Une tribune pour les luttes

communiqués Comités NDDL

Appel général à se rendre sur place ou à réagir partout !

Article mis en ligne le mardi 10 avril 2018

Le vrai sens du dialogue : détruire la maison de la déléguée de la zad et son projet maraîcher collectif

10h52

La préfecture s’apprête maintenant à expulser la maison et détruire le projet agricole d’une des trois personnes qui représentent les habitants de la zad dans les échanges amorcés sur l’avenir entre la préfecture et la délégation commune du mouvement. Il s’agit des vraies rouges et du jardin rouge et noir, juste à côté des fosses noires. On voit là tout l’art du dialogue de la préfecture qui continue à montrer son vrai visage à chaque destruction de lieux de vie et de projets agricoles sur la zad.

La maison de la Chévrerie est d’ailleurs quant à elle en train d’être démolie par les tractopelles. Une personne qui était sur le toit a été tabassée par la police et emmenée à l’hopital.

Cet après-midi à 14h, lors d’une conférence de presse à la Rolandière, des représentants de l’ensemble des projets agricoles, "para-agricoles" et artisanaux installés sur la zad dans les dix dernières années s’exprimeront. Ils se positionneront sur le chantage et le tri qu’essaie de leur imposer la préfecture et sur les mensonges répandus à ce sujet depuis hier.


La préfecture va-telle s’attaquer à un autre projet agricole emblématique de la zad ?

7h52

Ce matin, presque une centaine de camion de gendarmes mobiles, blindés, tractopelles reviennent sur la zad semer leur travail de destruction.
Plusieurs lieux de vie et projets agricoles semblent aujoud’hui imédiatement dans les viseurs de la préfecture : la Chèvrerie une maison magnifique déjà reconstruite après César en 2013 avec ses mosaïques et ses mur en terres chaux.

La maison des vraies rouge un des plus vieux groupement d’habitats auto-construit en terre-paille ou en bois de la zad avec son espace collectif sur deux étages.

Les vraies rouges abritent aussi le jardin rouge et noir, projet maraîcher avec ses serres et le champs médicinal avec sa cabane de séchage et de transformation.

Le jardin rouge et noir est un espace agricole emblématique qui alimente le marché de la zad ou et des luttes, projets associatifs, et migrants.
Le jardin rouge et noir fonctionne par chantier collectif hebdomadaire ouverts qui permettent à un grand nombre d’habitant de la zad et voisin de se réapproprier des savoir-faire maraîchers.
Il s’organise avec le soutien des agriculteurs de COPAIN 44.

De nombreuses personnes se rendent sur place pour les défendre et se rejoignent au camps des cheveux blancs. Des barricades ont été érigées.
Les habitants de la Chèvrerie comme d’autres lieux, se sont nommé et identifiés à la préfecture et AGO-vinci. La préfecture le nie et s’apprête à les expulser illégalement et sans procédure nominative comme les autres.

P.-S.

[MB : suivre aussi le fil des événements sur Reporterre :
https://reporterre.net/Expulsions-sur-la-Zad-l-intervention-militaire-reprend]

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Grand Projet Inutile/ZAD c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 70

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 930