Une tribune pour les luttes

L’AMERICA’S CUP, LOIN DE MARSEILLE

Article mis en ligne le mardi 28 octobre 2003

Voici un texte à diffuser le plus largement possible. On peut retirer le formulaire de la pétition au bureau de l’association "Oustau dao Pais Marseilheis", rue des Trois Mages à La Plaine (Marseille).

Si la suppression des subventions de l’Etat aux projets d’extension des transports en commun marseillais se confirme, la Ville devra combler le manque à gagner et donc choisir entre un cadre de vie meilleur pour les Marseillais et un éphémère événement destiné exclusivement à la jet-set locale et aux "retombées économiques" hautement douteuses. Ce qui est sûr, c’est que les incidences sur l’immobilier de la possible sélection de Marseille comme site de la course commencent déjà à se faire ressentir.

On nous avait infligé le Mondial, puis The Race, et voilà que nos élus toutes tendances confondues nous annoncent avec leur plus beau sourire publicitaire le radieux futur qu’ils concoctent pour Marseille : accueillir l’America’s Cup !

Il paraît qu’il faudra qu’on fasse des efforts : se discipliner, tenir la ville bien propre afin de ne pas incommoder les narines délicates de la touristaille, ne plus élever la voix ni dire de gros mots et payer la facture sans renâcler (10 millions d’euros).

Pour faire passer la pilule, on nous laisse imaginer de fabuleuses "retombées économiques". De qui se moque-t-on ? En attendant, on apprend que la plus grande forme de radoub de la réparation navale, à Mourepiane, sera occupée par les voiliers de l’America’s Cup : les cargos n’auront qu’à se faire réparer ailleurs. Les métallos chassés par les skippers, une métaphore du Marseille qu’on nous prépare...

Nous en avons assez de voir notre ville transformée en Luna-Park touristique, à chacun de ces pseudo-événements, pour le profit des patrons de bars et de restaurants du Vieux Port, qui peuvent encore étaler leurs terrasses et estramasser le touriste.

Mais il y a pire : les élus rêvent de faire de Marseille le plus grand port de plaisance d’Europe. Pour eux, la ville et son golfe ne sont qu’un produit consommable à vendre par tous les moyens aux plus offrants, c’est-à-dire aux classes aisées de l’Europe du Nord qui ont déjà colonisé toute la côte provençale. Marseille était le dernier morceau à avaler, le plus gros.

L’America’s Cup serait pour eux l’occasion de passer à un stade supérieur dans la prostitution touristique et balnéaire de notre ville : pour le plus grand profit des spéculateurs immobiliers et des industriels du BTP qui pourront bétonner à leur aise, nous couler des km de quais de plaisance et de marinas.

Basta ! Marseille n’a pas envie de devenir le Disneyland de l’Europe du Nord. Que les bellâtres de l’America’s Cup aillent se faire voir ailleurs ! Qu’ils aillent amarrer leurs Tupperwares à Monte-Carlo !

Sigardarem la mar !

Collègue, signe et fais signer la pétition contre la venue de l’America’s Cup à Marseille...

COMITE POUR LE BOYCOTT DE L’AMERIKA’S KUP.

----------

Il y a un forum de discussions :

http://www.swisstools.net/forum.asp?fid=37321

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 655