Une tribune pour les luttes

Solidarité avec la ZAD de NDDL depuis le Mexique

Lettres de solidarité depuis S. Francisco Xochicuautla et S. Salvador Atenco, Mexique

Article mis en ligne le lundi 9 avril 2018

Deux lettres de solidarité avec la ZAD de Notre-Dame-des-Landes reçues de la Communauté Indigène de San Francisco Xochicuautla et des compañer@s du Front des Villages en Défense de la Terre de San Salvador Atenco.

  • Lettre de la Communauté Indigène de San Francisco Xochicuautla Lerma, État de Mexico. Avril 2018.

Sœurs et frères de la ZAD, Notre-Dame-Des-Landes, France

Recevez une fraternelle et combative salutation de la part des enfants, des personnes âgées, femmes et hommes dignes de cette communauté qui est aussi la vôtre. On voudrait vous dire que depuis ici, depuis notre propre front de lutte et de résistance, nous restons attentifs aux grandes résistances dans le monde et à travers cette lettre, nous voudrions vous faire savoir que la résistance et la lutte que vous incarnez est un référent important. Nous embrassons, admirons et respectons votre courage, votre dignité et votre rébellion, car nous savons que vous résistez et luttez contre la spoliation et la destruction de la vie et de nos territoires.

Nous dénonçons la mise en place des projets mortifères partout dans le monde, qui empoisonnent le sol, l’eau et l’air, qui envahissent nos formes de vie et détruisent nos espaces à l’intérieur de nos territoires, et qui prétendent nous arracher nos racines, nos formes de vie et nos manières de penser.

Nous dénonçons les agressions des gouvernements et des entreprises dans le monde entier, qui viennent nous persécuter, nous menacer, nous emprisonner et assassiner celles et ceux d’entre nous qui défendons le droit à la vie.

Nous exigeons que les gouvernements concernés en France mettent fin au harcèlement, aux menaces et aux persécutions à l’encontre de nos frères et sœurs de la ZAD !

Frères et sœurs, depuis là où nous sommes nous allons continuer à lutter à vos côtés, votre territoire est toujours une zone à défendre. Nous tous qui résistons et luttons pour la vie, nous ne nous vendons pas, nous ne nous rendons pas. Nous vous envoyons toute notre solidarité, nos cœurs et nos sentiments avec le souhait que, là-bas, sur votre propre front de lutte, ces sentiments vous unissent et qu’ensemble vous deveniez la digne rage et la digne rébellion.

Nous vous embrassons.
A toujours, camarades.
Cordialement,

Nous sommes la terre et le territoire ; nous sommes la dignité qui ne se rend pas, qui ne se vend pas.


  • Lettre du Front de Peuples en Défense de la Terre, Atenco. 31 Mars 2018

Si la terre est sacrée, sacrés sont ceux qui la défendent
Eduardo Galeano

Frères et sœurs de lutte et de principes,

Depuis notre petit morceau de patrie, Atenco, au Mexique, nous vous embrassons.
Il y a quelques semaines notre compañera Trini a eu l’occasion de visiter vos tranchées et est rentrée pleine de joie après la victoire que vous avez semée contre l’aéroport dans le bocage de Notre-Dame-Des-Landes, en France. Elle a partagé avec nous la prouesse que vous avez construite afin de faire tomber un tel projet, nous nous sommes réjouis et nous partageons votre morale parce que défendre la terre, défendre la vie est un acte sacré. Dans ces temps où le capitalisme le plus barbare cherche seulement à nous soumettre ou à nous exterminer, nous les êtres humains qui avons grandi et avons appris que la dignité est notre deuxième prénom, nous ressentons et assumons l’obligation de ne pas nous rendre, de lutter et de construire, de vivre et de mourir en faisant face au soleil.

Au Mexique, notre lutte, comme celle de tant de frères et sœurs qui luttent aussi en défense de la terre, des forêts, de l’eau, du paradis et des richesses naturelles dont nous devons prendre soin sur cette planète, n’ est pas plus simple, mais nous sommes convaincus que nous sommes sur le bon chemin, comme vous aujourd’hui, suite à cette victoire que vous avez obtenue, et qu’arrive à présent un nouveau défi.

Nous savons d’avance que les victoires ne peuvent pas être décrétées. Non. La victoire de ce qui est juste face à ce qui est injuste est une construction de leçons et de dignités capables de se reconstituer à chaque coup, devant chaque adversité.

Nous sommes tellement redevables à nos frères et sœurs migrants. Ils sont peut-être, si on considère tous les temps de l’humanité, l’une des familles les plus exemplaires car ils et elles ont le courage de s’aimer sur le chemin et de continuer à aimer d’autres patries et d’autres terres où ils sèment le futur.

A tous ceux et celles qui résistent et défendent ce morceau de patrie, à côté de Nantes, à tous ceux et celles qui nous ouvrent leur cœur et nous convient de leur force, nous vous disons que VOUS N’ETES PAS (TOUT) SEUL-ES.

A Atenco, à chaque acte de lutte que nous entreprendrons, nous vous nommerons, vous serez présents, nous vous évoquerons, parce que l’amour que vous défendez est le nôtre aussi, et là les distances et les langues n’ont pas d’importance. L’amour pour la vie est notre lien ombilical qui nous rappelle que nous appartenons à la terre et que nous ne claudiquerons pas face aux bourreaux capitalistes.

TOUTE NOTRE SOLIDARITE ET SOUTIEN POUR VOUS DEPUIS LE MEXIQUE

ZAPATA VIVE, LA LUTTE CONTINUE !

Retour en haut de la page

Grand Projet Inutile/ZAD c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 65

International c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 330

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 925

MUT VITZ 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25