Une tribune pour les luttes

samedi 5 novembre 2016

MARSEILLE

11 h

Préfecture, Place Félix-Baret, 13006

Grand Rassemblement : Migrant.es bienvenu.es ! Facho dégage !

Brisons les frontières ! Face au pillage des richesses ici et là-bas, face au racisme, unissons-nous !

Voir les différents appels

MIGRANT.ES BIENVENU.E.S ! FACHO, DEGAGE !

Le mensonge raciste de l’invasion

Manifestations hostiles, violences et attentats - incendies et mitraillages de « centres d’accueil et d’orientation (CAO) en Bretagne, en Isère, en région parisienne, etc. », affiches appelant à la haine (Béziers), la dispersion par le gouvernement des gens de Calais dans une myriade de communes a donné l’occasion à l’extrême-droite de lancer une campagne raciste sans précédent.
Ce samedi, c’est Ravier, maire FN des 13/14ème arrondissements de Marseille qui veut prendre la rue en agitant le spectre du « grand remplacement » et de l’invasion. Mais de quoi s’agit-il au juste ? 76 personnes placées dans des centres de transit à Marseille… Cette manipulation politicienne se déploie à son aise avec la bénédiction en Paca du couple sordide Estrosi/Ciotti (Les Républicains), dont les déclarations xénophobes et mensongères légitiment les actes racistes, la chasse aux migrant.e.s et criminalise la solidarité populaire, à Marseille comme dans la vallée de la Roya.

Le mensonge raciste de la « mise à l’abri » par le gouvernement

D’un autre côté, l’Etat et les socialistes tentent de nous faire gober que le déplacement forcé des calaisiens dans les CAO est une politique d’accueil, avec humanité et cœur… Les CAO sont des camps de tri véritables anti-chambre des expulsions, où après vérification administratives de la situation des migrant.es, il sera soit choisi de les expulser (celles et ceux qui ont été premièrement identifiés dans un autre pays européen, 60% des déplacés de Calais avant même le dépôt d’une demande d’asile, ou ceux qui seront déboutés du droit d’asile, 80% des demandes d’asile déposées) !! Rappelons aussi que des centres de rétention administrative ont été réouverts pour pratiquer l’emprisonnement pur et simple d’une partie des réfugié.e.s. Vaines promesses d’accueil ! Déportations massives et voyage vers la torture garantis ! Vers le Soudan, l’Irak, l’Afghanistan ou la Turquie, Etats avec lesquels l’Union européenne est en train de signer une succession d’accords de coopération militaire.

Ni camps de tri, ni expulsions, accueil sans conditions !

Face à ce déchaînement de racisme et à la xénophobie d’Etat, seule la solidarité est une arme. Nous refusons cette logique criminelle, qui fait de la Méditerranée un mouroir et lance polices et armées aux trousses de celles/ceux qui voyagent. Œuvrer pour la liberté de circulation et d’installation c’est ici et maintenant, en luttant tous ensemble contre la précarité des conditions de vie, en ouvrant des lieux-ressources, en organisant la solidarité directe quand les institutions et les associations gestionnaires s’y refusent (collecte de nourriture, vêtements, médicaments, proposer un hébergement, même de courte durée, cours de langue, aide juridique, cantines, etc.). C’est claquer leur bec aux fachos de tous poils, qu’ils portent les chemises brunes du FN, les uniformes ou les costumes des technocrates gardiens du temple des profiteurs.
Rejoignez-nous !

BRISONS LES FRONTIERES ! FACE AU PILLAGE DES RICHESSES ICI ET LA-BAS, FACE AU RACISME, UNISSONS-NOUS !

Grand rassemblement samedi 5 novembre – 11h - Préfecture (Place Felix Baret)
A l’appel du collectif Al Manba/soutien migrant.es 13, Nosotros, Action Antifasciste Marseille, CNT 13, Marseille Etat d’urgence sociale, Jeunes 13 NRV ...

Contact : collectifsoutienmigrantes13 chez riseup.net


Communiqué de Jeunesse de Marseille :

Ce samedi 5 novembre 2016 devant le préfecture à 12h, aura lieu un rassemblement de protestation intitulé "Pas de migrants chez nous" contre, nous citons : "L’installation de migrants dans les Bouches-du-Rhône et pour l’arrêt de l’immigration massive." Ce rassemblement est organisé par Stéphane Ravier (FN), maire sénateur du 7eme secteur, dans les Quartiers Nords de Marseille.

Nous ne pouvons tolérer un tel rassemblement, parce qu’il est le reflet d’une idéologie nauséabonde, fasciste et arriérée ... Nous avons ainsi pu que tristement constater ces dernières semaines, la multiplication des attaques racistes envers les migrant(e)s (affiches anti-migrants à Béziers, centres d’accueil incendiés et mitraillés un peu partout en France, gazage de migrant(e)s à Calais et dans les rues de Paris, rafles et chasse à l’homme dans les villes françaises ...). De plus, de nombreuses manifestations ont eu lieux en France contre l’accueil des réfugié(e)s. Mais face à ces mobilisations, des centaines de personnes ont su faire front au racisme et aux idéologies d’extrême droite lors de contres manifestations, que ce soit à Pierrefeu, à la Tour d’Aigues, à Forges les Bains, à Trégunc ... Ce sale climat pesant et ambiant ne doit jamais être minimisé. Car celui-ci est entretenu par le gouvernement, qui, de part son attitude et ses actions (Comme dernière exemple en date), nourrit un racisme institutionnel, notamment au travers de sa police et de ses institutions. Ce racisme est désormais pleinement ancré dans les esprits de certains et qui se ressent au quotidien pour les migrant(e)s, réfugié(e)s, sans papiers, jeunes de cités et des quatiers populaires ...

Le 8 octobre dernier, nous étions 350 dans la rue lors de la manif contre l’implantation de l’Action Française à la Plaine. Alors ce samedi, soyons beaucoup plus nombreux, faisons du bruit, faisons nous entendre afin que les participants au rassemblement FN prennent conscience que Marseille est une terre d’accueil, une terre antifasciste et qu’elle le restera à jamais ! A nous de faire reculer le racisme partout ou il se trouve et de le combattre dans les esprits mais surtout dans la rue !

Marseille restera populaire, ouverte à tous et à toutes, et antifasciste ! Pour que vive la Solidarité entre les Peuples et avec tous les Réfugiés ! No Pasaran ! Refugees Welcome !


Voir l'événement facebook ICI

Répondre à cet article

Agenda de la semaine

jeudi 20 juin 2019

vendredi 21 juin 2019

samedi 22 juin 2019

dimanche 23 juin 2019

mardi 25 juin 2019

mercredi 26 juin 2019

jeudi 27 juin 2019

vendredi 28 juin 2019

samedi 29 juin 2019

mercredi 3 juillet 2019

vendredi 5 juillet 2019

samedi 6 juillet 2019

jeudi 18 juillet 2019

vendredi 27 septembre 2019