Une tribune pour les luttes

Campagne nationale du RESF

Une école, un toit, des papiers : égalité des droits !

Parrainages citoyens samedi 25 juin au théâtre Toursky + Appel

Article mis en ligne le dimanche 29 mai 2016

DANS LE CADRE DE SA CAMPAGNE NATIONALE
Une école, un toit, des papiers : égalité des droits !
Le RESF organise des parrainages citoyens
de jeunes scolarisés et familles sans papiers
samedi 25 juin de 14h30 à 17h30 au Théâtre Toursky
sous l’égide de Richard martin, en présence de Gérard Meylan, Philippe Foulqié...

Si vous êtes déjà en contact avec des jeunes ou parents sans papiers notamment dans le cadre scolaire,
si vous souhaitez prendre sous votre protection un jeune ou une famille sans-papiers de votre quartier,
si vous souhaitez tout simplement être présent pour soutenir cette initiative solidaire et festive... tout le monde est bienvenu !
Merci de prendre contact avec le RESF13 pour signaler votre volonté de parrainer un/des jeune(s) ou une /des famille(s) sans papiers.

Le nombre de familles et de jeunes scolarisés que les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, réussissent à expulser reste faible, notamment grâce aux mobilisations locales en lien avec le milieu scolaire.
Beaucoup de lycéens sans papiers et la plupart des familles avec enfants scolarisés présentes depuis plus de 5 ans finissent par être régularisées, montrant ainsi l’inutilité des persécutions endurées.
Néanmoins le nombre des mineurs isolés étrangers non pris en charge par les départements qui en ont pourtant l’obligation légale augmente très fortement ainsi que celui des jeunes majeurs mis à la rue le jour de leur dix-huitième anniversaire. Un grand nombre de familles arrivées récemment sont, elles, déboutées de l’asile et font appel au RESF. Ni ces familles ni ces jeunes n’entrent dans l’une des très maigres possibilités de régularisation provoquant leur paupérisation dramatique : de plus en plus nombreux, ils dorment à la rue, survivent de la charité publique et de l’aide des organisations et des réseaux solidaires.
Les demandes reposant sur les structures militantes sont de plus en plus variées, lourdes et pressantes : logement, nourriture, déplacements, santé, scolarisation, produits d’hygiène. L’Etat n’assume plus ses responsabilités, alors que la Convention internationale des droits de l’enfant exige pour chacun d’eux nourriture, toit, soins, scolarité et vie en famille.

L’issue est à l’évidence dans la régularisation de ces familles et de ces jeunes gens pour qu’ils puissent satisfaire leurs besoins de façon autonome et bâtir leur vie dans un pays qu’ils ne quitteront ni de gré, ni de force parce qu’ils n’ont pas d’autre endroit où aller.
La campagne du RESF vise à alerter l’opinion publique sur cette indispensable régularisation pour répondre à l’impératif élémentaire que sont « UNE ÉCOLE, UN TOIT, DES PAPIERS » pour que règne un peu L’ÉGALITE DES DROITS.

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org / 06 31 32 48 65 / 61 rue Consolat 13001 Marseille
www.educationsansfrontieres.org

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Droits humains c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

RESF 13 c'est aussi ...

0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 495

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 900