Une tribune pour les luttes

mardi 12 septembre 2017

MARSEILLE

16 h

Mille Bâbords, 61 rue Consolat, 13001

Ouvrons un nouveau front de lutte contre la suppression des emplois aidés

À l’appel de la CNT 13

Ouvrons un nouveau front de lutte contre la suppression des emplois aidés !

Le gouvernement en faisant passer en force un détricotage systématique du Code du Travail, décide par la même occasion de sucrer les aides allouées aux emplois aidés type CUI/CAE, alors même que ces emplois, s’ils ne sont pas la panacée, permettent notamment à de nombreux travailleurs de trouver un emploi dans des associations d’intérêt général. C’est donc toute l’activité du réseau associatif qui se trouve affectée par cette mesure gouvernementale, ainsi que d’autres secteurs comme les secteurs sociaux, scolaires (RASED, les aides aux personnes âgées, les aides à domiciles, etc.)

Dès cette rentrée, de nombreux travailleurs précaires se retrouvent sur le carreau puisque pour l’instant rien n’est prévu pour remplacer ce type de contrats.
Encore une fois, sous couvert « d’économies », c’est une attaque ciblée contre tout ce qui donne du sens à la solidarité dans la société, pour toujours plus de précarité, de "compétitivité", d’ubérisation, d’atomisation mettant toujours plus les travailleurs en concurrence.
Des réponses sont possibles ; le mouvement initié déjà par les salarié.e.s de Deliveroo montre l’exemple. Alors ne nous laissons pas endormir par la seule perspective de deux jours de mobilisations (qui peuvent être pour le gouvernement aussi inoffensives qu’un autre « tour de manège »).

Voilà pourquoi la CNT 13 appelle tous les travailleurs avec ou sans emplois, concerné.e.s ou menacé.e.s par ce type d’attaque, toutes celles et ceux qui veulent, en général, amplifier un mouvement de refus et reprendre l’offensive, à venir discuter des réponses collectives à adopter.

Rendez-vous le mardi 12 Septembre • 16h • Mille Bâbords

Lire l'appel au format PDF

Répondre à cet article