Une tribune pour les luttes

lundi 23 janvier 2017

MARSEILLE

19 h

Mille Bâbords, 61 rue Consolat, 13001

Collectif Antinucléaire 13

Réunion ANTI LINKY

REFUSONS LES NOUVEAUX COMPTEURS ÉLECTRIQUES LINKY !

D’ici à 2020 Enedis (réseau de distibution d’électricité) prévoit de remplacer 35 millions de compteurs électriques parfaitement fonctionnels par des compteurs (Linky) connectés et dits « intelligents ». Cinq milliards d’euros seront dépensés. D’après Enedis, ces nouveaux compteurs seraient « sans danger », « économiques », et « écologiques ». Nous pensons le contraire.

POURQUOI REFUSER LES COMPTEURS LINKY ?

Les dangers pour notre santé

Linky utilise le CPL (courant porteur en ligne) qui envoie dans le circuit électrique des fréquences plus hautes que celles du courant électrique et pour lesquelles nos installations non blindées ne sont pas prévues. Ce courant CPL génère des ondes électromagnétiques qui viendront s’ajouter au brouillard électromagnétique existant (portables, wi fi, etc...). Leurs effets nocifs ont été largement étudiés.

Aujourd’hui il n’existe pourtant aucune mesure officielle qui permettrait d’évaluer le niveaux exact d’exposition que nous subirons avec l’installation de ces nouveaux compteurs. Nous ne pourrons pas débrancher Linky comme un portable ou le wi fi. Nous y serons soumis en permanence devenant, une fois de plus, les cobayes d’une technologie présentée comme « indispensable » qui nous est imposée et sur laquelle nous n’avons aucun contrôle.

Linky est une intrusion dans nos vies privées

Linky a pour but de connaître la consommation en temps réel de chacun d’entre nous, avec la possibilité pour Enedis de recevoir des signaux indiquant des consommations qui sembleraient excessives ou anormales. Linky détectera des changements dans notre mode de vie, si nous sommes présents ou non, nos habitudes de consommation d’électricité.

Linky pourrait permettre une surveillance accrue par l’Etat. Les données recueillies et les statistiques établies, échappant à notre contrôle, feront de nous des proies idéales pour les sollicitations commerciales et les piratages informatiques.

…/
Linky n’est pas « écologique » et ne fera pas baisser notre facture électrique

Le marché de la production d’électricité est hautement spéculatif et il y a bien sûr d’énormes profits à la clé. Enedis voudrait nous faire croire que nous contribuerons à une distribution d’électricité « optimisée » tout en faisant des économies sur notre facture. La réalité c’est que, tous les détails de notre consommation étant connus, nous nous verrons proposer des offres de plus en plus « personalisées » d’une complexité comparable aux offres des opérateurs de téléphonie ou à la SNCF. Aucun producteur d’électricité n’a intérêt à ce que nous utilisions moins d’électricité.

Malgré ce qu’on veut nous fait croire, la tendance est à l’augmentation de nos consommations d’électricité. Tout est fait pour nous y inciter (voiture électrique, objets connectés, …). Les « big datas » (centre de données numériques) représentent aujourd’hui 10% de l’électricité en France. Vous avez dit « écologique » ?

Linky coûtera cher en investissement et en emplois (suppression des releveurs soit quelques milliers d’emplois). Linky (et bientôt les compteurs connectés de gaz et d’eau) nous est imposé alors qu’il ne nous est d’aucune utilité.

Nous devons refuser cette fuite en avant technologique qui fait de nous des cobayes au mépris de nos droits les plus élémentaires : la santé et la vie privée.

NOUS POUVONS ET NOUS DEVONS NOUS OPPOSER AUX COMPTEURS LINKY !

RÉUNION LE 23 JANVIER 2017 A 19H  
Mille Bâbords – 61 rue Consolat, 13001 Marseille

A Marseille, il n’est pas trop tard pour dire non !

le tract
contact : collectif-antinucleaire13 chez orange.fr

Répondre à cet article

Agenda de la semaine

samedi 24 août 2019

dimanche 25 août 2019

jeudi 29 août 2019

vendredi 30 août 2019

mercredi 4 septembre 2019

vendredi 6 septembre 2019

samedi 7 septembre 2019

samedi 14 septembre 2019

mercredi 18 septembre 2019

samedi 21 septembre 2019

vendredi 27 septembre 2019

samedi 28 septembre 2019

mercredi 18 décembre 2019