, du 26 novembre au 17 décembre, une série de rencontres qualifiées d’« ateliers de concertation » en vue de son « projet ambitieux de réaménagement de la Plaine » : or on sait déjà qu’il coûtera 11 millions d’euros et entrainera la fermeture totale pour travaux, pendant au moins deux ans, du plus grand marché de Marseille.

Il s’agit en fait de sa mise à mort dans sa forme actuelle : vivant, populaire, multiple, à l’image de la population marseillaise qui vient de très loin pour s’y approvisionner à petits prix, et cela depuis 1892 ! Les forains (300 familles concernées) et commerçants sédentaires de la place Jean Jaurès l’ont bien compris, il s’agit de leur ruine programmée au nom d’un « aménagement du Grand Centre-Ville » qui dénature progressivement Marseille, quartier après quartier, pour un soi-disant saut « qualitatif », clinquant et prétentieux.

Les usagers et habitants de La Plaine aussi l’ont bien compris : cette volonté affichée de « monter en gamme » signifie surtout leur éviction à terme avec la hausse inévitable des prix du foncier, des loyers, des taxes locales, phénomène qui a poussé au dépôt de bilan 67 commerçants de la rue de Rome, désertifié la rue de la République et truffé le Vieux-Port de baraques à touristes aux prétendus « souvenirs provençaux » made in China.

Alors restaurer La Plaine, oui bien sûr, et elle en a bien besoin : l’éclairage est de plus en plus défectueux, le nettoyage du marché très insuffisant, les toilettes publiques quasi inexistantes. Bref, tout ce qui est de la responsabilité de la Ville et qu’elle néglige depuis des années pour mieux faire passer la pilule de sa « rénovation » radicale. Et cela ne coûterait sûrement pas ces 11 millions d’euros qui seraient plus utiles ailleurs, dans un centre-ville en manque d’équipements sociaux, d’activités pour les jeunes et de fêtes de quartiers.

C’est pourquoi les forains, les commerçants, les habitants et habitués de La Plaine ont prévu de s’exprimer avec force le 26 novembre devant le Conservatoire de Région, place Carli, à partir de 14h jusqu’en soirée, pendant que se tiendront les trois premières rencontres planifiées par la Mairie. En effet les organisateurs n’ont prévu que 100 places par séance, uniquement sur inscription par téléphone ou internet, et au travers d’une communication aussi tardive que succincte : deux commerçants sur trois n’en étaient toujours pas informés samedi dernier sur le marché !

L’Assemblée de la Plaine, collectif d’habitants et d’habitués du quartier.
assembleedelaplaine chez gmail.com
http://assembleedelaplaine.free.fr/

Lire l’Appel à la mobilisation le 26 novembre 2015

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 975

Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 235

Quartiers/banlieues c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50