Une tribune pour les luttes

La lettre d’information du site "la voie du jaguar"

Cette lettre recense les nouveautés publiées depuis 14 jours

Article mis en ligne le samedi 13 janvier 2018

Nouveaux articles


** Communiqué de l’Amassada

depuis le chantier bloqué des éoliennes de Crassous **
par L’Amassada
- 9 janvier 2018

Au cours de cette semaine, onze personnes ont été convoquées à la
gendarmerie. Ces convocations constituent pour nous une tentative
d’intimidation et de division d’un mouvement qui est amorcé ici et
ailleurs contre l’invasion éolienne et le mégatransformateur. Nous
dénonçons cette manœuvre policière qui cherche à individualiser des
gestes de résistance décidés collectivement.

L’Amassada est une assemblée de collectifs et de personnes, c’est un
des points d’appui contre les éoliennes à Crassous. Elle incarne
l’idée de se réunir pour trouver ensemble des manières
enthousiasmantes de lutter, produire, construire, se réunir...
autrement. C’est pourquoi les personnes convoquées ne se rendront
pas au poste ni aujourd’hui ni dans les jours à venir. (...)<
- >https://www.lavoiedujaguar.net/Communique-de-l-Amassada-depuis-le-chantier-bloque-des-eoliennes-de-Crassous

** Vent debout contre le "mal français" **
par Miquel Amorós
- 7 janvier 2018

Critique de la philosophie postmoderne et de ses effets
sur la pensée critique et sur la pratique révolutionnaire

Le recul théorique causé par la disparition de l’ancien mouvement
ouvrier a permis l’hégémonie d’une philosophie surprenante, la
première qui ne se fonde pas sur l’amour de la vérité, objet
primordial du savoir. La pensée faible (ou philosophie de la
postmodernité) relativise ce concept, qu’elle fait dériver d’un
mélange de conventions, de pratiques et de coutumes instables dans le
temps, quelque chose de "construit", et, par conséquent,
d’artificiel, sans aucun fondement. Et dans la foulée, toute idée
rationnelle de réalité, de nature, d’éthique, de langage, de culture,
de mémoire, etc. De plus, certaines autorités du petit monde postmoderne
n’ont pas manqué de qualifier certaines d’entre elles de "fascistes".
Finalement en récupérant Nietzsche, il n’y a donc plus de la
vérité, mais seulement de l’interprétation. (...)
- > https://www.lavoiedujaguar.net/Vent-debout-contre-le-mal-francais

** Entretien avec Jérôme Baschet
sur l’expérience zapatiste d’autogouvernement **
par Alizé Lacoste Jeanson, Jérôme Baschet
- 3 janvier 2018

Le Comptoir : Vous êtes historien, enseignant à l’École des hautes
études en sciences sociales (EHESS) de Paris jusqu’en 2016 et à
l’Université autonome du Chiapas à San Cristóbal de Las Casas encore
aujourd’hui, où vous vivez depuis 1997. Qu’est-ce qui vous a amené au
Mexique, et quel est votre rôle à l’université de San Cristóbal de
Las Casas ?

Jérôme Baschet : C’est en effet une trajectoire de vingt ans, pendant
laquelle j’ai mené en parallèle mon intérêt pour les dynamiques
contemporaines au Mexique et mon enseignement et mes recherches comme
historien du Moyen Âge. Mais le déplacement progressif de l’équilibre
entre ces deux versants de mon activité m’a conduit, il y a un an, à
mettre fin à mon enseignement à l’EHESS, à Paris. C’est vous dire
dans quel sens penche la balance…

- >https://www.lavoiedujaguar.net/Entretien-avec-Jerome-Baschet-sur-l-experience-zapatiste-de-l-autonomie

** Portrait du travailleur intellectuel en "capitaliste du savoir" **

par Lola Miesseroff
- 31 décembre 2017

À la jonction entre les XIXe et XXe siècles, le révolutionnaire polonais
Jan Makhaïski (1866-1926) entendait démontrer que les "travailleurs
intellectuels", ceux qui sont rétribués pour penser (ingénieurs,
gestionnaires, comptables, professeurs, journalistes, écrivains…),
constituent une fraction de la bourgeoisie aux intérêts de classe
opposés à ceux des ouvriers. Grâce à leurs études, payées par une
partie des dividendes du travail des ouvriers, ils acquièrent un capital
de connaissance qu’ils vont mettre au service de l’entreprise ou de
l’État. Les diverses fonctions de gestion, de contrôle,
d’encadrement, de "dressage" du prolétariat qu’ils occupent
ensuite les situent du côté de la classe dirigeante. C’est aussi cette
intelligentsia qui fournit au capital l’idéologie du progrès
nécessaire à sa croissance, d’où naît une "nouvelle classe moyenne"
bénéficiant d’une partie du "profit national net". (...)
- >https://www.lavoiedujaguar.net/Portrait-du-travailleur-intellectuel-en-capitaliste-du-savoir


LA VOIE DU JAGUAR
informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective
lavoiedujaguar chez riseup.net
http://lavoiedujaguar.net

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Publications"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 13610