Une tribune pour les luttes

lundi 17 octobre 2016

Tulle (Corrèze -19)

18 h

Place de la Cathédrale

Appel à rassemblement

Soutien aux habitants du bidonville de Calais

Appel de soutien aux habitants du bidonville de Calais
Rendez-vous lundi 17 octobre à 18h, Place de la Cathédrale à Tulle.

Ce lundi 17 octobre, le gouvernement français a prévu de vider entièrement et définitivement la « jungle » de Calais.

Pour démanteler, filtrer, sécuriser et empêcher la réinstallation des exilés voici ce qu’il a été prévu :
- 9 Compagnies Républicaines de Sécurité, 15 Unités de Forces Mobiles et 150 policiers locaux seront sur place. Celles et ceux qui ne voudront pas quitter la Lande seront amenés de force dans un commissariat mobile créé pour l’occasion. En plus des forces de l’ordre, des associations, des accompagnateurs, des traducteurs, du personnel humanitaire, des employés de l’Office Français de l’Immigration Intérieur (OFII) seront présents.
- Pour la modique somme de 2 millions d’Euros, le gouvernement a organisé pour tous les migrants présents sur la zone, des trajets en bus pour des destinations inconnues. En fait toutes ces personnes seront réparties dans les différents Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO) souvent ouverts pour l’occasion dans tous les coins de France, des territoires les plus racistes aux territoires les plus solidaires. Certains exilés poseront des demandes d’asile en France (pas plus de 40% de réponses positives), beaucoup feront l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF), d’autres
seront incités à choisir la procédure de retour volontaire dans leurs pays d’origine. Le ministère de l’Intérieur va également accélérer les mesures d’expulsions. De nombreux accords ont été signés entre les États Européens et les pays d’exil (Afghanistan, Soudan, Éthiopie, Érythrée et bien d’autres...) pour qu’ils gèrent déjà chez eux les problèmes migratoires, et qu’ils récupèrent les migrants expulsés dès la descente de l’avion. Depuis début 2016, 1 470 personnes en situation irrégulière ont été expulsées de Calais vers leurs pays d’origine.
- Du même coup, le Camp d’Accueil Provisoire (CAP) ouvert en janvier 2016 sur la lande de Calais contenant 125 containers à 20 millions d’euros et le camp des femmes de Jules Ferry seront supprimés.

Le démantèlement de Calais n’est bien sûr pas une solution car plus de la moitié des ses habitants veulent à tout prix passer la frontière pour se rendre au Royaume-Uni.

Activons-nous, mobilisons-nous, rassemblons-nous !
Contre les politiques migratoires meurtrières !
Contre le processus de Khartoum, contre les accords UE-Turquie, contre le Sommet de la Valette et contre tous les autres accords indignes signés par l’Europe avec les pays d’exil !
Pour dire oui à l’accueil de réfugiés, exilés et migrants !

Les gouvernants ont choisi le camp de la mort, nous sommes du côté de la vie !

Rendez-vous ce lundi 17 octobre à 18h, Place de la Cathédrale à Tulle.
Signataires de l’appel :
La Ligue des Droits de l’Homme Brive-Corrèze
Des habitants de la Montagne Limousine
Le Mas Peyrelevade

Version fichier :

PDF - 49.3 ko

Répondre à cet article

Agenda de la semaine

samedi 16 novembre 2019

dimanche 17 novembre 2019

lundi 18 novembre 2019

mardi 19 novembre 2019

mercredi 20 novembre 2019

jeudi 21 novembre 2019

vendredi 22 novembre 2019

samedi 23 novembre 2019

mercredi 27 novembre 2019

jeudi 28 novembre 2019

vendredi 29 novembre 2019

samedi 30 novembre 2019

mercredi 4 décembre 2019

mardi 10 décembre 2019

jeudi 12 décembre 2019

vendredi 13 décembre 2019