Une tribune pour les luttes

Chavez contre la commémoration de la découverte de l’Amérique

Article mis en ligne le vendredi 24 octobre 2003

CARACAS - Le président vénézuélien Hugo Chavez a exhorté l’Amérique latine à ne pas célébrer ce dimanche la découverte du continent en 1492 par Christophe Colomb. Il a imputé à cet événement le début de 150 ans de génocide des Indiens par des conquérants étrangers.

"Christophe Colomb a déclenché la plus grande invasion et le pire génocide de l’histoire de l’humanité", a déclaré le chef de l’Etat vénézuélien lors d’une réunion à Caracas de représentants des peuples indiens d’Amérique.

"Fête de Colomb", le 12 octobre est jour férié aux Etats-Unis et dans plusieurs autres pays d’Amérique latine. M. Chavez estime lui qu’elle devrait être transformée en une "journée de la résistance indienne". "Nous les Vénézuéliens, nous Latino-Américains, nous n’avons aucune raison d’honorer Colomb", a-t-il ajouté.

Le dirigeant vénézuélien a déclaré que les conquérants portugais et espagnols avaient massacré les indigènes d’Amérique du Sud au rythme moyen "d’un toutes les dix minutes". Il a estimé en outre que les conquistadores espagnols Hernan Cortes et Francisco Pizarro avaient été "pires qu’Hitler".

Il a ensuite qualifié de héros les chefs indiens qui ont combattu les envahisseurs, tels que Guaicaipuro - qui a résisté aux fondateurs espagnols de Caracas - et le chef amérindien Sitting Bull, vainqueur du général américain George Armstrong Custer lors de la légendaire bataille de Little Big Horn, en 1876.

"Longue vie à Sitting Bull", a lancé M. Chavez sous les applaudissements d’une foule où beaucoup portaient des coiffes indiennes et des vêtements traditionnels.

http://www1.bluewin.ch/infos/index....

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1090